06 novembre 2014

la ou il y a de la gene il y a pas de plaisir

Tribunal correctionnel de Blois

Amanda et Soleilka se présentent la mine contrite à la barre. Ces deux femmes de la communauté des gens du voyage des environs de Tours comparaissent pour des vols d'alimentation dans des supermarchés. Toutes deux sont en récidive. Le 17 avril 2013, elles ont dérobé pour 200 € de viande dans un supermarché de Chissay-en-Touraine. Dans le coffre de leur voiture, les gendarmes ont découvert d'autres denrées alimentaires volées dans un supermarché de Bléré (Indre-et-Loire). Pour tenter de tromper les militaires, les deux femmes ont donné une autre identité. « J'ai eu peur car j'ai déjà été condamnée » explique l'une des deux qui a voulu se faire passer pour une cousine. « Vous vous rendez compte que votre cousine aurait pu être inquiétée à votre place ? », remarque la présidente Maggy Deligeon.

1.000 euros par mois

Les deux prévenus expliquent que c'est par manque d'argent qu'elles ont volé ces denrées qu'elles destinaient à leurs enfants. Elles touchent chacune 700 euros de RSA plus une allocation de 300 euros. « Vous vivez en caravane, votre loyer mensuel est de 120 € dites-vous, plus la facture d'électricité, en faisant attention, il doit vous rester de quoi acheter à manger », calcule la présidente. « Les fins de mois sont difficiles » soupire la jeune femme. Sa copine qui est dans la même situation financière, avait, à l'époque des faits, deux téléphones portables, mais assure n'en posséder qu'un aujourd'hui.« Il faut que vous appreniez à gérer un budget pour ne pas vivre au-dessus de vos moyens »,insiste la présidente. « C'est pas bien de voler, mais, maintenant, c'est fini, je ne veux plus retourner en prison », jure l'une d'elles.
Le vice-procureur Jean Demattéis bouillonne. « Les fins de mois sont difficiles, surtout les 30 derniers jours ! Vous gagnez 1.000 € par mois à ne rien f… ! Ce n'est pas un état de nécessité qui explique ces vols, c'est un mode de vie. » Le magistrat réclame plusieurs mois de prison ferme et des amendes pour les deux femmes.
L'avocat de la défense plaide la clémence.« Ce sont de pauvres filles sans éducation qui n'ont aucune notion de budget. Dans leur communauté, on a l'habitude de gâter les enfants même si on n'en a pas les moyens… Dans leur cas, il y a plus utile que la prison : la mise à l'épreuve ou le travail d'intérêt général par exemple. »
Le tribunal a condamné à l'une à trois mois ferme et 60 jours amende à 5 € et l'autre à six mois ferme et autant de jours amende

 

y a des gens qui bossent et qui ont meme pas 1000€ par mois et qui volent pas

Posté par stetienne à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juillet 2014

lol

Un roumain demande à Sarkozy : " Vous me donnez combien si je repars en Roumanie avec toute la famille?"
Sarkozy lui répond : " 1500 euros..."
Il réfléchit et se dit, je préfère attendre le prochain président et entre-temps, il fait 1 enfant de plus.
Arrive Hollande. Il lui demande la même chose et Hollande lui dit : " 2500 euros..."
Là, il se dit, je suis JOUEUR, ça à l'air de marcher alors, si j'attends 2017 et je fais 2 enfants en plus, ce sera le JACKPOT!!!
Arrive 2017, et là, il pose la même question : "Vous me donnez combien si je repars en Roumanie?"
Et Marine Le Pen lui dit : " 5 MINUTES !!!"

Posté par stetienne à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 avril 2014

Pôle emploi rebaptisé Pôle roumain

Pauvre « Moi Président » ! Comme chacun sait, il a bien du mal à faire baisser le chômage, si ce n’est à l’empêcher d’augmenter ! Avait-il besoin d’une charge supplémentaire de demandeurs d’emploi… roumains ?

Depuis le 1er janvier dernier, le statut transitoire en France et dans d’autres États membres restreignant l’embauche de ressortissants roumains et bulgares – membres de plein droit de l’Union européenne – ayant expiré, les employés de Pôle emploi font face à un afflux de travailleurs roumains.

Combien sont-ils ? Impossible à savoir car leurs entrées en France ne sont pas comptabilisées par le ministère de l’Intérieur ; en effet, « de telles statistiques ne sont pas réalisées pour les étrangers citoyens d’États membres de l’Union européenne ».

Et quels travailleurs ! Cécile Crouzet rapporte plusieurs témoignages, dans Le Figaro, d’employés de Pôle emploi au bord de l’implosion : « J’ai enregistré un homme de 62 ans qui ne parlait pas français et qui n’avait aucune formation. Sa chance de trouver un travail est quasi nulle » ; « Une femme est venue inscrire son père qui comprenait à peine ce qui se passait »… et de citer Suzie Petit, déléguée syndicale centrale CFE-CGC à Pôle emploi : « Les flux sont importants. Il s’agit surtout d’hommes, roumains, voire bulgares, dans la force de l’âge. Mais qui ne parlent pas français et sont même parfois analphabètes. Ils viennent accompagnés de bénévoles d’associations qui traduisent pour eux. »

Pourquoi un tel engouement pour s’inscrire à un organisme plus riche en demandes qu’en offres d’emploi ? Parce qu’une telle inscription permet d’obtenir nombre d’avantages, notamment des formations en « français langue étrangère » (sic), des cours d’alphabétisation, l’ouverture à des droits aux aides sociales accordées par les communes : « aides qui vont de la gratuité des transports en commun à celle de la cantine pour les enfants, en passant par l’inscription à une épicerie sociale », énumère Cécile Crouzet.

Sans parler du système de santé français et surtout de la possibilité de surseoir à une éventuelle reconduite au pays natal : « Le principe européen est que les ressortissants de l’Union ne doivent pas devenir une charge pour l’assistance sociale de l’État membre qui les accueille », pour le ministère de l’Intérieur. « En pratique, si un ressortissant européen démontre qu’il a cherché un emploi, qu’il a envoyé des CV, le délai de six mois est prolongé », indique Lise Faron, membre de la CIMADE (association d’aide aux étrangers) citée par Le Figaro, qui précise : « Et surtout, d’après les associations, la France expulse très rarement des Européens, à l’exception des Roms. Un état de fait confirmé par un préfet. »

Seulement – comble de l’ironie – figurez-vous que ces Roumains-là sont « souvent assimilés aux Roms. Cela les handicapera encore plus pour trouver un travail », ajoute notre brave syndicaliste Suzie Petit…

La pauvre ne mesure sans doute pas l’extrême gravité de sa remarque : être assimilé aux Roms, un handicap ? Pourvu que SOS Racisme, le MRAP, la LICRA et autres associations autoproclamées antiracistes ne lisent pas Le Figaro (ni Boulevard Voltaire), Suzon la gaffeuse serait elle-même assimilée à qui vous pensez et n’aurait sans doute plus qu’à chercher refuge au pays de Dracula…

Et si elle y importait Pôle emploi ?

Posté par stetienne à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 septembre 2013

les roms

http://www.bvoltaire.fr/dominiquejamet/roms-privilegions-enfin-linteret-national,36531

perso je serais pour les reloger chez le papeux ou chez la petasse viviane redding

tiens a ce propos les roms en ont rien a brnaler des curetons et de l eglise

chez moi ce qu ils aiment c est vetement de marque tel portable et les filles fument comme des pompiers

Posté par stetienne à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 septembre 2013

mais quel ferme sa gueule cette petasse de viviane redding

que la france deja ne finance plus tous les parasites de bruxelles qui nous coutent une fortune et rapporte rien

qu elle prenne tous les roms dans son jardins si ca lui fait plaisir celle la

vivement qu on sorte de l ue

Pour Viviane Reding, commissaire européenne à la Justice, la polémique sur les problèmes d'insertion des Roms en France est clairement instrumentalisée à des fins électorales en vue des échéances municipales et européennes de 2014.

Posté par stetienne à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juillet 2013

expulsion des roms et des sans papiers possible

Arabie saoudite : 180.000 «sans-papiers» expulsés en deux mois

L’Arabie saoudite a expulsé en deux mois 180.000 étrangers en situation irrégulière, qui ont accepté de partir avant l’expiration le 3 juillet d’une amnistie royale, a rapporté dimanche la presse locale. L’Arabie saoudite compte 8 millions de travailleurs étrangers selon des chiffres officiels et le nombre des clandestins est estimé à deux millions

«Entre début avril et début juin, 180.000 étrangers ont quitté définitivement le royaume», a déclaré le porte-parole des services des passeports, Badr Malek, cité par le quotidien Okaz. Ils s’ajoutent à quelque 200.000 autres sans papiers expulsés au début de l’année en application de nouvelles réglementations visant à traquer les immigrés en situation irrégulière.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/0 ... pulses.php

 

donc tres facile a faire surtout que les biens pensants qui manifestent sont poil de cul dans les urnes

brer l expulsion de tous les roms et sans papiers et autre delinquants juste une question de volonté politique rien d'autre

Posté par stetienne à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 juillet 2013

umpinnochio

" Estrosi dit «mater» les Roms " ... :mdr:


C'est beau comme du Sarko qui disait " Karchériser les banlieues "! :mdr:

Posté par stetienne à 16:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juin 2013

ils auraient du violer la petasse de bruxelle la vivianne redding

trois-roms-avouent-le-viol-collectif-d-une-etudiante-lilloise

 

moi je suis pour l expulsion des roms et sortir de l europe et remettre vrai frontiere à la france

Posté par stetienne à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 avril 2013

Roms: Marine Le Pen promet des démantèlements massifs... à quelques mètres des caravanes

Roms: Marine Le Pen promet des démantèlements massifs... à quelques mètres des caravanes

marine le meilleur choix pour les francais vu la nullité de l umps

surtout que ce pretendu besoin en immigration est le grand mensonge du 21eme siecle

la france n a pas besoin d'immigration mais d'une decroissance controlé en population pour se stabiliser entre 50 et 60 millions d'habitants

la decroissance est une necessité n oublions pas que la faune et la flore ont autant de droit que nous sur le pays

Posté par stetienne à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 avril 2013

teins les roumains sont au louvre

tiens il y a un crétin de modo de fopo le sieur solferino poil au dos  un juif rose  bon socialiste bon teint modéle réduit( dans tous les domaines ) du dskk  qui m a censure sur fopo
(etre censurer par ce type d'individu  est un honneur)

lui et le sieur spitfire dit spit yoable pour les intimes  un robot.com payé par l'ump à la mauvaise fois legendaire commencent à serieusement taper sur le systeme c'est à cause de bouffons de cette espece qui pourrissent la vie des gens que je fais de la politique car ne pas reconnaitre son talent c'est favoriser la reussite de ces mediocres et malfaisants personnages .

pour en revenir au parasite roms

on les mets dans wagons a bestiaux et retour au bled a vitesse grand v

l europe sans frontiere est uen veritable nuisance pour la france et les francais retablissons des frontieres et envoyons ballader les technocrates europeens a la solde  des milliardaire amerlocks

Le Louvre rouvre, avec des policiers en uniforme:

Le Louvre a rouvert jeudi mais en présence de policiers en uniforme, après une grève de ses agents la veille, pour protester contre la recrudescence d'agressions et de pick-pockets dans le plus grand musée du monde.

En milieu de matinée, des centaines de visiteurs étaient déjà sous la pyramide et d'autres à l'intérieur du musée, qui a ouvert à 9H00. La sécurité a été renforcée: une vingtaine de policiers en uniforme patrouillaient dans l'enceinte du musée, selon la direction. Cinq d'entre eux étaient postés jeudi matin sous la Pyramide, principale entrée du Louvre.

"La présence de fonctionnaires de police en tenue a un effet dissuasif important", a affirmé à des journalistes l'administrateur général du Louvre Hervé Barbaret.

"Nous espérons qu'ils vont rester le plus longtemps possible, plusieurs mois, jusqu'à ce que la situation revienne à la normale", a-t-il poursuivi. Des policiers en civil étaient déjà présents, avant même le mouvement social, au Louvre, y compris dans les salles du musée.

Les caméras de surveillance quant à elles sont utiles, mais pour l'enquête, a précisé M. Barbaret, qui explique que le Louvre travaille avec les services du Parquet. "Nous voulons un démantèlement des réseaux", a-t-il dit.

Un mouvement "légitime"

Les voleurs achètent des billets pour pénétrer dans les salles d'exposition, alors que les jeunes de moins de 26 ans, eux, peuvent rentrer gratuitement. Des agents mettent en cause des mineurs d'Europe de l'Est.

"Dans l'aile Denon, où il y a la Joconde, il y a beaucoup d'affluence et beaucoup de pickpockets", a raconté à l'AFP Eric, un agent d'accueil qui n'a pas voulu donner son nom. Les voleurs "sont agressifs", a-t-il poursuivi. "Quand il y a un vol, nous appelons les forces d'intervention, qui les mettent dehors, puis ils reviennent", a affirmé l'agent qui avait cessé le travail mercredi.

"Ils s'attaquent surtout aux Asiatiques", selon un autre agent. "Ce sont des touristes particulièrement vulnérables", a confirmé la direction, qui explique que "les Chinois, par exemple, ont pour habitude d'avoir beaucoup d'argent sur eux". "Nous sommes en contact avec les consulats pour qu'ils mettent bien en garde les touristes".

Des touristes asiatiques avaient visiblement été sensibilisés à la situation car, jeudi matin, certains portaient leur sac à dos collé contre leur buste.

"Le mouvement de grogne des agents est tout à fait légitime", pour Hervé Barbaret. "Il y a un vrai problème sur lequel nous travaillons, mais hier, avec leur mouvement, ils nous ont dit qu'on n'allait pas assez vite", a-t-il analysé. Le musée doit "être un lieu de sérénité", a souligné l'administrateur du Louvre, avant de rappeler qu'ils s'agissait "du musée le plus fréquenté au monde".

Une femme travaillant à l'accueil du musée, sous la Pyramide "doute que la présence de policiers en uniforme suffise à résoudre le problème". "Si ce n'est pas le cas, nous nous remettrons en grève", a mis en garde l'employée. Elle dit réconforter "plusieurs fois par jour" des victimes de vol et les aider à faire des démarches administratives, "alors que ce n'est pas (son) travail".

"Et si le Louvre n'arrive pas à résoudre ce problème, cela va poser un sérieux problème d'image", souligne-t-elle.

 

Posté par stetienne à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,