27 août 2018

wauquiez-l-immigration-de-masse-une-menace-culturelle-pour-la-civilis

malheureusement c est juste de la com une fois au pouvoir ils ne font rien contre l immigration.

deja envoyer chier les droits de l hommiste les institutions europeenes l onu et tous ces organismes bidons véritable nid à parasites

Le président des Républicains (LR), Laurent Wauquiez, a estimé dimanche que "l'immigration de masse" était "une menace culturelle pour la civilisation européenne" et que les Français refusaient de "devenir étrangers dans leur propre pays", lors de sa rentrée politique en Haute-Loire.

"Comment ne pas comprendre que cette immigration de masse est aujourd'hui une menace culturelle pour la civilisation européenne ?", a lancé M. Wauquiez devant environ 1.500 personnes avant sa traditionnelle ascension du Mont-Mézenc.

"Les Français refusent de devenir étrangers dans leur propre pays", a insisté, fortement applaudi, le patron de LR pour qui "nous ne devons plus laisser ces bateaux accoster dans les ports européens".

Le président d'Auvergne-Rhône-Alpes a par ailleurs estimé que la rentrée signait "la fin du mirage du macronisme". "Il n'y a pas de résultats et cette première année est un échec", répétant sa formule: "il faut rendre l'argent aux Français".

"Il faut arrêter le gaspillage de l'argent public si l'on veut diminuer les impôts", selon M. Wauquiez qui demande au chef de l'Etat de "renoncer aux augmentations d'impôts prévues, notamment celle sur le carburant".

"Au lieu d'assumer enfin des économies courageuses sur le train de vie de l'Etat, on vient de nous annoncer que c'est à nouveau dans la poche des classes moyennes que l'on va chercher des efforts. Les retraites et la politique familiale ne seront plus revalorisées en fonction de l'inflation. C'est injuste", a ajouté le président de LR, après les annonces d'Edouard Philippe dans le Journal du dimanche.

Le gouvernement "aura-t-il le courage de supprimer tous les régimes spéciaux et d'aligner les retraites du public et du privé ? De remplacer le RSA et tous les revenus d'assistanat par une allocation unique qui incite enfin à reprendre un emploi (...) ? Est-il prêt à augmenter le temps de travail dans la fonction publique (...) ? Arrêtera-t-il enfin l'aide médicale d'Etat qui permet l'accès gratuit à notre assurance maladie à des étrangers qui n'ont même jamais cotisé en France ?".

M. Wauquiez effectuait sa rentrée dimanche, deux jours après celle de Valérie Pécresse, qui a lancé l'an dernier son mouvement associé à LR, Libres!. "Je n'ai pas changé d'avis, très tôt j'ai mis en garde contre les illusions du macronisme", a-t-il dit.

 

Posté par stetienne à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mai 2018

waulquiez l echec prévisible

croire que ce clown va faire quelque chose contre l immigration invasive ou la délinquance c'est se mettre le doigts dans le cul.
il fait juste de la com comme nabotsky ou fionfion
La mère de Laurent Wauquiez accueille des migrants (mais préfère ne pas le dire)
Eliane Wauquiez, maire du Chambon-sur-Lignon, ne veut pas déroger à la tradition d'accueil du village des "Justes". Mais se fait discrète, pour ne pas contredire son fils. Ce qui a le don d'agacer les habitants. http://www.europe1.fr/politique/la-mere ... re-2859313

Posté par stetienne à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 avril 2018

wauquiez a raison

il faut instaurer le zero immigration et supprimer le droit du sol interdire les doubles nationalité à la députation la France aux Français

http://www.lepoint.fr/politique/laurent-wauquiez-et-son-obsession-de-stopper-l-immigration-de-masse-19-04-2018

La stratégie du président des Républicains est en tout cas pour le moins mise à mal. Les sondages, comme les élections partielles, montrent en effet que le Front national tient le choc. En dépit de l’extrême-droitisation de son propos, Laurent Wauquiez recule chez les sympathisants frontistes.

Laurent Wauquiez en perdition

Le sondage de l’IFOP-Paris Match, catastrophique pour Laurent Wauqiez, montre qu’en cas de premier tour d’élection présidentielle, il dégringolerait à 8% des intentions de vote.

AFP

Au moins sur un point, Laurent Wauquiez ne s'était pas trompé! Après ses écarts et dérapages d'insolence et de prétention auprès des étudiants lyonnais, il avait prophétisé auprès de ses proches  " que ça allait secouer pendant trois mois ". Et pour secouer, ça secoue, puisque les uns après les autres les enquêtes d'opinion confirment qu'il a dévissé les côtes de popularité, jusqu'à ce sondage de l'IFOP-Paris Match, catastrophique pour lui, qui montre qu'en cas de premier tour d'élection présidentielle, il dégringolerait à 8% des intentions de vote, alors qu'un François Fillon mis à mal avait dépassé les 20% en 2017…Même si l'hypothèse de cette élection suprême n'est pas d'actualité, ce verdict photographique a jeté un froid guillotine chez les Républicains. Certains se demandent déjà s'il " ne faudra pas songer à remplacer le président avant terme, si c'est sa stratégie ou sa personne qui sont rejetés de manière radicale " !

La stratégie du président des Républicains est en tout cas pour le moins mise à mal. Les sondages, comme les élections partielles, montrent en effet que le Front national tient le choc. Certes, Marine Le Pen n'imprime plus comme avant, et le doute sur ses capacités, après son débat raté d'entre les deux tours, corrode son image comme son influence. Mais son parti fait mieux que tenir le choc. Selon l'enquête de l'IFOP, elle serait à 23%, soit un meilleur score encore qu'au premier tour de 2017 (21%). Or, tout le pari de Laurent Wauquiez repose sur l'écroulement de la chef frontiste en difficulté, et sur le siphonnage de ses électeurs à l'instar de ce qu'avait réalisé Nicolas Sarkozy en 2007. Raté ! En dépit de l'extrême-droitisation de son propos, il recule chez les sympathisants frontistes, puisque, selon le baromètre Elabe les Echos, il est descendu à 8% d'opinions favorables dans cet électorat contre  24% à la fin de l'année dernière. Ce n'est pourtant pas faute d'en rajouter, notamment dans ses prises de position virulentes contre le président de la République, et surtout contre l'Immigration. Mais justement, trop c'est trop de la part d'un ancien ministre de Nicolas Sarkozy tardivement converti à l'extrémisme.

"Doute fondamental sur son authenticité"

" Il y a un doute fondamental sur son authenticité ", relève ainsi son ancien compagnon de parti, Gérald Darmanin, devenu ministre macroniste des Comptes publics. Mais le jugement lapidaire est partagé, en off, par nombre de ceux qui sont n'ont pas quitté les Républicains. Car ce parti est désormais divisé entre un socle de fidèles qui s'est durci et radicalisé avec lui, et nombre d'élus en particulier qui ne se reconnaissent pas dans ses " excès ", qu'ils tiennent aussi pour des " fakes ", tant ils doutent de la sincérité de  ses convictions ou de ses propositions contraires à celles qu'il a pu prendre dans le passé. Dernier exemple en date, son idée d'un référendum sur l'immigration… qui est inconstitutionnelle.

" Les problèmes de société en effet ne sauraient être soumis à référendum ". Ce rappel avait été fait en 2013 par le président de la commission des lois, Jean jacques Urvoas, qui citait un ouvrage –" Les 101 mots de la démocratie française (edts Odile Jacob)- et ses auteurs absolument catégoriques : Raphaël Hadas-Lebel et…Laurent Wauquiez ! Ce qui n'empêchait pas à l'époque ce dernier de défendre à l'Assemblée une motion référendaire sur le mariage pour personnes du même sexe. Ainsi cabotine et cabote un personnage entre ses certitudes et ses postures, errements et inconstances qui font que l'opinion garde pour le moins ses distances, et en a même pris davantage, avec celui qui a reconnu lors de sa performance lyonnaise s'adonner au " bullshit " devant les micros !

Pourra-t-il sortir de cette mauvaise passe dans les délais qu'il a imaginés. Aura-t-on oublié dans deux mois ses écarts que les échauffements sociaux contre le pouvoir n'ont pourtant pas effacés ? Normalement, ce président des Républicains qui voulait s'imposer comme le chef de l'opposition aurait du profiter de cette fermentation. Or pour l'instant, il n'en est rien. Seules les gauches extrêmes paraissent tirer profit des émotions qu'ils contribuent à soulever. Mais Laurent Wauquiez ne campe pas une autorité de rechange, qu'on reconnaît d'ailleurs à Emmanuel Macron. Le président conserve une supériorité qui n'est pas que de fonction. L'incarnation qu'il a réussie d'entrée de jeu, la fermeté qu'il soigne, lui ont donné une hauteur qui rapetisse ses contempteurs, en particulier lorsqu'ils font preuve d'une extrême agressivité. Quand ceux là croient lui sauter à la gorge, ils ne font que lui mordiller les mollets…

Posté par stetienne à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 février 2018

des nouvelles de la racaille théo et des copains à la racaille wauquiez

wauquiez aboie wouah wouah les racailles l insécurité les quartiers perdu l immigration mais regardez donc ces petits copains ripoubliquains du wauquiez des vrais petits collabos de service bref les ripoublicains c'est des ordures ca a toujours ete des ordures et ca restera toujours des ordures ne votez pas pour cette merde ca sera comme le nabot sarko et son kasher du vent

Posté par stetienne à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 décembre 2017

nos amis les jugeottes collabos

http://www.boursorama.com/actualites/la-clause-moliere-de-wauquiez-annulee-en-auvergne-rhone-alpes-4352c8d4600c3b955bc71f712502c67d

Et voila comment ces "gauchos" de juge arrivent à casser une décision pleine de bon sens et qui ,de plus ,défendait les intérets des travailleurs ou des employeurs honnêtes car ne fermons pas les yeux les "maquignons" du travail au noir font venir des etres humains exploités comme du bétail

 

soutient a waulquiez  et vivement qu on vire a coup de pompe au cul ces jugeottes collabo et qu on les envoient travailler dans des chantiers

Posté par stetienne à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 octobre 2017

notre amis waulquiez

Posté par stetienne à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,