23 avril 2014

Pôle emploi rebaptisé Pôle roumain

Pauvre « Moi Président » ! Comme chacun sait, il a bien du mal à faire baisser le chômage, si ce n’est à l’empêcher d’augmenter ! Avait-il besoin d’une charge supplémentaire de demandeurs d’emploi… roumains ?

Depuis le 1er janvier dernier, le statut transitoire en France et dans d’autres États membres restreignant l’embauche de ressortissants roumains et bulgares – membres de plein droit de l’Union européenne – ayant expiré, les employés de Pôle emploi font face à un afflux de travailleurs roumains.

Combien sont-ils ? Impossible à savoir car leurs entrées en France ne sont pas comptabilisées par le ministère de l’Intérieur ; en effet, « de telles statistiques ne sont pas réalisées pour les étrangers citoyens d’États membres de l’Union européenne ».

Et quels travailleurs ! Cécile Crouzet rapporte plusieurs témoignages, dans Le Figaro, d’employés de Pôle emploi au bord de l’implosion : « J’ai enregistré un homme de 62 ans qui ne parlait pas français et qui n’avait aucune formation. Sa chance de trouver un travail est quasi nulle » ; « Une femme est venue inscrire son père qui comprenait à peine ce qui se passait »… et de citer Suzie Petit, déléguée syndicale centrale CFE-CGC à Pôle emploi : « Les flux sont importants. Il s’agit surtout d’hommes, roumains, voire bulgares, dans la force de l’âge. Mais qui ne parlent pas français et sont même parfois analphabètes. Ils viennent accompagnés de bénévoles d’associations qui traduisent pour eux. »

Pourquoi un tel engouement pour s’inscrire à un organisme plus riche en demandes qu’en offres d’emploi ? Parce qu’une telle inscription permet d’obtenir nombre d’avantages, notamment des formations en « français langue étrangère » (sic), des cours d’alphabétisation, l’ouverture à des droits aux aides sociales accordées par les communes : « aides qui vont de la gratuité des transports en commun à celle de la cantine pour les enfants, en passant par l’inscription à une épicerie sociale », énumère Cécile Crouzet.

Sans parler du système de santé français et surtout de la possibilité de surseoir à une éventuelle reconduite au pays natal : « Le principe européen est que les ressortissants de l’Union ne doivent pas devenir une charge pour l’assistance sociale de l’État membre qui les accueille », pour le ministère de l’Intérieur. « En pratique, si un ressortissant européen démontre qu’il a cherché un emploi, qu’il a envoyé des CV, le délai de six mois est prolongé », indique Lise Faron, membre de la CIMADE (association d’aide aux étrangers) citée par Le Figaro, qui précise : « Et surtout, d’après les associations, la France expulse très rarement des Européens, à l’exception des Roms. Un état de fait confirmé par un préfet. »

Seulement – comble de l’ironie – figurez-vous que ces Roumains-là sont « souvent assimilés aux Roms. Cela les handicapera encore plus pour trouver un travail », ajoute notre brave syndicaliste Suzie Petit…

La pauvre ne mesure sans doute pas l’extrême gravité de sa remarque : être assimilé aux Roms, un handicap ? Pourvu que SOS Racisme, le MRAP, la LICRA et autres associations autoproclamées antiracistes ne lisent pas Le Figaro (ni Boulevard Voltaire), Suzon la gaffeuse serait elle-même assimilée à qui vous pensez et n’aurait sans doute plus qu’à chercher refuge au pays de Dracula…

Et si elle y importait Pôle emploi ?

Posté par stetienne à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juin 2013

Après un licenciement économique: "Pourquoi n'iriez-vous pas vendre des légumes?"

les chomeurs me comprendront on ferait mieux de donner directement l argent aux chomeurs plutot que de le donner a tous ces organismes bidons qui gravitent autour des chomeurs  ( et croyez moi ils sont nombreu0x tres tres nombreux et la seul chose qu ils savent faire cest faire marcher la photocopieuse)

sur 100€ concacré par l europe ou l etat a un chomeur le chomeur ne touche que 1€ le reste part dans la poche d'organisme divers et varié

apres-un-licenciement-economique-pourquoi-n-iriez-vous-pas-vendre-des-legumes

Posté par stetienne à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 janvier 2012

sucer plus pour gagner plus

projet pour la france,chomage,pole emploi,handicapé,prostitué,etudiante,ump,député,jean francois chossy,

apres travailler plus pour gagner plus la nouvelle devise ( et c est pas dsk qui l aurait desaprouver)de  l'ump

http://www.zoomdici.fr/actualite/Sexualite-et-handicap-Jean-Francois-Chossy-leve-le-tabou-id115664.html?PHPSESSID=651d12f495adc49dfdc6d2c8ff488eb6

entretien

Posté par stetienne à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 décembre 2011

chomage chomeur et organisme d aide aux chomeurs


Disons qu'avant il y avait du travail pour tous, même l'idiot du village avait un job, il gagnait sa croûte et il était utile, maintenant on le met dans une institution spécialisée ... il y avait 3% de chômeurs, ils étaient «  chômeurs professionnels  » c'était le plein boum de l'emploi.
Maintenant le pays déborde de gens dont on a pas besoin et on ne sait plus quoi faire de nos diplômés [smilie=icon_smile034.gif]

 

faut quand meme savoir qu un chomeur fait vivre indirectement au moins 10 personnes qui s'occuppe de lui

tout ses organismes n ont aucun interet a ce que le chomage disparaise le chomeur cest leur gagne pain

quand au pauvre chomeur il preferait mille fois qu on lui donne mieux mais une fois qu on a payé tous ces organisme il n y a plus un euro pour lui

Posté par stetienne à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,