10 mars 2016

manif contre el konnery

 

les gens ont raison ces encules de députards nous disent que le pays à besoin de réformes mais  la 1er des réformes a faire est a la tete de l etat et en finir une bonne fois pour toutes avec les privileges indus des ministres et députés: retraite dorée recassage dans placard dorée ..............................

1/suppression du sénat qui sert a rien du tout

2/retraite de base pour ministre et députés

3/plus de garde du corps pour président apres 1  an

4/plus de cantine,de coiffeur............ a l assemblé nationale: il y a plein d'adminsitration et fac autour qu ils aillent donc manger au ru ou dans restaurant adminsitratif

bref avant de reformer la france reformons  la tete de l etat

 

que grosse merde hollande et le rastignac valls demissionnent et bon débaras

Posté par stetienne à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 septembre 2011

Sénat: Ces très chères retraites complémentaires

pour rappel: je suis pour la suppression pure et simple du sénat

POLITIQUE - Certains sénateurs toucheraient jusqu'à 5.000 euros en plus de leur indemnité...!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Etre sénateur, ça a du bon, surtout lorsque l’on est à la retraite. Certains d’entre eux toucheraient des compléments d’indemnité allant jusqu’à plus de 5.000 euros, révèle Médiapart ce vendredi.

Le règlement de la caisse de retraites du Sénat, publié en intégralité sur le site d’informations et «tenu secret jusqu’à présent», indique que les sénateurs les plus gradés (président de groupe, de commission, secrétaire de bureau, etc.) peuvent toucher des compléments allant de 700 à plus de 5.000 euros s’ils ont occupé l’une de ces fonctions pendant trois ans.

Médiapart estime ainsi que l’ancien sénateur Michel Charasse (ex-PS), par exemple, toucherait plus de 13.000 euros du Sénat, «qui s'additionnent à son indemnité de 12.000 euros au Conseil constitutionnel et à ses autres retraites.» Contacté par le site d’informations, le Palais du Luxembourg a refusé de s’exprimer sur un sujet qui pourrait faire tâche à deux semaines des élections sénatoriales

article_senat