Photos liées au tag 'pollution'

Voir toutes les photos
02 septembre 2019

la disparition des insectes

pour la pollution lumineuse qui detruit la biodiversité nocturne la solution est tres simple

dans les impots locaux une petite case je veux des lampadaires=50€ à payer imposable ou pas ( enfin le prix d'installation de maintenance des lampadaires )

ou je ne veux pas de lampadaire =0€

vous verrez 99,9% des français ne voudront plus des lampadaires le jour ou ils devront les payer de leur poche  alors que pour le moment c est juste les contribuables imposables qui payent bref le principe pollueur payeur

insecte 2019-09-01_Pour_la_Science

https://fr.scribd.com/document/424134059/Disparition-Insecte-2019-09-Pour-La-Science

https://fr.scribd.com/document/424134080/insectes-Marianne-2019-05-17-23

Posté par stetienne à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 août 2019

exemple de destruction de l'environnement

pollution,bitume,biodiversité,pollution lumineuse,le lioran,auvergne,projet pour la France

c'est la somme de tous ces petits trucs antinature et antibiodiversité qui détruisent la france et l'environnement

le jour on l'on degoudronera et plantera fleurs et arbres à la place du bitume et béton la France sera devenu un pays qui protege son environnement et biodiversité pas avant

avant il y avait un grand prés plein de fleurs  maintenant des abrutis ont goudronné et mis lamapdaire pour mettre voitures meme pas 1 mois par an!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

en plus je plains le proprietaire du chalet c'est devenu inlouable!!!!

pollution bitume biodiversite pollution lumineuse biodiversité nocturne le lioran

pollution bitume biodiversite pollution lumineuse biodiversité nocturne le lioran projet pour la france

 

Posté par stetienne à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Hérault. Une espèce d’oiseau menacée de disparaître de la France métropolitaine

les responsables l agricultures productivistes( la fnsea les bitumeurs ( colas,vinci) les betonneurs(lafarge,bouyghes,....)

bref tous les pourris que les députes putes en marche sucent

arreter de voter pour micron et ses putes en marche si vous vous préoccuper de l environnement et d ela biodiversité

herault-une-espece-d-oiseau-menacee-de-disparaitre-de-la-france-metropolitaine

Posté par stetienne à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 juin 2019

La France, plus gros producteur de déchets plastiques en Méditerranée, selon WWF ?

ben la carte dit pas la meme chose?les gros pollueurs c est l égypte et l albanie

La France est le pays du pourtour méditerranéen qui produit le plus de déchets plastiques, dont plus de 10.000 tonnes atterrissent dans cette mer semi-fermée, selon un rapport publié vendredi par le WWF. La France a produit 4,5 millions de tonnes de déchets plastiques en 2016, soit 66,6 kg par personne, selon ce rapport publié à la veille de la Journée mondiale de l'océan. Si 98% du total (4,4 millions de tonnes) ont été collectées, seulement 22% ont été recyclés. 

Les 2% de déchets plastiques restants génèrent "la fuite de 80.000 tonnes de plastique dans la nature", dont 11.200 tonnes "pénètrent en Méditerranée", a calculé l'ONG.

Selon le WWF, la pêche, l'aquaculture et le transport maritime sont à l'origine de 9% de cette pollution. "Les casiers à crabes, les filets à moules, les conteneurs sont parmi les débris retrouvés", précise l'ONG environnementale. Les fleuves charrient 12% des déchets plastiques retrouvés en mer. Les activités côtières représentent le gros de la pollution (79% soit 8.800 tonnes) en Méditerranée en provenance de France, "en raison notamment d'une mauvaise gestion des déchets et de l'impact des activités touristiques et de loisirs". 

Un rapport du WWF montre que les pays de la région génèrent 24 millions de tonnes de déchets plastiques chaque année ( AFP / )"> ">Un rapport du WWF montre que les pays de la région génèrent 24 millions de tonnes de déchets plastiques chaque année ( AFP / )

Un rapport du WWF montre que les pays de la région génèrent 24 millions de tonnes de déchets plastiques chaque année ( AFP / )

La concentration de débris plastiques est particulièrement élevée près de Marseille, de Nice et de la Corse, ce qui s'explique en partie par "le tourisme et les activités de loisirs". 

Autre facteur, le système de recyclage des déchets est moins performant dans les départements méditerranéens. "Le taux de mise en décharge est particulièrement élevé dans certaines zones" comme Marseille et la Corse, avec la présence de décharges à ciel ouvert, relève WWF. 

Cette pollution plastique, outre son impact pour la faune et la flore, a un coût important, avertit encore le rapport: l'impact pour la pêche est estimé à 12 millions d'euros (débris plastiques dans les moteurs de bateaux ou les filets), à 21 millions pour le commerce maritime (enchevêtrement dans les pales d'hélice, collisions...) et de 40 millions pour le tourisme. Le coût du nettoyage des côtes est estimé à 3 millions. 

Il faut parvenir à "zéro fuite dans la nature" et "promouvoir le réutilisable, en particulier pour les contenants", indique à l'AFP Isabelle Autissier, présidente de WWF France.

Concernant la promesse d'Emmanuel Macron de parvenir à 100% de plastiques recyclés en 2025, "il y a un peu des effets d'annonce", juge-t-elle.

"Tout le monde parle du recyclage, mais nous ne connaissons pas bien les conditions de la recyclabilité", explique-t-elle. Un meilleur objectif, selon elle, serait "qu'on dise que la France va diminuer sa consommation de plastique" d'un certain pourcentage.

Il est essentiel de réduire la consommation de plastiques, mais aussi que "les industriels proposent autre chose" et qu'"on collecte les déchets à la source, sur terre, dans les rivières". 

La navigatrice ne croit pas en revanche aux solutions promettant de ramasser les plastiques dans les océans où ils atterrissent: "On ne va pas peigner la mer."

Posté par stetienne à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juin 2019

dechets plastiques la solution simple remettre les consignes en vigueur

oui à la remise en place des consignes,pollution,plastique,mac donald,quick,restauration rapide,canette, boite,boison,

pour les canettes  en aluminium, les bouteilles en plastiques , en verre la solution est tres simple il suffit de remettre en place les consignes

quand le cassos payera 5€ en plus par canette ou bouteille en plastique  quand ils jetteront leur canettes ou plastique dans la nature ca les calmera

ca se fait en norvege en suede meme en allemagne

idem pour les trucs a importer des mac crados quick crados qu on retrouve sur les bord des routes jetes par les jeunes vaches folles qui sortent de sbeuates de nuits

mais bon les putes en marches cest justes des suces boules des lobbys donc a part leur trucs debiles genre blame pour resttauration rapide ils ne feront rien du tout

Comme la Chine, la Malaisie ne veut plus être la décharge du monde et renvoie ses déchets plastiques à l’envoyeur

Posté par stetienne à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 mai 2019

voitures pollution

auto pollution-Marianne1157 - 2019-05-17-23

poid voitureAuto_PlusMaicontroletechniquereglagephareetconsommation19

Posté par stetienne à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mai 2019

Déchets, production d'électricité, pollution : quels sont les pays les plus propres en Europe ?

https://mobile.francetvinfo.fr/monde/environnement/quels-sont-les-pays-les-plus-propres-en-europe_3446705.amp

Le Luxembourg est le mauvais élève avec 15 tonnes rejetées par habitant. Le Grand-Duché ne produit d'autre part que 5% d'électricité issue de sources renouvelables. C'est 6% aux Pays-Bas, 9% en Belgique et 16% en France. Dans les pays du Nord, la Finlande produit 40% de son énergie à partir de ressources renouvelables.

En matière d'ordure, le Luxembourg rejette en moyenne 1 tonne de déchets par an et par habitant, contre 440 kg en France. Un Polonais se contente lui de 250 kg et les Roumains d'à peine plus de 200 kilos par an.

Posté par stetienne à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mai 2019

la justice annule le chantier de déviation de Beynac en Dordogne

une bonne nouvelle

les betonneurs et bitumeurs vont parti des enneùis de la France et des destrcuteurs de l'environnemen

dordogne-la-justice-annule-le-chantier-de-deviation-de-beynac-09-04-2019

Une vue générale de la vallée de Beynac-et-Cazenac, en novembre dernier. La route devait passer à 150 m du château de Fayrac. AFP/Thibaud Moritz

Source: Externe

C’est une deuxième victoire pour les pourfendeurs d’un contournement routier de 3 km qui doit percer la vallée de la Dordogne. Parmi lesquels Stéphane Bern.

La justice administrative a annulé ce mardi le chantier du « contournement de Beynac », un vaste projet de déviation routière de ce village médiéval de Dordogne devenu un site très touristique. Face à la controverse, qui dure depuis des années, le Conseil d’Etat avait suspendu les travaux en décembre.

Contre l’avis du rapporteur qui préconisait la continuité du chantier, le tribunal administratif de Bordeaux (Gironde) a estimé que le projet porté par le département de la Dordogne « ne répond pas à une raison impérative d’intérêt public présentant un caractère majeur ». Il enjoint au département « de procéder à la démolition des éléments de construction » déjà réalisés, sur le chantier qui avait démarré début 2018.

Le contournement, qui doit faciliter l’axe Bergerac-Souillac, comprend l’édification de deux ponts et d’un tunnel, la déviation de la RD703 à Beynac et le passage les voitures non loin du château de Fayrac, à Castelnaud-la-Chapelle.

Source: Externe

Le tracé du contournement. Préfecture de la Dordogne

Face au président du conseil départemental, Germinal Peiro, qui défend ce contournement de 3 km, les défenseurs de l’environnement et du patrimoine ont trouvé le soutien de Yann Arthus-Bertrand, Allain Bougrain-Dubourg et Stéphane Bern. L’animateur, visage du loto du Patrimoine, conteste le projet depuis de longs mois. À plusieurs reprises, il s’est confronté à Germinal Peiro, qui estime le futur axe routier essentiel au développement du sud de la Dordogne.

En septembre dernier, Bern s’était ému du projet dans Le Parisien, après la destruction de vestiges gallo-romains sur le chantier. « C’est insupportable ! On va détruire un site protégé pour une route ? C’est une hérésie, on marche sur la tête », tempêtait-il.

Ce mardi, l’animateur s’est réjoui de la décision. « Il reste à espérer que Germinal Peiro et Benjamin Delrieu respecteront enfin la loi républicaine pour cesser le massacre du patrimoine », écrit-il sur Twitter.

 

zad de beynac dordogne bitume environnement conseil general 1

zad beynac dordogne conseil general bitumeur pollution environnement

zad beynac dordogne acquitaine conseil general pollution bitume environnement

 

Posté par stetienne à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,