projet pour la france

30 octobre 2019

paris-s-enfonce-dangereusement-dans-la-spirale-des-vols-et-des-violences

waou le scoop lol

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/paris-s-enfonce-dangereusement-dans-la-spirale-des-vols-et-des-violences-20191028

tant qu on continura avec l immigration invasive et le systeme judiciaire ultra laxiste et ubuesque ca continura

la solution

zero immigration et expulsion des sans papiers et suppression du regroupement familliale et du droit de vote pour double nationalité.

La france importe le tiers monde, la france devient le tiers monde.

virer 50% des jugeottes et avocaillons et construire prisons et bagnes low cost avec l'argent économisé sur ces gratte papiers inutiles

bon pas la peine d'espérer quoique ce soit de la part des putes en marche de mini micron ni des abrutis du ps  ni des ripoublicains

Posté par stetienne à 10:26 - sécurité,justice - Commentaires [0]
Tags : , , ,

14 mai 2019

notre dame de paris les raisons de l'incendie

tout est dit avec la rgent que va couter la reconstruction on aurait pu payer des gardiens pendant des siecles!!!!!!!!!!!!!

Posté par stetienne à 11:58 - société - Commentaires [0]
Tags : ,

18 avril 2019

Reconstruire Notre-Dame en 5 ans : "irréaliste" pour une spécialiste normande

en voulant la rénover ils en ont fait bruler la moitié

en voulant  la reconstruire  en 5 ans ils font faire tomber ce qui en reste lol

gouvernement de branquignoles rien d'autre

Posté par stetienne à 18:23 - politique - Commentaires [0]
Tags : , ,

16 avril 2019

incendie de notre dame de paris

Notre drame de Paris ,serait du à une clope mal éteinte d'un ouvrier bulgare payé deux cents euros par mois, embauché par un sous-traitant moldave qui oeuvre pour un donneur d'ordre, dont la boîte aux lettres est située à St Domingue .

La Macronie en pleine effervescence. [smilie=_banker.gif]

l'effondrement d'un systeme dans toute sa splendeur c'est bientot la fin de mini minuscule micron et de ces putes en marche

La dernière fois qu'elle a cramé, c'est pendant la révolution.

Doit on y voir un signe. [smilie=icon_smile035.gif]

Le gros bourdon de ND de Paris qui s'appelle Emmanuel, risque de tomber.
Tombera, tombera pas ?

tiens l'enfer à fusionné avec le paradis pour faire des économies et virér les anges cgt lol

Il est prévu de construire une mosquée en lieu et place.

c'est bien la 1er fosi qu 'une eglise est surchauffée.

 

 

L’hommage de Victor Hugo à Notre-Dame de Paris
« Sans doute, c’est encore aujourd’hui un majestueux et sublime édifice que l’église de Notre-Dame de Paris. Mais, si belle qu’elle se soit conservée en vieillissant, il est difficile de ne pas soupirer, de ne pas s’indigner devant les dégradations, les mutilations sans nombre que simultanément le temps et les hommes ont fait subir au vénérable monument, sans respect pour Charlemagne qui en avait posé la première pierre, pour Philippe-Auguste qui en avait posé la dernière.

Sur la face de cette vieille reine de nos cathédrales, à côté d’une ride on trouve toujours une cicatrice. Tempus edax, homo edacior. Ce que je traduirais volontiers ainsi : le temps est aveugle, l’homme est stupide.

Si nous avions le loisir d’examiner une à une avec le lecteur les diverses traces de destruction imprimées à l’antique église, la part du temps serait la moindre, la pire celle des hommes, surtout des hommes de l’art. Il faut bien que je dise des hommes de l’art, puisqu’il y a eu des individus qui ont pris la qualité d’architectes dans les deux siècles derniers.

Et d’abord, pour ne citer que quelques exemples capitaux, il est, à coup sûr, peu de plus belles pages architecturales que cette façade où, successivement et à la fois, les trois portails creusés en ogive, le cordon brodé et dentelé des vingt-huit niches royales, l’immense rosace centrale flanquée de ses deux fenêtres latérales comme le prêtre du diacre et du sous-diacre, la haute et frêle galerie d’arcades à trèfle qui porte une lourde plate-forme sur ses fines colonnettes, enfin les deux noires et massives tours avec leurs auvents d’ardoise, parties harmonieuses d’un tout magnifique, superposées en cinq étages gigantesques, se développent à l’œil, en foule et sans trouble, avec leurs innombrables détails de statuaire, de sculpture et de ciselure, ralliés puissamment à la tranquille grandeur de l’ensemble ; vaste symphonie en pierre, pour ainsi dire ; œuvre colossale d’un homme et d’un peuple, tout ensemble une et complexe comme les Iliades et les Romanceros dont elle est sœur ; produit prodigieux de la cotisation de toutes les forces d’une époque, où sur chaque pierre on voit saillir en cent façons la fantaisie de l’ouvrier disciplinée par le génie de l’artiste ; sorte de création humaine, en un mot, puissante et féconde comme la création divine dont elle semble avoir dérobé le double caractère : variété, éternité.

Et ce que nous disons ici de la façade, il faut le dire de l’église entière ; et ce que nous disons de l’église cathédrale de Paris, il faut le dire de toutes les églises de la chrétienté au moyen âge. Tout se tient dans cet art venu de lui-même, logique et bien proportionné. Mesurer l’orteil du pied, c’est mesurer le géant.

Revenons à la façade de Notre-Dame, telle qu’elle nous apparaît encore à présent, quand nous allons pieusement admirer la grave et puissante cathédrale, qui terrifie, au dire de ses chroniqueurs : quæ mole sua terrorem incutit spectantibus (« Dont la masse suscite la terreur de ceux qui la regardent », Jacques Du Breul, Le Théâtre des Antiquités de Paris, Paris, Chevalier, 1612).

Trois choses importantes manquent aujourd’hui à cette façade. D’abord le degré de onze marches qui l’exhaussait jadis au-dessus du sol ; ensuite la série inférieure de statues qui occupait les niches des trois portails, et la série supérieure des vingt-huit plus anciens rois de France, qui garnissait la galerie du premier étage, à partir de Childebert jusqu’à Philippe-Auguste, tenant en main « la pomme impériale ».

Le degré, c’est le temps qui l’a fait disparaître en élevant d’un progrès irrésistible et lent le niveau du sol de la Cité. Mais, tout en faisant dévorer une à une, par cette marée montante du pavé de Paris, les onze marches qui ajoutaient à la hauteur majestueuse de l’édifice, le temps a rendu à l’église plus peut-être qu’il ne lui a ôté, car c’est le temps qui a répandu sur la façade cette sombre couleur des siècles qui fait de la vieillesse des monuments l’âge de leur beauté.

Mais qui a jeté bas les deux rangs de statues ? qui a laissé les niches vides ? qui a taillé au beau milieu du portail central cette ogive neuve et bâtarde ? qui a osé y encadrer cette fade et lourde porte de bois sculpté à la Louis XV à côté des arabesques de Biscornette ? Les hommes ; les architectes, les artistes de nos jours.

Et si nous entrons dans l’intérieur de l’édifice, qui a renversé ce colosse de saint Christophe, proverbial parmi les statues au même titre que la grand-salle du Palais parmi les halles, que la flèche de Strasbourg parmi les clochers ? Et ces myriades de statues qui peuplaient tous les entrecolonnements de la nef et du chœur, à genoux, en pied, équestres, hommes, femmes, enfants, rois, évêques, gendarmes, en pierre, en marbre, en or, en argent, en cuivre, en cire même, qui les a brutalement balayées ? Ce n’est pas le temps.

Et qui a substitué au vieil autel gothique, splendidement encombré de châsses et de reliquaires ce lourd sarcophage de marbre à têtes d’anges et à nuages, lequel semble un échantillon dépareillé du Val-de-Grâce ou des Invalides ? Qui a bêtement scellé ce lourd anachronisme de pierre dans le pavé carlovingien de Hercandus ? N’est-ce pas Louis XIV accomplissant le vœu de Louis XIII ?

Et qui a mis de froides vitres blanches à la place de ces vitraux « hauts en couleur » qui faisaient hésiter l’œil émerveillé de nos pères entre la rose du grand portail et les ogives de l’abside ? Et que dirait un sous-chantre du seizième siècle, en voyant le beau badigeonnage jaune dont nos vandales archevêques ont barbouillé leur cathédrale ? Il se souviendrait que c’était la couleur dont le bourreau brossait les édifices scélérés ; il se rappellerait l’hôtel du Petit-Bourbon, tout englué de jaune aussi pour la trahison du connétable, « jaune après tout de si bonne trempe, dit Sauval, et si bien recommandé, que plus d’un siècle n’a pu encore lui faire perdre sa couleur ». Il croirait que le lieu saint est devenu infâme, et s’enfuirait.

Posté par stetienne à 09:41 - sécurité,justice - Commentaires [0]
Tags :

07 mars 2019

paris ville poubelle

en plus cerise sur le gateau c'est tres cher

pour l exemple des enfants marocains qu il site dans l article il faut envoyer la note au gouvernement du maroc.C'est aps aux Français à, payer mais belle et bien aux marocains

paris ville poubelle Marianne_-_1_au_7_Mars_2019

 

Posté par stetienne à 19:51 - société - Commentaires [0]
Tags : ,

12 octobre 2018

arg paris la ville lumiere lol

paris hidalgo drogue trafiquant de drogue ps dealers projet pour la france paris ville poubelle

Au nord-est de Paris, plongée édifiante dans un quartier entier sous l'emprise du crack

REPORTAGE - À quelques encablures de la «colline du crack» de la porte de la Chapelle, évacuée cet été, consommateurs et dealers occupent la place Stalingrad et les abords du canal de l'Ourcq, dans le XIXe arrondissement.

Des toxicomanes qui piochent dans l'assiette des clients en terrasse, attrapent les couteaux, empochent le pourboire. Qui urinent contre le mur en plein jour. Et qui, de rage, cassent les vitrines. Voire agressent les passants. «C'était épouvantable depuis un an, c'est devenu invivable!», assène Dominique Dettome, responsable du soir au Jaurès Café, près du bassin de la Villette. «Nos droits élémentaires de citoyen à la tranquillité et à la sécurité ne sont plus respectés», s'effare le Collectif 19 Stop crack. La pétition de ces «riverains et commerçants de la place Stalingrad», lancée il y a un mois, à l'adresse du préfet de police, a réuni plus de 3400 signatures. Tandis que la maire de Paris vient d'annoncer son plan pour endiguer le trafic de crack dans le nord-est de la capitale, ce sont les salariés des cinémas MK2 du XIXe arrondissement qui appellent, ce samedi, à un «rendez-vous citoyen».

Mendicité insistante

La place Stalingrad est «redevenue la chasse gardée des dealers de ...

Que fait l’état, cela fait des semaines que c’est sur la place public ...
Il faut peut être donner le processus:
1 on repère les principaux participants vidéo ...
2 on les arrêtent
1 étranger en situation régulière ou irrégulière direction l’aéroport et retour au pays
2 français direction prison avec cure de désintoxication pour les toxico
2.a interdit de territoire sur Paris et région parisienne et oh la province c est pas une poubelle vous avez voulu vous abruti boboide tiers mmonidste bien pensant  donc gardez vos dechets on en veut pas en province
2.b jugement et prison sans remise de peine
Si il manque des lois ou si des lois empêchent ce process, on va à l’assemblée national et on fait voter ou modifier la loi

Voilà à quoi doivent servir des politiques et Philippe Premier au lieu de se marrer en coin il faudrait qu’il commence à bosser ………

 

out est prêt, pourtant, pour stopper la vente et la consommation; l'ennui c'est l'incapacité volontaire, forme d'acédie civique, l'aboulie des responsables politiques et sanitaires qui règne partout: "Pas vu , pas pris, on est tranquilles encore un bon bout de temps" c'est l'adage de la municipalité parisienne, Hidalgo en tête, qui estime avoir des questions bien plus importantes à traiter: relations de copinage à ménager, laisser les trafiquants en liberté, éviter de "désespérer les banlieues", ménager les chefs de gangs "ce sont nos amis parfois", enfin lâcheté-complicité-forfaiture partout dans tous les domaines et au Conseil de Paris, car les consommateurs et les dealers sont peut-être aussi des électeurs. ET cadeau, on ne paie pas d'impôts ni sur la vente ni sur la consommation: un paradis des contribuables en plein Paris; ça fait la nique à Macron ! Il y a des limites au civisme.
Evidemment il est beaucoup plus facile et rentable de tout faire pour assommer les automobilistes de contraventions: difficile de cacher une voiture comme un paquet de drogue; mais on pourrait ralentir les arrivées de cannabis en tirant les oreilles de notre ami le roi du Maroc, d'où provient la plus grande partie de cannabis consommé, non ?
Merci Madame, on n'oubliera jamais ce que vous faite pour les Parisiens quotidiennement ...

Hidalgo a toujours été en faveur des migrants et laxiste avec la délinquance. En ayant longtemps refusé la vidéo surveillance, elle a mis Paris très en retard par rapport aux autres capitales . Tout est sale . Il n’est qu’à voir le Bois Boulogne qui devient une poubelle avec par exemple le nouveau camp de gitans

Dans le 19e la police est au courant et en protège certains, plusieurs personnes que je connais se sont fait menacer par la police lorsqu'elles ont nommées et identifiées des dealers algériens.

Le nom va bien STALINGRAD 1942-3 c'etait les boches 2017-18 ce sont nos subsahariens et mediteraneens mais les russes ne sont pas loin!!!!!!!!

" Touche pas à mon dealer " c'est un peu le slogan de la mairie de Paris et accessoirement celui de la Préfecture de Police car il y a longtemps que tous ces malfrats sont identifiés, répertoriés. Le sort des riverains est secondaire dans toutes ces histoires, comme celui des femmes Porte de la Chapelle.

Posté par stetienne à 15:36 - sécurité,justice - Commentaires [0]
Tags : , , , ,

21 septembre 2018

Des commerçants se plaignent de l'implantation de la salle de shoot

moi je suis pour le rétablissment de la peine de mort  pour les trafiquants de drogue et enfermer  de force les drogués

Posté par stetienne à 17:55 - drogue - Commentaires [0]
Tags : , ,

14 août 2018

faut pas croire au pere noel

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/a-paris-la-ligne-de-l-enfer-est-attendue-comme-le-messie_2027358.amp.html

je n y crois pas du tout et m en tape car je susi pas un parigo tete de veau

je pense qu il y a beaucoup top d'habitant dans la region parisienne et que ca ne devrait pas dépasser les 5 millions d'habitants donc il faut décentraliser les grandes administrations en province

il faut aussi instaurer le zero immigration et la décroissance en population la france sera viable et pourra proteger sa biodiversité a moins de 50 millions d'habitants

Posté par stetienne à 14:00 - aménagement du territoire - Commentaires [0]
Tags :

08 août 2018

les bienfaits de l immigration

Paris : un passager d'un bus meurt poignardé à la gorge

http://www.lepoint.fr/faits-divers/paris-un-passager-d-un-bus-meurt-poignarde-a-la-gorge-08-08-2018-2242416_2627.php

lol vu l ultra laxisme de nos petites jugeottines il risque pas grand chose la racaille

si on veut en finir avec ces tragiques fait divers il faut instaurer le zero immigration  et virer les 3/4 des jugeottes et reformer le systeme judiciaire ubuesques responsables de 70% de la délinquance ( trop de jugeottes trop d'avocaillons pas assez de bagnes et prisons)

Posté par stetienne à 20:43 - sécurité,justice - Commentaires [0]
Tags : , ,

29 juillet 2018

le rush des vacances une aberation

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/montparnasse-la-situation-se-degrade-avec-un-train-sur-deux-8d751b29f5778b4a760b9c1f3fe96c0c

pour moi ca souleve deux problemes qu il faudra résoudre

la concentration sur paris  ( je suis pour la délocalistation en province de  50% des grandes entreprises francaises)

le manque d'etalement des vacances

Posté par stetienne à 13:19 - transport - Commentaires [0]
Tags : , ,