22 novembre 2019

un pognon de dingue

voila où sont les véritables priviliégés les racailles du haut

vivement qu'on revienne à 1793 avec le retour de la guillotine

https://www.capital.fr/economie-politique/une-heure-de-vol-avec-emmanuel-macron-ca-coute-cher-1286587

https://www.capital.fr/economie-politique/les-ex-presidents-vont-encore-nous-couter-tres-cher-1172242

Posté par stetienne à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 janvier 2019

pour la suppresion du sénat

https://www.franceinter.fr/amp/politique/a-l-heure-du-grand-debat-a-quoi-sert-le-senat

je suis pour la suppression du sénat

prenons l affaire de l'escroc benalla convoqué devant les sénateurs  : blablablablabla.................... résultat final nothing nada que dalle rien

bref on fera des économies avec ce truc inutile en moins qui sert juste de placard dorée à de vieux politicards

senat sénateur humour grand debat suppression du sénat placard dorée

Posté par stetienne à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 décembre 2018

Le Sénat vote une suppression de taxes… pour les grands médias audiovisuels !

la caste qui s'autoprotege et nous accablent d'impot

Le Sénat vient de voter la suppression de plusieurs impôts prélevés sur les gros médias audiovisuels.
La décision est passée inaperçue. Mais elle pourrait bien faire désordre en plein mouvement des Gilets jaunes. Pendant que dans la rue les manifestants expriment leur colère sociale, les Sénateurs viennent de supprimer discrètement le 27 novembre trois taxes pesant sur les stations de radio et les chaînes de télévision.

Posté par stetienne à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 décembre 2018

ils s'empiffrent pendant qu on se sert la ceinture

En pleine crise, Macron renonce à participer à un déjeuner avec des chefs étoilés à l'Élysée

"Un déjeuner est prévu à l'Élysée avec des chefs gastronomiques du monde entier, auquel il devait participer.
Mardi, le chef de l'État doit s'entretenir avec le président du Sénat Gérard Larcher."

Posté par stetienne à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 octobre 2018

au mur des cons se place

le fait que ce bouffon soit sénateur montre que la démocratie Française est bien malade

Jean-Vincent Placé tweete sur le "trafic délirant" et se fait reprendre de volée



Posté par stetienne à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juin 2018

taxer-les-livraisons-e-commerce-un-non-sens-total

https://www.lsa-conso.fr/taxer-les-livraisons-e-commerce-un-non-sens-total,291681

Revitaliser les centres-villes ? Si seulement.

de toute façons la revitalisation des centres villes ( et j en sais quelque chose puisque  j habite un centre ville deserté par les classes moyennes ) ne passe pas par les commerces  qui sont au contraire le dernier maillon ( si il y a des habitants il y aura commerces et non pas l inverse)

revitaliser centre ville passe par  logements moins cher  plus jardin moins de racailles moins d'immigration

 

Posté par stetienne à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mars 2018

sénateurs racailles du haut

quand va t on en finir avec tous ces passes droits des racailles du haut

Étrange privilège encore que celui-là, et qui se heurte à bien des résistances de la part des sénateurs. Alors comme ça, même dans la mort, il y en a de plus égaux que d'autres ?!

Jusqu'alors la République offrait à ses élus 18 255 € maximum par députés en participation aux frais d'obsèques, avec en plus la possibilité d'en faire profiter la famille proche. L'an dernier, ces subventions publiques pour obsèques ont coûté 573 000€. C'est fini désormais, l'indemnité allouée aux députés est plafonnée à 2 350€, et sur facture.

Les sénateurs, eux, ont décidé de ne pas changer grand chose aux frais d'obsèques les concernant, et chacun d'entre eux disposera toujours d'une enveloppe de 20 000 €.

Ce sont ce type de passe-droit qu'il faut supprimer et que comprend de moins en moins le Français lambda.

Posté par stetienne à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juillet 2017

Nos très chers sénateurs !

suis pour la suppresion du sénat

Nos très chers sénateurs !


Le Sénat ? Une institution qui échappe au contrôle de l'État. Du détail de son budget aux inquiétudes des sénateurs sur sa survie en passant par les scandales qui la secouent, Pièces à conviction fait le tour de cette vénérable maison − affaiblie par les retraits d'argent en liquide, utilisations frauduleuses des moyens alloués à la haute assemblée et détournements de la réserve parlementaire.

Le palais de 35 000 m2 où siège le Sénat se trouve au cœur du jardin du Luxembourg. Mais le cachet de leur lieu de travail n'est pas le seul avantage des sénateurs : outre leur salaire de 5 000 euros mensuels, ils disposent aussi d'une enveloppe de 6 000 euros pour leurs frais. Dans les couloirs gravitent également 1 200 fonctionnaires recrutés sur concours. Jardiniers et agents d'entretien commencent leur carrière à 2 200 euros net par mois quand les chauffeurs et dactylos débutent, eux, à 5 000 euros mensuels. Quant aux administrateurs, ils finissent leur carrière à 10 000 euros.

Alors que le poids du Sénat diminue dans l'élaboration des lois et que certains politiques voudraient le faire supprimer, l'équipe de Pièces à conviction est allée à la rencontre de sénateurs nouvellement arrivés et lève le voile sur les coulisses d'une institution aujourd'hui décriée.

Posté par stetienne à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,