04 janvier 2012

delinquance dans le 93

OK Corral à la station Saint-Denis-Université. :mdr:

http://fr.news.yahoo.com/panique-m%C3%A ... 00674.html

 

heureusement que le nabot a karsherisé la racaille lol

Connues des services de police, les personnes interpellées continuaient leur bataille en plein commissariat. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un règlement de comptes pour le contrôle du deal de stupéfiants aux abords d'un lieu fréquenté par de nombreux étudiants. Ces individus seraient originaires de la cité Allende et du quartier Paul Langevin, deux cités réputées rivales à Saint-Denis.

pourquoi on les soigne????? laissons les crevez et prelevons les organes pour rembourser ce qu ils doivent a la societe ses ordures de traficants

sinon les etudiants du 93 ca a l air d'une belle bande de drogues

Posté par stetienne à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
01 janvier 2012

concert nouvel an à vienne

ils ont de la chance les autrichiens ils ont une belle ville et un jolie concert avec des danseurs nous on a millier de crs pour surveiller racailles banlieues coucouteuses sur champ elysée

si je suis elu je ferais un concert du nouvel an avec des danseurs de ballet au louvre ou à versaille

 

Posté par stetienne à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
22 décembre 2011

et hop un trafiquant de drogue flingué

heureusement que les racailles se flinguent entre eux ceci dit ca coûte une fortune a soigner ses merdes faut les mener aux urgences  leur fournir un chirurgien eccetera eccetera j ai d ailleurs jamais compris pourquoi on soignait une racaille ?

 

il y a en france 1500 cités bien chaude d'aprés Alain Baeur.
pour sécuriser une cité il faut une compagnie de CRS(100hommes)comme il faut la sécuriser 24/24 et 365/365 jours.
donc 3 compagnie qui font les 3*8heures +1compagnie en repos ou en formation.
nous devons avoir:
4*100hommes*365jours*1500cités =219.000.000 hommes par an et pour toutes la france.
si on considére q'un CRS gagne environ 25.000 par an.
La sécurité coute:25.000*219.000.000=5475.000.000.000Euros par an(rien qu'en salaire de policier)

d 'ou la nécessité de penser a un système actif et moins coûteux d'elimination des racailles trafiquantes de drogue

le systeme actuel ne fonctionne pas inneficace couteux bref a revoir de A à Z

un délinquant doit rapporter plus qu il ne coute a la societé

 

Posté par stetienne à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

les incivilités un danger pour la democratie

Les incivilités qui caractérisent les comportements de nombre de nos concitoyens aujourd’hui, de tous âges et de toutes origines socio-culturelles, m’apparaissent comme un danger certain pour notre démocratie.

ben de toute facons il y a eu beaucoup trop de laxisme du a nos amis gauchoboboides donc forcement il y aura un retour d'élastique dans la gueule

esperons que les vermines taggeuse qui enlaidissent notre quotidien auront bientot un boulet au pieds et devront se lever a 4h du mat pour effacer leur immondices.


Posté par stetienne à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 novembre 2011

Toute une famille arrêtée peu après un braquage de tabac

Enquête. Trois frères de 23 à 28 ans, leur sœur de 16 ans, leur mère et un adolescent de 16 ans étaient hier en garde à vue
Les quatre hommes très connus des services de police...

Un blessé grave dans le braquage d'un bureau de tabac à Bron

oh encore  une famille d' esquimaux :D
on retablit double peine( supprimée par les collabos ump et ps) et on expulse toute cette merde dans leur beau pays ou ils iront traire leur chameau
sinon il faut un projet de loi pour lutter contre les familles delinquantes:en contruction

 

Posté par stetienne à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
26 octobre 2011

Région parisienne : près de 300 policiers blessés chaque mois depuis début 2011


Un policier surveille, en septembre 2011, un immeuble du quartier Michelet, à Sevran, en Seine-Saint-Denis.
© AFP/Archives Francois Guillot

Près de 2.700 policiers ont été blessés en service dans l'ensemble de l'agglomération parisienne (Paris et les départements de la petite couronne) sur les 9 premiers mois de l'année 2011, soit une moyenne de près de 300 par mois, a annoncé la préfecture de police de Paris (PP) dans sa lettre hebdomadaire PPrama.

Ces policiers ont été blessés "notamment dans le cadre d'opérations de maintien de l'ordre, de contrôles routiers, d'interpellations", a précisé la PP.

A titre d'exemple, la PP évoque l'un des derniers épisodes de violences envers des policiers survenu le 23 octobre à Stains (Seine-Saint-Denis). Alors que des policiers patrouillent en voiture, des pierres sont lancées sur leur voiture, brisant l'une des vitres. Deux policiers reçoivent des éclats de verre dans les yeux "leur occasionnant des rayures de la cornée" et 2 et 3 jours d'ITT, précise la PP.

"Ces chiffres sont à la fois le résultat de la RGPP (révision générale des politiques publiques), avec la baisse des effectifs et le fait d'une délinquance beaucoup plus jeune et plus violente", a estimé Nathalie Orioli, secrétaire régionale de l'agglomération parisienne d'Unité police SGP-FO (premier syndicat de gardiens de la paix).

"La riposte face aux policiers est de plus en plus violente, mais il n'y a pas de zone de non-droit pour les policiers qui vont sur le terrain", a-t-elle ajouté.

"Bien évidemment le métier de policier est de plus en plus difficile, et ces chiffres reflètent cette réalité. Les gens confrontés aux policiers sont de plus en plus violents", a également estimé Jean-Claude Delage, le secrétaire national d'Alliance (2e syndicat des gardiens de la paix).

"Cette dangerosité du métier implique une réaction proportionnée de l'Etat, et notamment des magistrats qui devraient infliger des condamnations plus sévères", a-t-il expliqué.

Sur cette même période en 2010, 18 policiers de plus avaient été blessés dans l'agglomération parisienne (2717). Un policier avait également trouvé la mort en avril 2010.

Posté par stetienne à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
22 octobre 2011

Orange : les cadres ne veulent plus travailler à Saint-Denis

Orange : les cadres ne veulent plus travailler à Saint-Denis
Depuis que son siège a été transféré dans le 93, la filiale d'Orange dédiée aux entreprises a enregistré onze agressions en douze mois. La direction multiplie les mises en garde........................ mouarffff

la banlieue c'est plein de racaille ca pue c'est laid on n a qu a y transferer l assemblée nationale et le senat puisque les gugussons du senat et de lassemble nationale  prentendent que c'est si bien que ca qu ils nous montrent l'exemple ses bouffons merdiques
et de toute facons sans reforme totale du systeme judiciaire laxiste et ubuesque ca continura

17 octobre 2011

Deux hommes ont aspergé d'essence le chauffeur, et tenté de l'enflammer.

faut faire la meme chose a ces racailles ont les faits cramer ca debarassera le plancher.

une bonne racaille est une racaille morte point barre.

et cest pas avec flanby qu il ya aura de la repression ca c'est sur et tant qu on aura une justice ultralaxiste et des jugeottes collabo a racaille ca continura aucune illusion a se faire

Un conducteur de bus a été agressé samedi soir dans une cité sensible de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) par deux hommes au visage masqué qui l'ont aspergé d'essence et ont tenté d'enflammer le liquide sans y parvenir, a-t-on appris, dimanche, de sources concordantes.

Vers 21 heures, alors que le conducteur de bus de la ligne 235 avait stoppé à un arrêt de bus situé au coeur de la cité sensible du Luth, deux hommes, le visage masqué, ont "jeté un liquide inflammable, sans doute de l'essence, à l'intérieur du bus et l'ont enflammé", a-t-on appris de la préfecture. "Le conducteur a réagi immédiatement en arrêtant l'incendie, qui n'a fait que peu de dégâts, à l'avant du bus", selon la même source. Mais quand "le conducteur du bus a voulu sortir du véhicule, il a glissé sur le liquide et une fois à terre, les individus l'ont aspergé avec ce qui restait du produit, et ont tenté de l'enflammer sans y parvenir", toujours de même source. Les agresseurs ont ensuite pris la fuite. "Il n'y a pas de blessé, ni côté conducteur, ni côté passagers", selon la RATP. Les lignes de bus desservant la cité du Luth ont été déviées pendant la soirée, a-t-on appris auprès de la préfecture.

L'enquête a été confiée à la sûreté territoriale des Hauts-de-Seine. Plusieurs incidents ont déjà eu lieu dans les transports desservant les villes voisines d'Asnières et de Gennevilliers, en particulier dans la zone limitrophe aux deux communes, régulièrement en proie à des sursauts de violence. Début août, cinq agents de la RATP avaient été blessés dans une altercation avec de jeunes habitants d'Asnières (Hauts-de-Seine) causée par un problème de circulation qui avait dégénéré. Le trafic de trois lignes de bus desservant Asnières avait été interrompu le temps d'une soirée.

 

13 octobre 2011

Champigny-sur-Marne : le trafic de stupéfiants rapportait 30.000 euros par jour

oui au retablissement de la peine d emort pour gros trafiquant de drogue et prisons a vie dans prisons ultradure.les trafiquants de drogue sont les nazis du 21eme siecle

Seize personnes ont été mises en examen et écrouées dans le cadre d'une enquête sur un trafic international de stupéfiants démantelé cité des Boullereaux à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), a-t-on appris jeudi auprès de la préfecture de police de Paris. Selon les estimations des enquêteurs, le commerce illicite rapportait 30.000 euros par jour.

Suspectant l'existence d'un réseau pyramidal d'importation par "go fast" de marijuana et de résine de cannabis depuis l'Espagne et les Pays-Bas alimentant des appartements "nourrices" de la cité, les policiers de la Sûreté territoriale ont interpellé les 11 et 12 septembre quinze personnes. Parmi eux figuraient, selon la police, deux organisateurs du trafic, âgés de 29 et 23 ans, connus des services de police, opérant en partie depuis l'étranger et s'assurant de l'approvisionnement de la cité. Le réseau comportait également cinq "convoyeurs"âgés de 17 à 33 ans, quatre "nourrices"âgées de 26 à 35 ans, dont deux femmes, et quatre revendeurs et guetteurs âgés de 18 et 19 ans, pas ou peu connus de la police. Tous ont été écroués, à l'exception d'une nourrice, placée sous contrôle judiciaire

Les perquisitions ont permis la saisie de 134kg de résine et 18kg d'herbe de cannabis, 25.000 euros en numéraires et cinq véhicules rapides de luxe, volés et faussement immatriculés.

Entre le 11 septembre et le 5 octobre, les enquêteurs ont procédé à cinq nouvelles interpellations: un autre chauffeur, un gérant de société de location de véhicules, une nouvelle nourrice et deux responsables de la logistique du transport de produits stupéfiants. Ces dernières interpellations ont débouché sur deux nouveaux placements en détention provisoire.

"Le chiffre d'affaire de ce trafic est estimé à 30.000 euros par jour pour l'ensemble de la cité", indique la préfecture de police de Paris. Le pôle fiscal "quartiers sensibles" du Val-de-Marne, sollicité par les enquêteurs, a procédé à une fiscalisation des saisies, soit environ 272.700 euros en valeur marchande.

 

Posté par stetienne à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,