24 octobre 2017

celon que vous soyez fort ou faible

Oise : Des chasseurs traquent un cerf et l’abattent dans le jardin d’un pavillon :evil:

https://goo.gl/rxNh9f

D'un côté: Des chasseurs pénètrent avec l'aide et l'accord des gendarmes dans une propriété privée pour abattre un pauvre animal (cerf) pourchassé;[smilie=icon_smile040.gif]

De l'autre, une association de défense animal se voit interpeller parce qu'ils auraient pénétrer dans l'enceinte d'un abattoir pour dénoncer la souffrance animal !

2 poids 2 mesures [smilie=011.gif]

Posté par stetienne à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 septembre 2017

l'horreur religion de débile

DI5CisaXkAEwYVl

DI48_1SXcAARseu

Posté par stetienne à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

l allemagne un model: le Auschwitz des cochons

 l allemagne un model :shock: :shock: le Auschwitz des cochons
il est vital de sortir de l agriculture productiviste [smilie=icon_smile040.gif]
https://www.arte.tv/fr/videos/064368-00 ... pas-chere/

L’Allemagne est le premier producteur européen de porc bon marché. Mais à quel prix ? Enquête sur un modèle industriel grassement subventionné, responsable d’un dumping social, économique et écologique à grande échelle.

C’est la viande préférée des Allemands, premiers consommateurs en Europe. Depuis une dizaine d’années, les producteurs de porcs d’outre-Rhin jouissent de subventions massives accordées par Berlin pour accélérer l'industrialisation de leurs exploitations. Aujourd'hui, le pays, autrefois importateur, est devenu autosuffisant et inonde l’Europe à prix cassé, 90 % du porc allemand provenant d'élevages industriels. Le marché est dominé par une poignée d’entreprises qui pratiquent l’économie d’échelle grâce à l’automatisation, et entassent des dizaines de milliers de bêtes gavées d’antibiotiques dans des hangars sur caillebotis, coupés de la lumière du jour. Si cette viande est si bon marché, c’est aussi en raison du droit du travail allemand, qui permet aux grands abattoirs d'employer des ouvriers détachés venus d’Europe de l’Est et payés au rabais. Écrasés par cette concurrence, de plus en plus de bouchers traditionnels ou de petites exploitations, en Allemagne, mais aussi en Bretagne ou en Roumanie, doivent mettre la clé sous la porte.

Industrie mortifère

Alors que l’opinion publique prend conscience de la nécessité de réduire sa consommation de viande et de défendre une agriculture qui respecte l’animal, la nature et l’humain, seule une volonté politique forte peut prendre le contre-pied de ce modèle désastreux. Plébiscitée par les producteurs et les consommateurs scandinaves, la législation suédoise sur l’élevage porcin semble ainsi faire figure d’exemple à suivre. Complète et très documentée, l'édifiante enquête de Jens Niehuss dresse le bilan sans appel d’une situation peu reluisante, où seuls les grands groupes industriels semblent trouver leur compte. Sans oublier les conséquences de cette industrie mortifère sur notre santé – notamment la multiplication de germes résistants aux antibiotiques chez l'homme, ou la pollution des nappes phréatiques par les nitrates contenus dans les lisiers.

Enregistrer

Posté par stetienne à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 juin 2017

Pâté Hénaff : souffrance en boîte !

Posté par stetienne à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juin 2017

sortir de l agriculture productiviste le plus vite possible

c est pire que les camps de la mort nazis

Posté par stetienne à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 janvier 2017

pire qu auschwitz

grippe-aviaire-200-tonnes-de-canards-incinerees-chaque-jour-a-agen-

 

faudra bien qu un jour on pende les barbare qui torturent les animaux

Posté par stetienne à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 septembre 2016

Abattoirs: L214 demande d'interdire l'égorgement d'animaux conscients

L'association L214, qui milite pour le bien-être animal, a lancé mardi une pétition demandant au gouvernement "d'interdire l'abattage des animaux sans étourdissement préalable", le jour même où des députés rendent leurs conclusions sur les conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs.

nouvelle-enquete-dans-un-des-plus-gros-abattoirs-de-moutons-de-france

L'association, dont les vidéos choquantes sur certaines pratiques dans des abattoirs ont conduit à la création de la commission d'enquête parlementaire, a diffusé de nouvelles images réalisées pendant les fêtes rituelles de l'Aïd.

Les images dévoilent des égorgements à vif de moutons dans un abattoir de Nouvelle-Aquitaine.

"L'interdiction de la mise à mort d'animaux sans étourdissement est la moindre des choses, nous espérons que la commission aura envisagé cet impératif minimum !", écrit Brigitte Gothière, la porte-parole de L214 sur le site internet de l'association.

Elle reconnaît toutefois que même si "l'abattage sans étourdissement n'a évidemment pas le monopole de la cruauté", cette pratique provoque "davantage de douleur et de stress qu'un abattage avec étourdissement".

La formation, les contrôles vétérinaires et la vidéosurveillance seront évoquées dans la journée par la commission d'enquête parlementaire sur l'abattage des animaux de boucherie.

Une soixantaine d'abattoirs temporaires ont été agréés cette année pour l'Aïd el-Adha, la fête du sacrifice qui a commencé le 12 septembre, afin d'enrayer les pratiques clandestines. Ils s'ajoutent à quelque 120 abattoirs pérennes utilisés toute l'année.

Les pratiques d'égorgement sans étourdissement sont autorisées par dérogation aux membres des cultes juifs (rituel casher) et musulmans (halal).

http://www.marianne.net/cameras-abattoirs-itinerants-les-propositions-deputes-contre-souffrance-animale-100245905.html

Posté par stetienne à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,