24 avril 2012

les mensonges du nabot

ce texte n est pas de moi mais rflete bien ce que je pense sur la com de ce petit etre mediocre hypocrite menteur voleur qu est sarkosy

marine a tout interet a rester à l ecart de se meprisant personnage elle a tout a y gagner

Si si ! N. Sarkozy adore l’immigration mais au nom de quelle aspiration au fait ? Bien que "dangereuse gauchiste", je me dois de rétablir la vérité que N. Sarkozy dissimule à ses électeurs UMP et au FN, NS qui ne cesse de répéter qu’il entend réduire l’immigration, n’hésitant pas à se poser en défenseur d’un modèle social français qui, selon ses propres dires, ne «résisterait pas» à un afflux d’étrangers, a-t-il déclaré le 28 février dernier dans les Yvelines. Un thème qu’il développe avec une assurance à la hauteur de son catastrophique bilan très applaudi par Mme Parisot – en matière d’immigration son quinquennat aura produit un solde positif d’immigrés évalué entre un et deux millions de personnes. Conformément aux souhaits du MEDEF, au nom d’une politique ouvertement mondialiste, favorisant la «diversité» et la discrimination positive au détriment des salariés «de souche» le projet TEAM «Techniques Éducatives, Accompagnement et Médiation» en grande partie financé par l’Union européenne - vise à «améliorer et faciliter pendant deux ans la gestion des migrations de main d’œuvre vers l’Europe – et en particulier la France – de cinq pays d’Afrique du nord : Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie, et Egypte»... « les flux migratoires en provenance d’Afrique du Nord demeureront importants (sic).» Interrogé dans "Actions", le magazine de Pôle emploi, dont Jean Bassères ancien patron de l’Inspection générale des finances, est le récent dirigeant, déclare : «Notre mission est plus essentielle que jamais, nous allons écrire une nouvelle page, l’engagement de tous est nécessaire, nous devons nous projeter dans l’avenir avec confiance, nous allons définir un nouveau contrat social.» Il s’agit d’une «gestion efficace de la mobilité internationale de main d’œuvre en renforçant les systèmes de prospection à l’étranger et les parcours migratoires pilotes». Les résultats de ces actions seront bien sûr «présentés à la Commission européenne.» Alors que chaque agent de Pôle emploi aurait dû gérer un “portefeuille” de 60 chômeurs, la moyenne est aujourd’hui de près de 150, atteignant même le chiffre de 250 dans certaines agences. Parallèlement, le gouvernement a baissé de 12 % pour 2012 le budget de la mission emploi. Ce qui ne semble guère déranger NS dont le nez s'allonge dès qu'il ouvre la bouche. Il est vrai qu’en matière de double langage il s’y connaît. Vite ! Un "énergisant" au sérum de vérité pour le président sortant !"

Posté par stetienne à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,