04 décembre 2019

Classement Pisa : quels sont les maux de l'éducation en France ?

revenir à une école avec sélection et travail( ceux qui veulent pas bosser en classe ben marché du travail à 12 ans)

virer tous les pedagogos qui officient au ministere et dans les rectorat et les iufms(epse nom changer mais meme merde inutile)

discipline virer définitivement  éleves violant qui emmerde les profs et non pas les recasser ailleurs commme ils le font maintenant

non l'éducation n est pas un droit mais c est un devoir devoir de l'eleve qui doit travailler et faire des efforts

Selon la dernière étude Pisa de l'OCDE, la France reste dans la moyenne, sans parvenir à réduire le poids de l'origine sociale sur la réussite scolaire de ses élèves.

Les métropoles Pékin et Shanghai et deux provinces chinoises, puis Singapour, arrivent en tête de l'enquête Pisa 2018 de l'OCDE dévoilée ce mardi 3 décembre, qui évalue tous les trois ans les connaissances et compétences scolaires des élèves de 15 ans.(ben ils les font bosser et sélection )

La France se situe, elle, légèrement au-dessus de la moyenne des pays riches. "Contrairement à ce qu'on entend souvent, le score de la France n'est pas catastrophique", souligne Éric Charbonnier, spécialiste de l'éducation à l'OCDE. Elle fait globalement aussi bien que l'Allemagne, la Belgique ou le Portugal, mais moins bien que les États-Unis ou le Royaume-Uni et beaucoup moins bien que l'Estonie, la Pologne ou l'Irlande.

Les élèves français pas très soutenus

"Elle occupe une place honorable mais conserve un gros point noir: les inégalités sociales y restent très fortes" , insiste Éric Charbonnier. Depuis la dernière enquête Pisa, qui mettait l'accent sur la lecture en 2009, "elles ne se sont pas aggravées mais leur niveau est toujours très inquiétant", souligne-t-il.

Parmi les maux de l'éducation française, l'OCDE pointe notamment un manque de suivi individuel et des problèmes de discipline en classe, attribués en grande partie à une formation des professeurs qui devrait être revue.ng>( je vois pas en quoi revoir la formation des enseignants va changer quoique ce soit aux problemes de discipline!!!!!)

La France est l'un des pays participant à Pisa, où ong>les élèves déclarent percevoir le moins de soutien de la part de leurs enseignants. "C'est un véritable problème car on sait que la lutte contre les inégalités commence par un travail un peu plus personnalisé avec les élèves", indique Eric Charbonnier, spécialiste de l'éducation à l'OCDE. ( les spécialiste de l éducation voila ce qui coule le systeme c'est des gugusses comme cela qu il faut virer ils sont jamais devant éleves mais ne sont pas avard en conseil je te l enverrai dans une college du 93 ce trou du cul )

Selon l'enquête Pisa, "seuls 57% des élèves déclarent que leurs enseignants semblent s'intéresser en général aux progrès de chaque élève, contre une moyenne de 70 % des élèves dans les pays de l'OCDE". Dans l'Hexagone, plus d'un élève sur trois pense que son professeur "n'apporte jamais ou seulement parfois de l'aide supplémentaire en cours lorsque les élèves en ont besoin", contre une moyenne de un sur quatre pour les pays de l'OCDE. 

Parmi les 79 pays ou territoires participant à l'enquête Pisa, il n'y a qu'en Allemagne, en Autriche, en Croatie, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Pologne et en Slovénie, que les élèves ressentent moins de soutien de la part de leurs enseignants.

>La pauvreté de la formation des enseignants

En France, moins d'un élève sur quatre (un sur trois, en moyenne dans les pays de l'OCDE) considère que son professeur lui fait des retours individualisés et lui indique par exemple ses points forts. 

"Il faut être vigilant car le système français n'est pas valorisant, on ne met pas en avant les réussites, on pointe toujours ce qui ne marche pas, ce qui entraîne de la perte de confiance en soi", réagit Francette Popineau, secrétaire générale du Snuipp-FSU (le premier syndicat du primaire). Selon elle, "cela traduit bien g>la pauvreté de la formation initiale et continue pour aiguiller comme il le faudrait les enseignants". le fsu syndicat de pedagogo  qui ont coulé le mamouth avec leur revendication bidon

L'étude Pisa va dans le même sens : "les pays performants ont souvent fait un investissement massif dans la revalorisation du métier d'enseignant et la formation initiale et continue", insiste Éric Charbonnier. Or "les choix budgétaires ne vont pas dans le sens du développement de la formation continue, c'est bien dommage", déplore Francette Popineau.

Problèmes de discipline

La France est aussi l'un des trois pays où les élèves font état des plus grandes préoccupations liées aux problèmes de disciplines en classe. Il n'y a qu'en Argentine et au Brésil où l'indice du climat de discipline est inférieur à celui observé en France.

"C'était déjà le cas lors des précédents enquêtes mais le problème ne s'est pas réglé", souligne Éric Charbonnier. Or "avoir <>un élève sur deux gêné par les bruits pendant chaque cours , c'est gênant pour les apprentissages mais aussi pour les enseignants", dit-il.

Comment expliquer une telle spécificité française ? "Les enseignants en France sont très bien formés dans leur discipline,( faux vu qu il y a une crise de vocation et ca se comprend maintenant il embauche des gugusses gentils animateurs et assistante social qui ne maitrise absolument pas ce qu ils ont à enseigner) mais par rapport à d'autres pays, tout l'aspect pédagogique de gestion de classe fait beaucoup moins partie de leur formation", indique Pauline Givord, analyste à l'OCDE.( pfff on apprend que dalle dans les iufms nid à pedagogos nuisibles qui ne sont pas devant éleves)

Autre problème pointé par l'étude : une certaine sévérité des profs français .(alors la mort de rire quand on sait que les notes ne veux plus rien dire du tout et que le bac est devenu un morceau de papier sans aucune valeur tellement les enseigants doivent surnoté à cause consigne des pedagogos minsitere) Ainsi, "près d'un élève sur quatre en France fréquente un établissement dont le principal a déclaré que le fait que les enseignants soient trop sévères pouvait nuire" à leur apprentissage (contre une moyenne d'un élève sur huit pour les pays de l'OCDE)".

"En France, les élèves arrivent en 6e en étant enthousiastes et petit à petit, ils obtiennent des notes en-dessous de la moyenne, ils sont alors découragés, cela créé un sentiment d'abandon, de perte de confiance en soi", regrette Pierre Merle, sociologue spécialiste des questions scolaires. Il met à l'inverse en avant la Finlande, pays de l'OCDE "où la note minimale que l'on puisse attribuer à un élève est de 4 sur 10: c'est bien plus intelligent car cela ne rabaisse pas l'élève".les éleves sont surnotés vu leur niveau médiocre bibiche

bref si on veut sauver le systeme ils faut se debarasser définitivement des pedagogos type se trou ducul de eric charbonnier et pierre merle de mes fesses

il faut supprimer la carte scolaire et laisser les parents choisir les établissement ca éliminera les établissement poubelles nid à pédagogo

et c'est pas avec nos sans couilles de politicards que ca se fera

les pedagogos sont en train de sacrifié une ou deux générations qui sont incultes et ne savent rien faire et finiront os dans les usines tournevis chinoises implantées en europe

Depuis des années , il a été dit qu'il fallait que plus de 90% des élèves de terminale ait le bac !!! De ce fait très simple , il a fallu que les professeurs des lycées donnent des devoirs en conséquence et les examens aussi . Interrogez donc les professeurs d'il y a 20 ans ou 25 ans et demandez leur le niveau des examens actuels par rapport à ceux d'avant . Ils vous diront que le niveau actuel est faible pour rentrer dans la circulaire des 90% de reçus exemple regarder un sujet de bac des années 50, 1 page de question 5 pages de réponses. Le meme maintenant 5 pages de questions 1 page de réponse.

Posté par stetienne à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 novembre 2019

Orthographe, grammaire... pourquoi tant de fautes de français ?

la solution virer ( soit ils vont devant elèves en banlieue soit ils vont s'inscrire à pole emploi) tous les pedagogos qui officient au ministere dans les rectorats et dans les iufms(Les Écoles supérieures du professorat et de l'éducation seront rebaptisées, 5 ans après leur création, Instituts nationaux supérieurs du professorat et de l'éducation. Un changement symbolique et politique. Former ou formater)

attention je parle pas des profs qui sont devant eleves  mais belle bien de ces abrutis pedagogos veritable nuisance parasites et inutiles qui pullulent dans rectorats et ministere

http://www.leparisien.fr/societe/orthographe-grammaire-pourquoi-tant-de-fautes-de-francais-29-11-2019

Posté par stetienne à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juin 2019

la mamoutherie bat completement de l aile

ils embauche prof assitante social, flic ,gentil animateurs à racailels bref ils sont tout sauf enseignant

c est pas une question d epognon il y en a suffisament

il faut commencer par virer tous les pedagogos planquer au ministere dans les rectorats ou iufm ( enfin le nouveau de se truc totalement inutile)

soit ils vont devant éleves soit ils sont virés

l'education n'est pas un droit mais un devoir

les  glandus et racailles  qui viennent juste pour faire chier prof hop a 12 ans sur un chantier a pousser brouette

les parents d'éleves hop poubelles

les parents qui agressent prof hop leurs merdeux virés

la aussi c est jsute un manque de courage politique de ne pas s'attaquer aux problemes des pedagogos

( ps attention les profs dans leur immense majorité  sont pas des pedagogos je parle des bouffons des ministeres rectorat iurfm) cf le rectorat qui a annulé l expulsion d'eleves fouteurs de merde

mamouth fsu trou du cul pedagogo rectorat iufm

 

Posté par stetienne à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 octobre 2016

le désastre du mamouth

institution qui part completement à la dérive

http://www.marianne.net/desastre-scolaire-gauche-100246856.html

ma solution: virer tous les pedagogos du ministere des rectorats  et supprimer iufm : les gugussons pedagogo auront le choix entre etre devant eleve ou pole emploi

ceci dit l institution a reformer de toute urgence cest le systeme judiciaire totalement ubuesque

Posté par stetienne à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 septembre 2016

quelle conne la belkassine

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/09/21/01016-20160921ARTFIG00172-najat-vallaud-belkacem-veut-une-ecole-obligatoire-jusqu-a-18-ans.php

mes propositions pour l'école,le collège et le lycée.

obligatoire de 6 a 12 ans.

de 12 a 18 ans juste un jour d'ecole obligatoire par semaine pour ceux qui sont partis sur le marche du travail.

liberte de choix pour les parents fin des cartes scolaires.

suppression de l'allocation de rentré scolaire.Le materiel utile sera acheté directement par ecole.

ca sert à quoi d'envoyer des gamins au college et lycée alors qu ils ne font rien et empechent eleves qui ont envie de travailler et enseignants  de faire correctement leur travail? à rien du tout.

80% d'une classe au bac est une utopie de pedagogos décervelés et les diplômes n'ont plus aucune valeurs sur le marché du travail.

on sacrifie des classes d'age pour faire plaisir  à des pedagogos bornés et planqués dans les iufm les rectorats le ministere et qui soit dit en passant n ont jamais mis les pieds devant des eleves et jamais enseigné!

 

Posté par stetienne à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 janvier 2016

oui a la suppression des iufms

ces grands mouroirs des pensées humaine et éducative que sont les IUFM, instituts de phraseux stériles qui se cachent desormais sous le vocale d'"espé" alors même que toute forme d'espérance doit être abandonnée quand on y penètre, comme dans l'enfer de Dante.

 

1/mon programme concernant le mamouth

100% des personnels des rectorats et du ministere auront le choix: soit devant eleves soit pole emploi

Posté par stetienne à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 septembre 2015

les kmers rouges pedagogo

L'école et ses Khmers pedagogo

en laissant les pedagogos a la tete des rectorats et du minisitere  on est en train de sacriffié deux générations

agir dans l urgence  si je suis elu président je vire tous ( absolument tous meme ceux qui arrosent plantes verte) le ministere et les rectorats ( sois il vont devant eleve soit a pole emploi)

une fois qu on aura fait le vide et eradice tous les  pedagogos idéologistes on reprendra sur des bases saines l enseignement ( effort,travail,par coeur)

Posté par stetienne à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mai 2015

la mise à mort de l'école républicaine

"Les “petits idéologues” incultes, moralistes et bien-pensants qui gravitent autour de Najat Vallaud-Belkacem se servent de l’école pour tenter d’instaurer un “meilleur des mondes” à leur mesure. Une des clés pour comprendre ce qui se passe depuis trente ans réside dans le croisement entre une culture post-soixante-huitarde abâtardie et une “modernisation” qui consiste à adapter l’école à la mondialisation."

 

petition contre la réforme de la potiche

sauver-ecole-reformons-reforme-du-college

Posté par stetienne à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 avril 2014

Visite en images des usines du géant chinois TCL

Visite en images des usines du géant chinois TCL

photos-plongee-dans-une-usine-chinoise-de-smartphones

et oui les chinois travaillent pendant qu en france on glande et que les pedagogos gauchiotte de la fsu et du mamouth fabriquent des cancres

bon vu qu ils n apprendront rien dans le mamouth ils finiront payer à coup de fronde a turbiner 365 jours par an dans les usines tournevis que les chinois implanterons en france

payer une fortune pour un mamouth qui produit que des incultes payer une fortune pour des racailels trfquants de drogue incapable de travailler la france ne va pas durer bien longtemps avant guerre civil et remise au pas

Spécial Taiwan Dans les coulisses de la dernière usine de cartes-mères de l’île

bah demain c est nous qui bosseront 365 jours par an dans les usines tournevis des multinationales chinoises [smilie=icon_smile034.gif] vu que le mamouth fabrique a la chaine des incultes et incapables

Posté par stetienne à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 septembre 2013

l'ecole se meurt

ben oui l educ nat c est le titanic pas le mamouth

rentree-scolaire-vincent-peillon-hors-sujet-

ceci dit qu on arrette de taper sur les profs qui ne sont que des o.s du systeme les vrais responsables du desastre sont dans les rectorats au ministere.

Posté par stetienne à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,