22 janvier 2020

le gouvernement complice de la délinquance

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/prison-une-reforme-des-peines-a-rebours-de-la-criminalite-20200121

il faut construire des prisons low cost et remettre bagne en fonctionnement

les racailles du haut s'entendent toujours avec les racailles du bas

Encore un cadeau aux delinquants de la part de ce gouvernement ! Et aux francais non delinquants, ce gouvernement donne quoi comme cadeau ? Vivement que marine passe en 2022 pour remettre les priorites la ou elles doivent etre !!!

Videz les prisons...retablir la double peine automatique pour le moindre delit.
Et que les prisonniers etrangers fassent leur temps de taule dans leur pays d'origine. Accessoirement decheance de nationalité des binationaux condamnés.

Problème : ce n’est un secret pour personne : ladivaircité est surreprésentée dans la population carcérale. Solution : faire purger les peines dans les pays concernés.

Posté par stetienne à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 janvier 2020

Un policier entre la vie et la mort après avoir été renversé près de Lyon

ben voila pour tirer sur les gilets jaunes et manifestants qui defendent  nos acquis sociaux ils ont carte blanche de se gouvernement de sales putes et de gros d'enculés mais par contre pour flinguer  racailles de banlieus ils ont telklement peur d'etre sanctionné par leur hierarchie leche botte  qu ils se laissent ecrasé

policier laisser tranquille les gilets jaunes et manifestants qui defendent nos acquis sociaux et flingués les racailles car de toute facons votre hierarchie leche botte ne va pas tarder a se prendre coup de pompe au cul

Un policier de 45 ans était samedi matin entre la vie et la mort après avoir été renversé par un fourgon lors d'une opération à Bron, en banlieue de Lyon, a-t-on appris auprès de la police.

Ce fonctionnaire de la Sûreté départementale a tenté d'intercepter un fourgon mais ce dernier lui a foncé dessus avant de prendre la fuite, ajoute la police. Selon les pompiers, les faits se sont produits peu avant 2H00 du matin dans la nuit de vendredi à samedi.

"Alors qu'il tentait d'appréhender un véhicule suspect dans le cadre d'une enquête pour vol de fret et vols à main armée, un policier a été volontairement percuté par le conducteur. Il est actuellement entre la vie et la mort, et son état hélas, ne nous laisse que peu d'espoir", a annoncé de son côté le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, lors d'une allocution en ouverture de "la conférence citoyenne".

En 2018, 11 policiers sont décédés dans l'exercice de leurs fonctions, quatre lors d'opérations, sept sur leurs heures de travail dans en dehors de missions opérationnelles, selon les derniers chiffres disponibles de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Un bilan bien plus lourd qu'en 2017 où quatre fonctionnaires avaient perdu la vie.

Bron : ce que l'on sait sur la mort du policier renversé par un fourgon

Un homme a reconnu être le conducteur du fourgon ayant percuté mortellement un policier dans la nuit du 10 au 11 janvier près de Lyon, et a été mis en examen pour homicide volontaire, a annoncé lundi le parquet.

En garde à vue depuis jeudi à la suite du décès du policier fauché à Bron, cet homme a été "mis en examen des chefs d'homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique et vol suivi de violence ayant entraîné la mort en bande organisée", précise le procureur de la République Nicolas Jacquet dans un communiqué.

L'homme reconnaît avoir été le conducteur du fourgon qui a percuté le policier. Il nie en revanche avoir eu l'intention de le tuer, ajoute-t-il.

Le juge des libertés et de la détention est saisi aux fins de placement en détention provisoire.

Un adolescent de 15 ans, interpellé mercredi dans le cadre de cette enquête, a déjà été placé en détention provisoire.

Franck Labois, policier de 45 ans affecté au Groupe d'appui opérationnel (GAO) à la Sûreté départementale du Rhône, avait succombé lundi dernier à ses blessures.

Le fonctionnaire de police avait été fauché par le conducteur du fourgon au cours d'une intervention visant à interpeller des individus suspectés d'être impliqués dans une affaire de vols aggravés en bande organisée.

Un hommage officiel, en présence notamment du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, a été rendu à Franck Labois vendredi à la préfecture de Lyon. Les insignes de chevalier de la Légion d'honneur ont été remis à titre posthume au policier, qui a été également élevé au grade de capitaine.

Ce lundi, les habitants de Bron ont découvert des tags insultant la mémoire de Franck Labois inscrits à la bombe, avec une peinture noire. Ils se trouvaient sur le fronton d'un centre commercial abandonné et sur des bardages métalliques de commerces fermés, précise le quotidien régional Le Progrès.

Le préfet du Rhône Pascal Mailhos a condamné sur Twitter "avec la plus grande fermeté ces tags abjects". À la demande du préfet, "une plainte sera déposée dans les prochaines heures" par la police nationale.

Alors il risque 20 ans divisé par deux = 10 ans et ça se termine à 6 ans et sortie pour bonne conduite . J'ai confiance dans la justice de mon pays ... en plus il va falloir nourrir cette vermine alors qu une balle dans la tete et prelevement des organes  ca nous couterait pas d'argent

et voila on a droit aux larmes de crocodiles des politicards  mais rien ne change nos politicards collabos vont rentrer toutes les merdes en France  les jugeottes remettent les racailles en liberté  au lieu de se prendre un coup de pompe au cul et dans six mois ca sera rebelote

sinon encore heureux que nos merdes politicard lui donne la legion d'honneur vu qu il l a donne à n importe qui

Posté par stetienne à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 janvier 2020

mouarffff le mini minuscule micron et sa vieille la trogneux et l autre nazillon de l islam

https://www.lepoint.fr/societe/macron-hue-au-theatre-qui-est-taha-bouhafs-18-01-2020-

bon je defend pas le mini micron mais ce pseudo journaliste est uen sous merde de l'islam rien d'autre

bref il vaut pas mieux que micron c est une merde aussi il a crée la marche d ela honte des nazillons de l islam il defend une famille de racailles trafiquantes de drogue  ce trouduc  est une sous merde rien d'autre

une bombe atomique sur les deux et bon debaras

A rapatrier en Algérie pour qu'il puisse librement s'exprimer

Ce pseudo journaliste est un imbécile notoire qui attise la haine contre une démocratie. Un (vrai) journaliste rapporte des faits et informe. Il ne doit inciter personne au rassemblement ni aux manifestations. L'article 222 14 2 du code pénal sera -t-il appliqué ? La réponse. y a t-il une justice dans ce pays ?

Posté par stetienne à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 janvier 2020

Délinquance en France : un triste bilan en 2019

vue le systeme judiciaire ubuesque et ultralaxiste  rien d'étonnant

trop de jugeottes et avocaillon gratte papiers  pas assez de bagnes et prisons low cost

Le bilan de la délinquance en France en 2019 n'est pas loin d'être catastrophique. D'ailleurs, comme le rapporte Le Figaro, le ministère de l'Intérieur ne s'est pas épanché sur ses chiffres, publiés dans la plus grande discrétion via son service statistique, le SSMI. « Comme en 2018, les coups et blessures volontaires sur personnes de 15 ans ou plus enregistrent une forte hausse en 2019 (+ 8 %) », écrit notamment la place Beauvau. Un désastreux constat également pour les violences sexuelles, en « augmentation très nette (+ 12 %) », « après une année 2018 marquée au niveau national par une hausse sensible (+ 19 %) ». Selon les analystes du service statistique de l'Intérieur, « toutes les régions françaises ont connu des augmentations du nombre de viols, agressions et harcèlements sexuels enregistrés par les forces de sécurité en 2019 ». La Corse, le Centre-Val-de-Loire, l'Auvergne-Rhône-Alpes et la Nouvelle-Aquitaine font notamment parti des territoires les plus touchés.Lire aussi La Corse face à une explosion de la violence

Une hausse significative des homicides

Le nombre d'homicides est également en hausse. Le ministère a recensé 970 victimes en 2019, soit une augmentation de 8,5 %, « alors qu'il (le nombre) était stable les deux dernières années ». Pour le criminologue Alain Bauer, qui fonda l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), il s'agit du « pire...

Lire la suite sur LePoint.fr

Posté par stetienne à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 janvier 2020

racailles de merde qui puent à strasbourg et ailleurs en France

Nuit du Nouvel An : à Strasbourg, "il faut revenir à des périodes que l'on croyait révolues pour voir autant de dégâts"

c est simple

camp de travail pour mineur délinquants, amende aux parents preleves automatiquement sur alloc, suppresion des juges pour mineurs ( aussi couteux qu inutiles)

tolérance zero pour les racailles

https://www.lepoint.fr/monde/au-nouvel-an-trump-tance-macron-avec-une-video-de-voitures-brulees-a-paris-01-01-2020

j adore quand le trumpinou tire des claques à notre minuscule tout petit microscopique mini micron

Posté par stetienne à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 décembre 2019

En Isère, un «audit» dans un lycée en proie à la violence Las du climat d’insécurité, le personnel d’un lycée professionnel fai

En Isère, un «audit» dans un lycée en proie à la violence

Las du climat d’insécurité, le personnel d’un lycée professionnel fait valoir son droit de retrait.

la solution est toute simple

les éleves foutuer de merde expulser définitivement du systeme scolaire je dis bien définitivement et pas comme maintenant où isl sont juste déplacer de lycée et font faire chier d'autre enseignant et d'autre éleves

léducation n est pas un droit mais un devoir de la parre de l'éleve.

bon aucune illusion à se faire c est pas pres de changer vu nos couilles molles de politicards

Et dire qu'à mon époque (juste avant les années 80) on n'entendait pas une mouche voler dans les classes, bien qu'étant scolarisée dans un collège avec une population importante venant d'HLM (collège plus tard classé en ZEP). C'était avant la gauche caviar qui a détruit toute notion d'autorité, avant la massification de l'enseignement supérieur … et qu'on arrête de nous dire que c'est une question de moyens !( ce n est effectivement pas une quesqtion de moyen mais juste de virer définitivement les racailels malfaisantes qui pourrissent la vie des vrais éleves)

Grenoble et son agglomération ne sont plus que des villes où règnent les trafics de drogue l’insécurité et l’immigration de masse on ose même plus sortir le soir Tout cela encouragé par des responsables politiques corrompus

Pourquoi un Audit ! Nous avons des lois, les lieux d'enseignements ont des règlements intérieurs ... il suffit d'appliquer ces lois et règlements !
1 a 2% tout au plus de perturbateurs et 98% en pâtissent ... que veut la société que l'on organise notre futur autour de ces 1 a 2% qui n'en valent pas la peine ou les 98% restant ?

lol il suffit d'avoir la liste des élèves, et on a pas besoin d'audit....

Pas besoin de faire un audit couteux, tout le monde (sauf quelques ahuris) connait la cause de ce malaise.

Coupez les allocs aux parents.

C'est vrai qu'avec la justice que nous avons, cela ne risque pas de s'améliorer.

DEHORS......retour au pays puisqu'ils ne se plaisent pas en France......

Une « situation complexe » qui nécessite un « audit » ? Le rectorat dans son environnement naturel, celui des éléments de langage... Pathétique.

Bien sur , les profs refusent la présence de la police dans les établissements ! 30 années de laxisme bobo-gaucho plus une immigration massive , plus rien n'est maitrisé ! Et si l'état retirerait les aides sociales à ces familles , et si les plus perturbateurs étaient placés dans des centres fermés encadrés par l'armée , et si les doubles nationalités étaient expulsés avec toute la famille ? Cela donnerait de l'air mais bien sur les profs seraient les premiers à s'y opposer !

La france vote pour des immigrationnistes. Elle ne doit pas s'étonner de ce qui lui arrive.

Ben si on en est réduit à faire un audit, après on passe aux tables rondes, puis aux post it sur tableau blanc pour dégager un éventuel blabla de recommandations, c'est bon j' ai juste ?

Posté par stetienne à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 novembre 2019

La France orange mecanique - Laurent Obertone

responsable le systeme judiciaire ubuesque et les jugeottes complices des racailles

non le systeme judiciaire n'est pas la pour defendre les innocents et les victimes c'est un lobby comme un autre  qui réclame toujours plus de pognon pour une efficacité proche du zero absolu bref à reformer de toute urgence de la tete au pied

exemple la belloubete comme ses fesses qui rend les mineurs non responsable penalement = open barre pour les mineurs délinquants

trop de jugeotes trop d'avocaillons(ils se reconvertiront dans le batiment ces bouffons) pas assez de bagnes et prisons low cost( la prison est un lieu de répression pas le club med)

La France fait face à un "degré de violences" inédit
(et bichoune on est gouverné par des collabos qui nous font envahir par l'afrique et le tiers monde bref les vrais ordures sont au gouvernement )

Enquête sur un sujet tabou : l’ensauvagement d’une nation. Toutes les 24 heures : 13 000 vols, 2 000 agressions, 200 viols.

« Ces derniers jours, un charmant individu, que nous nommerons Vladimir, a ramassé trente ans pour le meurtre de sa compagne, dont 22 ans

de sureté, soit un an le coup de marteau. Ledit Vladimir, quelques semaines plus tôt, était jugé dans le cadre de la désormais célèbre affaire des

tournantes , où la justice a expliqué aux Françaises, sans trembler, qu on pouvait être un violeur en réunion et s en tirer avec du sursis. Sur 14

prévenus, Vladimir était l heureux élu, le seul à prendre de la prison ferme. Un an. Pendant ce temps-là, un clandestin était interpellé, pour la 97e

fois, au volant d une voiture volée, après avoir mordu et fracturé le bras d un policier d un coup de tête. Pendant que Christiane Taubira veut

rompre avec le tout carcéral , une centenaire a été poussée au sol et gravement blessée par plusieurs personnes , pour une montre. Pendant ce

temps-là, on apprend que les barquettes de viande vendues dans un supermarché de Lille sont protégées par des antivols. Pendant ce temps-

là, un policier de la BAC a été lynché dans une cité sensible de Montpellier. Pendant ce temps-là, un Toulousain a eu l idée pas très vivre-

ensemble de klaxonner derrière un véhicule qui bloquait la chaussée d un quartier populaire . Vigilants, vingt riverains lui ont administré une

correction citoyenne, à coups de chaises et de tessons de bouteilles. Alors, pourquoi ce livre ? Parce qu aujourd hui, un simple regard peut

tuer. » Laurent Oberton

racailles justice laxiste insécurité jugeotte belloubete violence projet pour la france

Posté par stetienne à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 novembre 2019

Chanteloup: Philippe dénonce "une petite bande d'imbéciles et d'irresponsables" lol mort de rire du blabla tout ca

pour ceux qui croient que les trois pingouins putes en marche ( belloubete comme ses pieds,castoilegnais,) vont faire quelque chose contre cette délinquance vous vous mettez sérieusement le doigt dans le cul dans meme pas 6 mois ca sera rebelotte

n oubliez que la belloubetecommesespieds a rendu les mineurs irresponsable pénalement donc ils peuvent bruler voitures jeter cailloux sur les flics la jugeottines leur tirera meme pas l oreille

bref ils font de la com aboient bien fort mais au final nada que dalle  un peu comme le sarko et son casher bref vous etes electeurs  voté rn si vous voulez la fin d ela délinquance et un coup de pompe au cul à ses incapables de service

meme si la police les choppe ils auront jsute un tirage d'oreille de la part de la jugeottine alors............

30 racailles de merde qui tiennent en echec la police mort de rire et oui c'est ca la France vivement marine le pen

bon le probleme c'est pas la police tu leur donnes l ordre de tabasser ces racailles ils le feront et ca sera terminé en 1 mois mais le probleme c'est les jugeottines d'extreme gauche complice de ces racailles qui les remettent en liberte le lendemain de leur arrestation.

tant qu on aura pas reforme de la tete au pied ce systeme judicaire ubuesque ca continura trop d ejugeottes trop d'avocaillon pas assez de bagnes et prisons

virons les ces juges laxistes gratte papiers  ils servent à rien du tout( on donne le pouvoir judiciaire aux policier pour la petite délinquance( quand à la constitution elle n est pas écrite dans le marbre)) et avec l argent économisé sur les jugeottes construisons prisons low cost sans confort

les jugeottes pour mineur délinquants il faut les supprimer aussi nous coutent une fortune et totalement inutiles un mineur delinquants est un délinquants comme un autre  point barre

>Chanteloup: Philippe dénonce "une petite bande d'imbéciles et d'irresponsables"

AFP04/11/2019 à 12:38
Edouard Philippe à Saint-Ouen le 4 novembre 2019 ( AFP / Lionel BONAVENTURE )Edouard Philippe à Saint-Ouen le 4 novembre 2019 ( AFP / Lionel BONAVENTURE )
Edouard Philippe à Saint-Ouen le 4 novembre 2019 ( AFP / Lionel BONAVENTURE ) >Edouard Philippe a fustigé lundi la "petite bande d'imbéciles et d'irresponsables" qui a pris pour cible samedi des policiers et un chapiteau de cirque lors d'une soirée de violences urbaines à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), condamnées par l'ensemble de la classe politique."Nous déplorons évidemment ces actes imbéciles et violents (...) Je crois qu'en vérité il s'agit d'une petite bande d'imbéciles et d'irresponsables qui pensent que tout casser est une façon de faire avancer les choses", a dénoncé le Premier ministre en marge d'un déplacement en Seine-Saint-Denis.

"Nous sommes parfaitement conscients de ce que lorsque nous bousculons les trafics de stupéfiants, cela crée des tensions (...). Mais nous sommes déterminés à faire en sorte que ce trafic puisse cesser et à faire en sorte que l'ordre puisse être respecté et rétabli", a ajouté M. Philippe, qui a voulu apporter un "message de soutien" aux élus locaux et à la population mais aussi un "message de fermeté à l'égard de la petite bande".mouarfff ils doivent bien rigoler les racailles

"Le chapiteau incendié à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), le 3 novembre 2019 ( AFPTV / Pierre RATEAU )Le chapiteau incendié à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), le 3 novembre 2019 ( AFPTV / Pierre RATEAU )

Le chapiteau incendié à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), le 3 novembre 2019 ( AFPTV / Pierre RATEAU ) <

L'émotion était toujours vive lundi à Chanteloup-les-Vignes, ville située à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Paris, où les forces de l'ordre, prises à partie par "une trentaine de jeunes" au plus fort des évènements selon une source policière, ont essuyé des jets de projectiles ou des tirs de mortiers samedi jusqu'à 23H00.

L'incendie du chapiteau, bâtiment culturel emblématique de la ville, inauguré il y a un an, s'est déclenché vers 22H30. La police compte deux blessés légers dans ses rangs et deux suspects ont été interpellés.

La maire Catherine Arenou (divers droite) a déploré que cette ville de grande banlieue parisienne soit la proie d'agressions diverses et variées depuis plusieurs jours, évoquant les coupures quotidiennes d'éclairage public, provoquées depuis un mois par certains jeunes dans le quartier sensible de la Noé.

"Les incendiaires de Chanteloup-les-Vignes ne sont pas des imbéciles et des irresponsables comme le dit Edouard Philippe. Ce sont des criminels qui veulent affaiblir la République. Tant que les réponses politique et pénale seront aussi faibles, cette situation ne changera pas", a réagi le chef de file des sénateurs Les Républicains, Bruno Retailleau, dans un tweet.

Le nouveau numéro 2 de LR, Guillaume Peltier, a appelé sur franceinfo à débloquer "plus de moyens pour les forces de sécurité, plus de moyens pour la justice", et a plaidé pour que "les mineurs délinquants récidivistes, au-delà de la sanction judiciaire qu'ils méritent, puissent aller dans des services militaires obligatoires".

A l'extrême droite, le vice-président du Rassemblement national, Jordan Bardella, a estimé dans un communiqué que "la solution ne réside pas dans plus de politique de la ville et plus de milliards d'euros, mais dans la sortie de l'angélisme et dans le rétablissement de l'ordre républicain, en regardant les causes en face: l'immigration massive, le communautarisme, le rejet de la France et de ses valeurs, la +culture racaille+, et les trafics en tous genres qui alimentent ces quartiers".il a raison ceci dit pas un mot sur les jugeottes laxistes

 

A gauche, le député La France insoumise Eric Coquerel a estimé sur RFI qu'"on ne donne pas assez de moyens" aux policiers, tandis que la députée européenne LFI Manon Aubry déplore l'enterrement du plan Borloo sur les banlieues.mort de rire ca sert à quoi de mettre un milliard de policiers ma bichoune si la jugeotte remet en circualtion les racailles le lendemain?

"On a besoin d'organiser le retour de l'Etat dans nos quartiers populaires (...) On a besoin de policiers formés, en nombre, soutenus par leur hiérarchie", pour "démanteler les trafics qui pourrissent la vie des habitants des quartiers populaires", a abondé Ian Brossat, porte-parole du PCF, sur Sud Radio.

Posté par stetienne à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 novembre 2019

le Brésil "vit une guerre civile"

Le chef des pro-armes au Congrès: le Brésil "vit une guerre civile" c est quand meme autre chose que notre gerard philippe d'opérette et ses ouah ouah de caniche nain

c'est une excellente idée de faire flinguer trafiquant par snippers pas de frais de prisons de jugeotte d'avocaillon c est tout benef pour la societe

Le député brésilien Jose Augusto Rosa, alias Capitao Augusto, le 23 octobre 2019 à Brasilia ( AFP / Sergio LIMA ) >Le député Capitao Augusto exerce une fonction très particulière au Brésil: il est le chef de la "bancada da bala", le puissant lobby pro-armes, qui défend au Congrès une politique musclée contre la criminalité.

Costume bleu électrique, lunettes assorties et à la main droite une grosse bague dorée portant le sceau du Congrès, le député est un adepte de la manière forte contre les violences qui ont entraîné l'an dernier plus de 57.000 homicides au Brésil.

"Ce n'est pas être en guerre ça?", demande l'élu de 53 ans lors d'un entretien avec l'AFP à la Chambre des députés à Brasilia. "Nous vivons une guerre civile. Nous devons lutter contre cette violence et cela ne se fait pas en envoyant des fleurs" aux criminels.

José Augusto Rosa, connu sous le nom de Capitao Augusto -- il est capitaine de réserve de la police militaire de Sao Paulo -- est totalement en phase avec la ligne sécuritaire du président d'extrême droite Jair Bolsonaro. La "bancada da bala" est passée de 36 à une centaine de députés aux élections de 2018, profitant de la vague bolsonariste.

Le député du Parti libéral (centre droit) annonce détenir un revolver et un pistolet. Il n'en doute pas: davantage d'armes pour les "gens bien", des peines plus lourdes pour les criminels et des opérations plus radicales des forces de police feront baisser le nombre de morts dans l'un des pays les plus violents du monde.

Ce qui n'exclut pas une petite touche de magie.

"Rien qu'avec notre discours, nous avons réussi à faire reculer la criminalité de 22% au premier semestre", assure le député. "Et pourquoi cette baisse? La seule chose significative a été l'élection d'un gouvernement prêt à durcir la législation pénale".

- "Plus de snipers" -

Capitao Augusto est le rapporteur d'un groupe de travail de la Chambre des députés qui se penche sur le très controversé "paquet anticrime", soumis en février par le ministre de la Justice Sergio Moro et qui piétine depuis au Congrès.

Le député espère voir le texte adopté en novembre en dépit des vives critiques de la gauche et des ONG. Il prévoit un durcissement des peines et élargit la légitime défense pour la police comme la population.

"Avec cette législation, on va réduire la criminalité et la surpopulation carcérale", assure le député qui parle comme une mitraillette, tout en faisant défiler sur son smartphone sa messagerie WhatsApp pour suivre les débats de son groupe de travail.

"Les marginaux y réfléchiront à deux fois avant de commettre des crimes" s'ils savent que "s'ils tuent quelqu'un ils iront en prison 15 ans en régime fermé, sans permission de sorties, sans visites dans l'intimité et sans obtenir de régime semi-ouvert".

L'Etat de Rio de Janeiro est le laboratoire de la nouvelle politique sécuritaire, mise en pratique avec zèle par le gouverneur Wilson Witzel. Le nombre de personnes abattues dans des opérations policières en un mois a atteint le record de 194 en juillet.

M. Witzel promeut le recours à des snipers pour liquider les personnes armées dans les favelas. Quand ces snipers tirent depuis des hélicoptères, ce sont de véritables scènes de guerre.

Mais Capitao Augusto applaudit: il a présenté un projet de loi autorisant les snipers dans tout le Brésil.

"Le sniper peut se trouver dans la favela, à bord d'une voiture ou d'un hélicoptère, à pied, ou (opérer) avec un drone. L'important c'est d'utiliser davantage les snipers", assure-t-il.

Glock, "notre Ferrari" -

Le chef du lobby pro-armes soutient aussi fermement un nouveau projet de loi d'assouplissement de la détention et du port d'armes du gouvernement Bolsonaro qui doit être prochainement voté au Congrès.

Il bataille également pour mettre fin au monopole du Brésilien Taurus afin d'ouvrir le vaste marché aux fabricants étrangers d'armes "de meilleure qualité", tel l'autrichien Glock, "notre Ferrari" -- qui plaît d'ailleurs beaucoup à Eduardo Bolsonaro, fils député du président.

"Il n'y a aucun lien entre le fait de permettre aux citoyens honnêtes de s'armer davantage et une hausse de la criminalité", assure le député, à contre-courant de nombreuses études. "Au contraire, elle va baisser car les criminels auront peur (face à) une personne armée".

"Il est possible qu'il y ait des excès", concède-t-il. Mais ce sera "exceptionnel".on fait pas une omelette sans casser des oeufs

Posté par stetienne à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 octobre 2019

paris-s-enfonce-dangereusement-dans-la-spirale-des-vols-et-des-violences

waou le scoop lol

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/paris-s-enfonce-dangereusement-dans-la-spirale-des-vols-et-des-violences-20191028

tant qu on continura avec l immigration invasive et le systeme judiciaire ultra laxiste et ubuesque ca continura

la solution

zero immigration et expulsion des sans papiers et suppression du regroupement familliale et du droit de vote pour double nationalité.

La france importe le tiers monde, la france devient le tiers monde.

virer 50% des jugeottes et avocaillons et construire prisons et bagnes low cost avec l'argent économisé sur ces gratte papiers inutiles

bon pas la peine d'espérer quoique ce soit de la part des putes en marche de mini micron ni des abrutis du ps  ni des ripoublicains

Posté par stetienne à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,