27 février 2013

les usa soutiennent les terroristes islamistes

Les Etats-Unis bloquent une résolution de l’ONU condamnant les bombardements terroristes de Damas

Hier, 22 février, les responsables américains ont bloqué une résolution parrainée par la Russie au Conseil de sécurité de l’ONU, qui condamnait les nombreux bombardements terroristes survenus jeudi dans la capitale syrienne, Damas.

Le bilan des bombardements qui ont eu lieu dans le cadre de la guerre par procuration menée par les Etats-Unis pour évincer le président syrien Bachar al-Assad, a fait état hier de 83 morts et de plus de 200 blessés. Environ 22 personnes sont mortes dans trois attentats à la voiture piégée dans le Nord de Damas. Le principal attentat à la voiture piégée perpétré dans le centre de Damas à proximité du quartier général du parti Baas et d’une école a tué 63 personnes dont de nombreux enfants.

Bien que personne n’ait revendiqué la responsabilité pour le bombardement, l’on croit largement qu’il s’agit de l’œuvre du Front al Nusra, un groupe lié à al-Qaïda et actif au sein de l’opposition contre Assad qui est soutenue par les Etats-Unis et qui avait déclaré dernièrement vouloir lancer une offensive pour « libérer Damas. »

Lorsque les représentants russes ont soumis une résolution au Conseil de sécurité de l’ONU pour condamner les bombardements terroristes de Damas, la délégation américaine a refusé de l’adopter. Quelles que soient les divergences tactiques existant à Washington sur la question de savoir jusqu’où armer al-Qaïda et l’opposition syrienne plus large dominée par les Islamistes, le gouvernement américain appuie le terrorisme et la tuerie de masse comme instruments de sa politique au Moyen-Orient.

Lien

Posté par stetienne à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 octobre 2012

ils morflent les islameuhs en syrie

humourislamhalale

Posté par stetienne à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 septembre 2012

Restons en dehors du bourbier syrien

Syrie: Présence de djihadistes français parmi les rebelles

Cofondateur de l'organisation Médecins sans frontières (MSF), le médecin de 71 ans a soigné pendant deux semaines les blessés dans un hôpital contrôlé par les rebelles dans la capitale économique de la Syrie, où font rage les combats entre gouvernementaux et insurgés.

Il a précisé que, contrairement à ce qu'il avait vu lors de ses précédentes missions cette année à Homs et à Idlib, la majorité - environ 60% - des blessés qu'il a soignés à Alep étaient des combattants et non des civils, et au moins la moitié d'entre eux n'étaient pas des Syriens.

«Il y a une assez forte proportion de fondamentalistes et de djihadistes (...) Ce qui les intéresse, c'est surtout l'après-Assad, l'établissement d'un régime islamiste et de la charia, en vue de l'Emirat mondial», a-t-il poursuivi. Parmi ces islamistes étrangers figuraient «quelques djihadistes français», a ajouté le docteur Bérès, pour lesquels Mohamed Merah, qui a tué sept personnes en mars dans le sud-ouest de la France, est «un exemple à suivre».

http://www.20minutes.fr/article/999721/ ... i-rebelles

Les services de renseignement allemands estiment que "près de 90 attaques terroristes pouvant être attribuées à des organisations qui sont proches d'Al-Qaïda ou de groupes jihadistes" ont été effectuées en Syrie entre la fin de Décembre et le début de Juillet, tel que rapporté par le quotidien allemand Die Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ). Cette information vient du gouvernement allemand en réponse à une question parlementaire.

En réponse à la même question, le gouvernement allemand a admis qu'il avait reçu plusieurs rapports des services de renseignements étrangers allemands, le BND, sur le massacre du 25 mai dans la ville syrienne de Houla. Mais il a noté que le contenu de ces rapports était resté classés "en raison de l'intérêt national"

Pendant ce temps, au moins trois grands journaux allemands - Die Welt, la FAZ, et le tabloïd Bild - ont publié des rapports attribuant la responsabilité du massacre aux forces rebelles anti-gouvernementales ou de traitant ce scénario comme étant le plus probable.

Écrivant dans Bild, le correspondant de guerre allemand de longue date Jurgen Todenhofer a accusé les rebelles de "tuer délibérément des civils et ensuite les présenter comme des victimes du gouvernement". Il a décrit cette "strategie du marketing du massacre" comme étant "parmi les choses les plus dégoûtantes que je n'ai jamais rencontrées dans un conflit armé".

en un mot laissons les trous de balles islamistes se faire massacrer et envoyons ballader les amerlocks qui ont crée cette guere avec leur allier merdique du quatar et de l arabie saoudite ou regne un islam integriste ultraarchaique et antidemocratique

Posté par stetienne à 20:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 août 2012

sarkosy tete a claques deux

et en plus 82% des francais contre toute intervention de la france en syrie le nabot continu a se prendre des claquos

 

Des officiers turcs et séoudiens capturés à Alep

Par Guy Delorme, le 7 août 2012

Une rue de Salaheddine, photographiée le 6 août

Hier et cette nuit, l’armée syrienne n’a pas relâché la pression sur les insurgés d’Alep – ou plutôt occupant certains quartiers d’Alep, les rebelles étant tous étrangers (à plus d’un titre) à la ville. Les bombardements et les combats se sont en effet poursuivis sans relâche, notamment à Salaheddine, Chaar et Hanano, ces deux quartuiers se trouvant dans la partie sud-est d’Alep. Les combats ont été jugés assez violents par les observateurs de la mission des Nations-Unies pour que ceux-ci – au nombre d’une vingtaine – décident, lundi, de quitter la ville et regagner Damas.

Progrès de l’armée

En ce qui concerne le quartier, devenu symbolique de la bataille d’Alep, de Salaheddine, la chaîne iranienne d’information arabophone al-Alam et son correspondant sur place Hussein Mortada assurent que les forces gouvernementales ont réalisé des progrès importants, obligeant les miliciens à se replier dans le quartier avoisinant de Seif ed-Dawlé. Dans l’après-midi de lundi, la mort de leur chef militaire Abou Abaïda a été annoncée par les médias.

Par ailleurs, les forces gouvernementales ont détruit le siège du groupe islamiste radical (il se revendique d’al-Qaïda) Jabhat-Nusrat d’Al-Qaida dans le quartier Chaar, quelques temps après que la milice a déclaré le contrôler. Certains sites interne proches de l’insurrection disent que c’est un bombardement aérien qui a détruit ce siège, installé dans un bâtiment officiel. Selon le correspondant de la télévision Al-Alam, il y a eu plusieurs tués et blessés dans les rangs des miliciens. L’armée a aussi récupéré l’école Sleimane Khater qui avait été occupée par les miliciens et transformée en quartier général. En revanche, les militaires n’ont toujours pas repris le contrôle du siège de la Direction des Legs, proche de la citadelle, qui semble toujours aux mains de l’ASL.

A l’aube de lundi, des accrochages ont eu lieu dans la faculté des sciences de la faculté d’Alep, au cours desquels plusieurs miliciens ont été abattus. Alors que se poursuivent les accrochages dans les quartiers Sukkari, Sakhour, Hanano autour desquels l’armée régulière renforce son siège. Un mouvement d’exode massif des habitants y a été signalé.
En illustration, voici un reportage, diffusé lundi 6 août, de la télévision syrienne al-Ikhbaryeh sur Salaheddine : on y voit une personne âgée expliquer que lui et les siens ont été chassés de leur maison par les terroristes, et que c’est l’armée qui les protège ; un soldat rassure un autre habitant chassé par les combats ; on a droit aussi à la désormais traditionnel exhibition de passeports étrangers – en l’occurrence jordaniens, turcs et chypriotes – trouvés sur le corps de combattants dits « ASL ». La journaliste, Yara Abbas, dit que plus de la moitié de Salaheddine est nettoyée et que l’armée poursuit son travail :
http://www.youtube.com/watch?v=_CPf5gDa ... ature=plcp
Nous vous parlions d’Hussein Mortada. L’envoyé spécial d’al-Alam à Alep, présent pratiquement depuis le début des combats, affirme que des officiers séoudiens et turcs ont été capturés par l’armée à Alep, officialisant par le fait d’incessantes rumeurs. Leur capture serait intervenue au cours d’une embuscade tendue par l’armée dans le quartier qui abrite le bâtiment de la radio et télévision syriennes, a précisé le correspondant d’al-Alam. Mourtada donne les noms des officiers étrangers : deux Turcs, Sultan Oldu et Taher Amnitiu ; cinq Séoudiens : Abdel Wahed Al-Thani, Abdel Aziz Al-Matiri, Ahmad Al-Hadi, Moussa Al-Zahrani, Firas Al-Zahrani.
Ci-dessous, le lien du reportage de Mortada :
http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... BfTFOc3KAI

Pour sa part, l’agence turque Khabar Turc a assuré que 40 militaires turcs avaient été capturés ce lundi après avoir traversé la frontière. L’agence indique que les auteurs de l’arrestation sont des Kurdes de la milice « Unité de protection du peuple » formée depuis près d’un an pour protéger les habitants kurdes, et travaillant en relation avec le gouvernement syrien. À vérifier, mais plausible, compte tenu et de l’engagement massif et constant du gouvernement turc auprès de l’ASL, et de sa nervosité en ce qui concerne le Kurdistan syrien.

En tous cas l’arrestation d’officiers turcs et séoudiens, sur laquelle, et on les comprend, restent muets pour le moment les médias français, est un pièce accablante de plus au dossier de ces pays, en état de guerre non déclarée avec la Syrie, mais aussi à celui de l’ASL, à appui, recrutement et décidément encadrement étranger.

Décidément, la « greffe » ASL-islamiste ne peut pas prendre à Alep, ville moderne qui n’a rien de commun avec cette armée de « punks » internationaux islamistes. La question qui se pose donc à Alep, n’est pas de savoir si les insurgés seront écrasés, mai quand.
Source

monopoly sarkosy libye syrie

sarkosy tete a claque

Posté par stetienne à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 août 2012

tete a claque

ouf heureusement qu il n est plus la ce guignolo de sarkosy

apres nous avoir ruiner sur la libye il voudrait remettre ca sur la syrie mais quel con quel con

il nous fait aimer hollande se bouffon de nabotsky

Posté par stetienne à 22:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juin 2012

Restons en dehors du bourbier syrien

Restons en dehors du bourbier syrien

ma position sur ce dossier

1/sortir de l'otan: on n est pas les caniches des americains qu ils se demerdent avec leur islameuh et talibans

2/mettre un rideau de fer sur la mediterranée en attendant que les regimes islameuh s'effondrent de l interieure

 

Posté par stetienne à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 juin 2012

syrie

ben voila que nos amerlock veulent remplacer une dictature par une dictature islamique en syrie

87057538351330717624329061228981016322893852101360571n

Posté par stetienne à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,