26 septembre 2019

Pillage de la sécu : STOP aux fraudeurs

https://www.citizaction.fr/petition/pillage-de-la-secu-stop-aux-fraudeurs/

Selon leurs estimations, au moins 1,8 million de comptes de sécurité sociale seraient frauduleux. On parle de 10 % de la totalité des comptes. C’est énorme !

Attribués sur la base de faux documents ou de fausses déclarations ils permettent ainsi à des milliers d’arnaqueurs de vider tranquillement les caisses de la Sécu en se faisant octroyer toutes sortes d’aides auxquelles ils ne devraient pas avoir droit.

Et la faille se trouve dans les comptes des « bénéficiaires nés à l’étranger »…

Pour tenter de rassurer les Français, et aboutir à une estimation « plus juste » des conséquences de ces fraudes, il y a quelques semaines, une enquête sénatoriale sur la fraude aux faux numéros de sécurité sociale attribués aux personnes nées à l’étranger a été publiée.
 
Et depuis, voici ce qu’on lit partout dans la presse : « La commission des Affaires sociales du Sénat estime le coût de la fraude aux faux numéros de sécurité sociale à 140 millions d’euros, bien loin des milliards évoqués. »
 
Rassurant n’est-ce pas ? Eh bien, pas totalement !
 
Car voilà, lorsque l’on ouvre le rapport sénatorial, les chiffres sont étrangement bien différents !
 
Tenez-vous bien : contrairement à ce que clament les journaux, le rapport indique que la fraude aux faux numéros coûterait entre 200 et 800 millions d’euros aux contribuables !
 
Et on ne parle ici que d’un seul type de fraude ! Si on ajoute les fraudes aux prestations maladie, le gaspillage de deniers publics est estimé jusqu’à 1,170 milliard d’euros !!!
 
C’est tout simplement scandaleux !
 
Mais pourtant, malgré ces chiffres faramineux qui démontrent l’urgence d’agir pour en finir avec ces pratiques infâmes qui dilapident l’argent de vos impôts ; le sénateur en charge de l’enquête a eu le toupet de déclarer à la presse que la fraude aux immatriculations n’est finalement pas « un sujet critique » !
 
Autrement dit : que 200 millions, 800 millions ou 1 milliard d’euros d’argent public se volatilise chaque année dans la poche d’escrocs n’est pas si grave !!!
 
… surtout quand on sait que le déficit de la sécurité sociale va atteindre les 5 milliards d’euros cette année…
Chère Madame, Cher Monsieur,
 
Connaissez-vous la dernière trouvaille des pouvoirs publics pour lutter contre la fraude sociale qui coûte chaque année des centaines de millions d’euros aux contribuables ?
 
Une « formation anti-mensonge » destinée aux agents de la Sécu.
 
Ceci pour la « modique » somme de… 749 999 euros HT maximum, par période de 12 mois !
 
C’est ce que révèle l’appel d’offre ahurissant déposé début juillet, sur la plateforme des marchés publics, par l’institut qui forme les personnels de la protection sociale.
 
La fraude sociale explose en France et on sait que la faille se trouve dans le système de gestion des comptes des bénéficiaires nés à l’étranger.
 
Tout ça à cause d’une procédure d’intégration au système de protection sociale qui n’est pas automatisée et un processus de contrôle défaillant. Alors les faux documents et les faux comptes foisonnent.
 
Mais comme d’habitude, au lieu de s’attaquer directement au problème là où il se trouve, la Sécu fait diversion et décide d’apprendre à ses agents « à détecter les mensonges dans les dires verbaux, les écrits et savoir décrypter le langage non verbal ». Grotesque !
 
Surtout quand on sait que la plupart des échanges entre les agents et les bénéficiaires se font à distance, via l’outil informatique et que les agents de recouvrement de la Sécu sont déjà formés aux techniques équivalentes d'"ATES ", auditions, techniques d'entretiens spécialisés. Au vu des résultats et des centaines de millions d’euros détournés chaque année, ce n’est donc à l’évidence pas la meilleure méthode…
 
Ce laxisme des pouvoirs publics est inacceptable ! Il est urgent d’agir !

Posté par stetienne à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 août 2019

Nice. Une aide-soignante agressée par un patient à qui elle posait une perfusion https://f7td5.app.goo.gl/KpHuy

Nice. Une aide-soignante agressée par un patient à qui elle posait une perfusion

ma solution

on supprime sécurité sociale,cmu,ame..........  aux agresseurs de personnels médicales

1er avertissement suppression 1 an

2eme avertissement suppression 3 ans

3eme avertissement suppression à vie

probleme résolu en meme pas  1 an

Posté par stetienne à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juin 2019

Faux numéros de sécu : une fraude estimée entre 200 et 800 millions d'euros

http://www.leparisien.fr/economie/faux-numeros-de-secu-une-fraude-estimee-entre-200-et-800-millions-d-euros-05-06-2019

« entre 200 et 802 millions d’euros », au global depuis 1988 : des sommes indûment perçues par des personnes – vivant pour la plupart à l’étranger- qui se disent bénéficiaires d’allocations familiales, de RSA ou de pensions de retraite.

entre 200 et  800 ca fait une sacré difference donc marine le pen a raison de dire que les abrutis de la sécu et caf sont incapable de données les chiffres exacte de l escroquerie

S’ils ne fournissent pas ces documents dans un délai de trois mois, ils ne se verront plus verser leurs aides et seront poursuivis au pénal. mouarfff mort de rire

lol si ils vivent en algérie ils seront jamais poursuivi donc nous les Français  nous payons pour ces parasites

donc oui marine le pen a raison il faut arreter de donner la moindre prestation sociale aux etrangers qui ne vivent pas en France et qui ont double nationalité

l'argent des Français pour les Français pas pour l afrique

ensuite il faut responsabilise les fonctionnaires et politique  en les rendants pénalement responsable et en leur prelevant le montant des fraudes sur leur salaire ca les motiveraient pour les fonc à mieux éplucher le dossier et pour les politicards à pondre truc dont est assuré que ca favorisera fraude

Il n'y a pas que les faux numéros et la fraude globale à notre système de santé est énorme. Depuis des décennies, de l'argent est toujours versé sur des comptes car aucun certificat de décès n'est communiqué à l'entité pour faire cesser les paiements. ...mais comme le règlement dit que pour cesser, il faut le certificat de décès, alors, ... on verse. D'autant que le compte a des mouvements, en effet, ils sont des pays où le fils porte le prénom du père et ou le compte bancaire est transmissible ... donc, on paiera à vie et plus si affinités !!

Je serais curieux de connaître les profils et autres de ces individus . Ça m’étonnerai que je sois des noms genres Dupont, Fernant bref, des noms et prénoms bien Français...

Pour Les collabos la fraude du l immigration n’est rien rapport à la fraude fiscale des cols blancs . Bref sale mentalité , aucun problème à jeter ses papiers par terre parceque celui de devant vient de jeter ses mégots !!!

La France et ses allocations/prestations sociales pour garantir la natalité galopante d’anciennes colonies qui la méprisent et réclament la repentance perpétuelle tout en continuant d’y envoyer des clandestins.

mais pourquoi la CNIL ne permet pas les documents d’identité biométriques ? son rôle est de nous protéger non !!??

vous en voulez une autre ? il parait que l'algerie, est devenu le pays où l'on vit le plus longtemps , des retraites sont encore versées a des gens qui ont 120/130/140 ans (veridique) , sans AUCUNS controles !!! .... c'est bien, continuons comme ça ... voter macron/sarko/hollande !!!! .........

ca m'eclate .... ca se plaint sur la fraude sociale ,et ça vote macron ..... le comble .... macron est la aussi pour acheter la paix sociale .... quel pays ....

La SS est un des gros mammouth: http://www.lasecurecrute.fr/mieux-connaitre-la-secu Un budget annuel supérieur à celui de l'Etat Plus de 300 organismes répartis sur l'ensemble du territoire (Métropole & DOM TOM) Près de 150 000 collaborateurs Plus de 10 000 recrutements annuels

A LIRE https://www.touscontribuables.org/la-dette-publique/item/361-1-560-euros-de-dette-publique-supplementaire-chaque-secondeLa dette publique tient en deux chiffres : un total de 2 167,8 milliards d'euros pour la France, et 32 359 euros par habitant.( donc par contribuable multiplier par 4!!!)

Dans ce pays il faudrait peut-etre remettre le culbuto à l'endroit, on controle et on paye après, et pas l'inverse. En ce qui concerne le nomadisme, notre société n'est pas conçue pour gerer cela, c'est ce que je pense. Ici les gens sont domiciliés et ils payent tout ce qu'il doivent payer, nous ne devrions plus accepter aucune entrée de gens qui ne se sédentarisent pas.

Posté par stetienne à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 avril 2014

Pôle emploi rebaptisé Pôle roumain

Pauvre « Moi Président » ! Comme chacun sait, il a bien du mal à faire baisser le chômage, si ce n’est à l’empêcher d’augmenter ! Avait-il besoin d’une charge supplémentaire de demandeurs d’emploi… roumains ?

Depuis le 1er janvier dernier, le statut transitoire en France et dans d’autres États membres restreignant l’embauche de ressortissants roumains et bulgares – membres de plein droit de l’Union européenne – ayant expiré, les employés de Pôle emploi font face à un afflux de travailleurs roumains.

Combien sont-ils ? Impossible à savoir car leurs entrées en France ne sont pas comptabilisées par le ministère de l’Intérieur ; en effet, « de telles statistiques ne sont pas réalisées pour les étrangers citoyens d’États membres de l’Union européenne ».

Et quels travailleurs ! Cécile Crouzet rapporte plusieurs témoignages, dans Le Figaro, d’employés de Pôle emploi au bord de l’implosion : « J’ai enregistré un homme de 62 ans qui ne parlait pas français et qui n’avait aucune formation. Sa chance de trouver un travail est quasi nulle » ; « Une femme est venue inscrire son père qui comprenait à peine ce qui se passait »… et de citer Suzie Petit, déléguée syndicale centrale CFE-CGC à Pôle emploi : « Les flux sont importants. Il s’agit surtout d’hommes, roumains, voire bulgares, dans la force de l’âge. Mais qui ne parlent pas français et sont même parfois analphabètes. Ils viennent accompagnés de bénévoles d’associations qui traduisent pour eux. »

Pourquoi un tel engouement pour s’inscrire à un organisme plus riche en demandes qu’en offres d’emploi ? Parce qu’une telle inscription permet d’obtenir nombre d’avantages, notamment des formations en « français langue étrangère » (sic), des cours d’alphabétisation, l’ouverture à des droits aux aides sociales accordées par les communes : « aides qui vont de la gratuité des transports en commun à celle de la cantine pour les enfants, en passant par l’inscription à une épicerie sociale », énumère Cécile Crouzet.

Sans parler du système de santé français et surtout de la possibilité de surseoir à une éventuelle reconduite au pays natal : « Le principe européen est que les ressortissants de l’Union ne doivent pas devenir une charge pour l’assistance sociale de l’État membre qui les accueille », pour le ministère de l’Intérieur. « En pratique, si un ressortissant européen démontre qu’il a cherché un emploi, qu’il a envoyé des CV, le délai de six mois est prolongé », indique Lise Faron, membre de la CIMADE (association d’aide aux étrangers) citée par Le Figaro, qui précise : « Et surtout, d’après les associations, la France expulse très rarement des Européens, à l’exception des Roms. Un état de fait confirmé par un préfet. »

Seulement – comble de l’ironie – figurez-vous que ces Roumains-là sont « souvent assimilés aux Roms. Cela les handicapera encore plus pour trouver un travail », ajoute notre brave syndicaliste Suzie Petit…

La pauvre ne mesure sans doute pas l’extrême gravité de sa remarque : être assimilé aux Roms, un handicap ? Pourvu que SOS Racisme, le MRAP, la LICRA et autres associations autoproclamées antiracistes ne lisent pas Le Figaro (ni Boulevard Voltaire), Suzon la gaffeuse serait elle-même assimilée à qui vous pensez et n’aurait sans doute plus qu’à chercher refuge au pays de Dracula…

Et si elle y importait Pôle emploi ?

Posté par stetienne à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 mars 2014

Baisse à attendre pour le remboursement des lunettes

sécurité social,inflation,ps,hollande,ayrault,mutuelle santé,contribuable,myope,opticien,projet pour la france,ump,umps,europe,bruxelle

et encore de l argent a sortir de notre poche  gouvernement d'escroc et de voleur

et il ose dire que l inflation est faible  ces sales  fils de pute

Le remboursement des lunettes et verres correcteurs par les mutuelles complémentaires va être plafonné beaucoup plus fortement qu'auparavant par le gouvernement. La loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS), dont le texte est attendu pour la fin du mois de mars, propose de nouvelles mesures de remboursement pour les patients.

Ces mesures s'appliqueront pour les mutuelles qui proposent des "contrats responsables", un système mis en place il y a quelques années et qui concerne aujourd'hui quasiment toutes les complémentaires santés.

Dans les faits, le gouvernement prévoit de réduire progressivement le plafond de remboursement des verres et des montures sur une période de trois ans et avec le barème suivant :

- Pour les montures, il n'y aura pas de changement, le plafond de remboursement sera de 100 €.

- Concernant les verres : si ces derniers sont simples, le remboursement maximal passera de 350 € en 2015 à 200 € en 2018 avec un rythme d'abaissement de 50 € par an. Pour des verres complexes, on passera de 600 € maximum aujourd'hui à 400 € en 2018.

Par ailleurs, les patients ne pourront se voir prendre en charge qu'une paire de lunettes tous les deux ans, à l'exception des enfants et des personnes dont la vue à changé.

 

Posté par stetienne à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 janvier 2014

Dette de l'Algérie à la sécurité sociale française

projet pour la france,ps,hollande,ump,algérie,sécurité sociale,dette de l algérie a la france,rideau de fer sur la méditerranée,europe,impot,contribuable,
on sait que depuis des années, les ressortissants algériens sont soignés "gratuitement" car l'Algérie refuse de payer les soins pratiqués en France
http://www.europe1.fr/International/L-e ... ne-900673/

La dette était de 600 millions d'euros en 2012!! et l'Algérie n'est pas le seul pays à prendre la France pr une vache à lait!
http://laconnectrice.wordpress.com/tag/ ... la-france/

Bouteflika a été hospitalisé 3 mois en France en 2013 et est à nouveau hospitalisé depuis le 13 janvier, toujours aux frais des cotisants français et des contribuables car j'imagine que pendant tout ce temps il lui a fallu une protection fournie par Valls!.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/ ... -paris.php

Marisol Touraine a expliqué sur RMC/BFMTV qu'il y avait des "négociations" pour obtenir que l'Algérie règle une somme forfaitaire car on ne sait pas exactement ce qu'ils doivent depuis le temps!!
Elle a refusé d'en indiquer le montant à JJ Bourdin ce matin!
Le montant s'élève à plus de 1 milliard (sans parler des "retraites" versées indument à bien des algériens! Les accords d'Evian c'est du n'importe quoi sur ce sujet!) Dès obtention de leur indépendance, fallait SOLDER les comptes! Verser à la sécu algérienne la contrepartie des cotisants devenus algériens et basta. Que le nouvel État se débrouille de ses charges découlant de l'indépendance! Ha ben oui!

Ce ne fut pas le cas! De Gaulle ici c'est fait rouler! Enfin pas De Gaulle mais NOUS et donc nos entreprises!

Nous avons trouvé du gaz et du pétrole sur cet ex territoire français, il suffit d'exiger un payement par le troc et rester ferme! S'ils ne payent pas, rétorsion immédiate, on renvoi 1 million d'algériens vivant ici direct. Ils vont payer TRÈS VITE. C'est une question de volonté politique.

l'Algérie n'a RIEN que du pétrole et du gaz, son agriculture a quasiment disparu avec le départ des agriculteurs européens. C'est pas des ex nomades gardiens de moutons qui savent cultiver la terre! L'algerie importe quasiment TOUT, elle ne peut donc payer que comme cela. N'attendons plus qu'elle n'ait plus rien.

Le pétrole et le gaz cela s'épuise et même si les algériens se chamaillent avec les marocains pour un bout de Sahara espérant y trouver du pétrole ou du gaz un jour, s'il n'y a que du sable nous serons les dindons de la farce!
Ils ne pourrons JAMAIS rembourser en oranges ou sur 250 ans! Faudrait déjà les replanter les orangers! C'est pas gagné!

Posté par stetienne à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 septembre 2013

l immigration ruine la france

12 milliards d'euros ont été envoyés depuis la France par des migrants vers leur pays d'origine.

Transfert d'argent: Ce que cache l'offensive de Western Union

Les transferts de fonds des migrants vers les pays en développement ont représenté plus de 400 milliards de dollars en 2012, en hausse de 6,5% par rapport à 2011, selon le dernier rapport de la Banque mondiale sur le sujet. Selon la Banque de France, c’est près de douze milliards d'euros qui ont été envoyés depuis la France par des migrants vers leur pays d'origine.

http://www.20minutes.fr/economie/122169 ... tern-union
sachant que la pluspart des gens dans ces pays achete du made in china ( je ne les blames pas en france on fait la meme chose)
sauf que le systeme va totalement implosé car la redistribution sociale n est valable que si les beneficiant achetent les produits fait par les contributeur or la la france donne genereusement des aides au migrants ( because politicard umps collabo) qui ensuite achetent du made in china avec bref on engrosse la chine avec l argent du contribuable francais
bref on va dans le mur a vitesse grand v et le systeme va totalement implosé
j espere que les collabnos umps seront tondus sur la place publique comme en 1945
pour les beneficiaires des aides socilaes je creerais magasin d'etat avec uniquement magasin produit francais
de toute facons ca va imploser completement le systeme suffit de voir les umpouetteurs qui paniquenet a mort car la marine va les degager a coup de pompe au cul

Posté par stetienne à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 avril 2013

L'UFC-Que Choisir fustige le prix des lunettes et les marges des opticiens:

sans compter que la sécu et les mutuelles remboursent presque rien un vrai scandale la

Une enseigne d'opticien dans une rue de Paris

A 470 euros la paire, la France est le pays d'Europe où les lunettes sont en moyenne les plus chères, selon une étude publiée mardi par l'UFC-Que Choisir qui fustige les "dérapages tarifaires" des opticiens s'assurant des "marges exorbitantes" de parfois plus de 300%.

Selon l'association de consommateurs, près de 13 millions de paires de lunettes sont vendues chaque année en France, sans pour autant que les prix baissent, bien au contraire.

En 2012, le marché de la lunette a représenté 4,7 milliards d'euros (1,38 milliard pour les montures et 3,29 pour les verres). Avec les lentilles, les solaires et les produits d'entretien, les 11.400 magasins d'optique français se sont ainsi partagés un total de 5,7 milliards.

Selon l'UFC, "un équipement (verres + montures) est vendu en moyenne 393 euros hors taxes (soit 470 euros TTC)" soit "3,3 fois son prix d'achat". L'opticien dégage donc "une marge brute de 275 euros" sur chaque paire "soit un taux de marge de 233%", qui "atteint même 317%" en moyenne sur les verres.

Ce niveau de marge "excessif des distributeurs sert à couvrir des frais fixes trop élevés et des dépenses marketing inconsidérées", dénonce l'association.

Le poids des frais de distribution représente environ 70% du prix de vente hors taxes. Cela explique que "les consommateurs français aient le budget lunettes le plus lourd d'Europe (50% plus élevé que la moyenne)", une situation qu'elle juge "inacceptable".

Une personne choisit une paire de lunettes

L'inflation "exponentielle du nombre de points de vente (+47% depuis 2000)" est bien supérieure aux besoins réels de la population, estime l'UFC. Résultat: chaque boutique vend trop peu pour pouvoir supporter ses coûts et répercute donc ces derniers directement dans le prix de vente aux clients.

L'association chiffre le surcoût généré à "510 millions d'euros par an pour les consommateurs soit 54 euros par paire vendue".

Ces prix "excessifs ont pu se développer (...) grâce à une complexité des produits d'optique et à une opacité tarifaire qui empêchent le consommateur seul de faire réellement jouer la concurrence", souligne-t-elle par ailleurs.

Déplorant l'"absence de régulation publique", l'UFC réclame un "encadrement de l'activité" des opticiens et l'examen par le Sénat de la proposition de loi visant à permettre aux mutuelles de mettre en place des réseaux de soins", qui pourraient faire baisser les tarifs.

Le prix des lunettes fait l'objet depuis plusieurs mois de nombreux débats. Fin mars, Marc Simoncini, fondateur de Meetic reconverti en e-opticien - il dirige Sensee.com - dénonçait les "surfacturations" et les pratiques "anti-concurrentielles" des grandes chaînes de distribution d'optique.

Selon lui, le refus des distributeurs, Essilor et Krys en tête, de consentir à ce que les verres de qualité soient vendus sur internet, empêche les consommateurs de réaliser des comparaisons et de faire baisser les prix.

Du côté des enseignes, Krys justifie les tarifs français par la qualité des soins et des conseils prodigués, renvoyant la balle aux pure-players, qui "en conservant trop de marge", sont à l'origine selon lui des prix élevés des lentilles.

Pour Alain Afflelou, ce sont plutôt les remboursements des mutuelles, qui par un effet pervers, "poussent à la consommation" de lunettes plus chères.

Une affirmation récusée par la Mutualité française, selon lquelle "c'est exactement l'inverse! Ce sont les opticiens qui disent:+combien vous rembourse votre mutuelle?+ et qui vont au maximum".

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, avait elle-même, en octobre, insisté sur la nécessité "de réguler le prix des lunettes", misant elle aussi sur les réseaux de soins mutualistes.

Posté par stetienne à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,