29 octobre 2012

non a la tva dans la restauration

je compte supprime la tva dans la restauration et sur la nourriture et le vin

l etat doit apprendre à faire des economies

Proposition d'une hausse de la TVA dans la restauration

PARIS (Reuters) - Le député socialiste Thomas Thévenoud présentera mardi un rapport parlementaire dans lequel il propose de relever la TVA dans la restauration soit jusqu'au taux normal de 19,6%, soit à un niveau intermédiaire.

Le ministre du Budget Jérôme Cahuzac n'a pas exclu une hausse de la TVA sur la restauration pour financer une amélioration de la compétitivité des entreprises françaises.

La ministre du Commerce Sylvia Pinel examine actuellement dans quelle mesure les restaurateurs bénéficiaires de la TVA réduite depuis 2009 ont tenu leur part du contrat en matière d'emploi, de salaires et de prix en échange d'une mesure qui coûte à l'Etat quelque trois milliards d'euros par an.

Pour Thomas Thévenoud, rapporteur spécial de la commission des Finances pour le commerce et l'artisanat sur cette question, ce n'est pas le cas.

"Malheureusement, (les engagements) n'ont pas été tenus, c'est la raison pour laquelle je considère que le relèvement du taux de TVA dans la restauration est inévitable", a-t-il dit à Reuters.

Il a précisé faire "deux hypothèses de travail" dans ce rapport qu'il présentera à la commission des Finances et qui propose qu'un même taux de TVA soit appliqué à la restauration classique et rapide.

"Première hypothèse, un relèvement à 19,6% avec un plan qualité restauration, c'est-à-dire un plan de soutien aux petits restaurateurs qui emploient moins de vingt salariés, ceux qui font des efforts en matière de qualité, de circuits courts, d'utilisation de produits frais", a-t-il indiqué.

LES RESTAURATEURS INQUIETS

Ce plan permettrait notamment de former des jeunes et d'aider les petits restaurateurs à mettre leurs établissements aux normes.

L'autre hypothèse serait de relever le taux de TVA, actuellement de 7% dans la restauration, à un niveau intermédiaire que Thomas Thévenoud ne chiffre pas, laissant au gouvernement et aux restaurateurs le soin de trouver un accord.

"Ça peut être 11 ou 12%, mais moi je ne suis pas au gouvernement, je suis au Parlement.

Le relèvement à un niveau intermédiaire rapporterait 1,5 milliard d'euros par an à l'Etat, estime-t-il.

Interrogé sur ce rapport parlementaire, le ministre du Budget Jérôme Cahuzac a déclaré lundi qu'aucune décision n'avait été prise à ce jour.

"Son rapport sera lu avec beaucoup d'intérêt, pour autant, aucune décision n'est prise", a-t-il dit sur RTL.

"Si des décisions de cette nature doivent être prises, ce sera dans un plan tout à fait global et certainement pas de manière isolée et en tous cas nous en discuterons avec les professionnels concernés", a-t-il ajouté.

Les restaurateurs français craignent une hausse de la TVA et affirment avoir tenu leurs engagements.

Roland Heguy, président de l'Umih (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie), première organisation patronale du secteur avec 80.000 entreprises adhérentes, avait estimé en juillet dernier qu'il y aurait des conséquences économiques, sociales et humaines importantes liées à cette possible hausse.

L'Umih évoque la création et la sauvegarde de plus de 110.000 emplois depuis que la mesure est entrée en vigueur en 2009 et l'amélioration des conditions de travail de 800.000 salariés, dont une hausse des salaires de 3,2 %.

Posté par stetienne à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 avril 2012

bientot en france

Dégradée et au bord de la récession, l'Espagne affiche un chômage sans précédent :

les rmistes les immigres qui debarquent à plein wagon les retraites achetent du made in china et sont payé par l oultil de production francais bref on va droit dans le mur

il faut remettre protectionisme et envoyer ballader les technocrates europeens à la solde des usa y a que ca a faire

 

Posté par stetienne à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 janvier 2012

prix de l essence où va l argent

essence,tip,taxe,prix,répartition,producteur,raffineur,compagnie pétroliere,tva,impot,etat,bercy,ministere des finances,ump,hollande,pétrole,ps,sarkosy,marine le pen,projet pour la franceprix essence

Posté par stetienne à 18:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 décembre 2011

inflation

augmentation du prix des transport en commun +2,9% ( du a augmentation tva)

augmentation du prix du gaz +4,4%

merci super nabot sarko attend un peu 2012 le grand claqos dans ta sale gueule que tu vas prendre

Posté par stetienne à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 novembre 2011

Hausse de la TVA : ce qui va changer pour vous... ou pas

pas a dire ils se foutent carrement de notre gueule on devrait faire des efforts alors que eux ils continuent a depenser sans compter  sur notre dos en 2012 tu vas voir le claquos dans ta sale gueule et le nabot et ta clique de malfaisant incompetent

Le Premier ministre, François Fillon, a annoncé que les produits et services jusqu'ici taxés à 5,5 % le seraient désormais à 7 %. Tour d'horizon des conséquences de cette mesure.

 

Posté par stetienne à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
31 octobre 2011

hausse des impots et hausses des depences

marine lepen a 100% raison le gouvernement umps n arrete pas de gaspiller l'argent a des conneries et apres ils osent nous dire que la france est fauchée et qu il faut se serrer la ceinture

sarkosy et hollande sont "no future" pour les classes moyennes et n ont rien à nous proposer a part continuer a nous precariser et a gaspiller largent des francais en des conneries inutiles.

Une augmentation ciblée de la TVA ? Une hausse de l'impôt sur les sociétés pour les grandes entreprises ? Les pistes sur lesquelles travaille le gouvernement, pour dégager 6 à 8 milliards de marges de manœuvre supplémentaires dans le budget 2012, n'ont pas les faveurs de Marine Le Pen. «Non, affirme la présidente du Front national, ces mesures ne vont pas dans le bon sens. Comme d'habitude, ce sont les classes moyennes et les classes populaires qui vont souffrir.» Invitée dimanche du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», la candidate FN à la présidentielle de 2012 répète que les économies sont, pour ainsi dire, à portée de main. Elle évoque, pêle-mêle, «l'immigration», «l'aide médicale d'État» ou encore «la contribution française au budget européen». Des économies pourraient également être trouvées, selon Le Pen, dans la fonction publique territoriale, qu'il faut «réduire massivement». «Notre pays est en voie de féodalisation», affirme-t-elle, en évoquant «les centaines de milliers d'associations» financées par les collectivités ou encore «les seigneurs des régions».

06 septembre 2011

La mesure sur les parcs à thème remplacée par une taxe de 2% sur les hôtels de luxe :

une bonne nouvelle ca en plus dans certain de quartier de paris les hotels de luxe tende a remplacer les hotels pour classes moyennes et pauvres qui ne peuvent plus se payer hotel dans centre de paris. c'est les etrangers riches qui remplissent ces hotels de luxes ils peuvent payer

 

L'abandon dans le collectif budgétaire français du relèvement de la TVA sur les billets d'entrée dans les parcs à thème sera compensé par la création d'une taxe de 2% sur les nuitées dans tous les hôtels quatre étoiles et plus, a-t-on appris mardi auprès d'un responsable UMP.

Cette mesure, qui compensera la perte de recettes pour l'Etat de 90 millions d'euros attendue pour les parcs à thème, a été approuvée par le ministère de l'Economie et portera sur les nuitées effectivement effectuées dans ces hôtels de luxe, a précisé cette source, confirmant ainsi une information des Echos.

Elle sera débattue dans le cadre du collectif budgétaire, examiné à partir de ce mardi à l'Assemblée nationale et qui reprend une première partie des mesures du plan d'austérité de François Fillon.

Le plan initial prévoyait de relever de 5,5% à 19,6% le taux de TVA sur les billets d'entrée dans les parcs à thème, une mesure aussitôt dénoncée aussi bien à gauche qu'à droite. L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, élu du département de la Vienne qui abrite le Futuroscope, était monté au créneau et avait obtenu, après une altercation avec le président Nicolas Sarkozy, l'abandon définitif de cette mesure.

A l'UMP, certains élus comme Olivier Dassault ne se satisfont toutefois pas d'une taxation des nuitées en hôtel de luxe, estimant qu'elle va pénaliser le tourisme. Le maire UMP de Nice Christian Estrosi s'est dit lui aussi dit "formellement" opposé à cette taxe.

Posté par stetienne à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,