27 septembre 2012

valls est un abrutis

non non et non le contribuable français n a pas a financer le moindre lieux de culte et mosquée la religion ca doit etre uniquement du domaine privé

quand au financement étranger il doit être taxe a 50% pour financer le deficit de la sécurité sociale

les politiques ayant participer a financer le developpement de mosquée en france doivent etre rendu ineligible et la loi retroactive dans le temps

guéant faisait de la com et n a rien fait valls fait de la com et ne fera rien du tout de toute facons il faut etre maso pour croire ne serait ce qu une seconde leur discours hypocrite

Manuel Valls appelle l'islam de France à "s'organiser" :

 

L'islam a "toute sa place en France" et doit "s'organiser" pour discuter avec l'Etat, notamment de son financement, a plaidé jeudi à Strasbourg le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, qui a également affiché sa fermeté face aux intégristes fauteurs de trouble.

"L'islam a toute sa place en France car l'islam de France, c'est aussi la France", a assuré M. Valls devant des centaines d'invités réunis à l'occasion de l'inauguration de la Grande mosquée de Strasbourg.

Mais "il est temps que l'islam de France prenne ses responsabilités et s'organise" pour traiter des "vrais problèmes" comme le financement des lieux de culte ou la formation des imams, a-t-il affirmé.

"Je veux des aumôniers français, des imams français formés, et à terme je veux des financements français", a ajouté le ministre alors que la deuxième religion de l'Hexagone reste dépendante des pays étrangers comme l'Algérie et le Maroc.

Cet appel survient alors que le Conseil français du culte musulman (CFCM), instance représentative de l'islam de France mise en place par Nicolas Sarkozy en 2003, est en pleine désorganisation.

Affirmant que "les musulmans de France ont droit à des lieux de culte dignes", le ministre a pointé la nécessité de "trouver les modes permettant de financer leur construction dans le cadre de la loi 1905".

Il a regretté que la Fondation pour les oeuvres de l'Islam de France, qui "était une initiative pertinente" n'ait "pourtant jamais porté ses fruits".

Cette Fondation, a été créée en 2005 notamment pour financer la construction et l'entretien des mosquées, la formation des imams et les instances représentatives, mais son fonctionnement est actuellement paralysé.

Applaudi à son arrivée dans la nouvelle mosquée - dont la salle de prière de 1.300 m2 est la plus grande de France -, M. Valls s'est dit attaché à la "spécificité" du droit local d'Alsace-Moselle, qui rend possible le financement des cultes par les collectivités.

La ville de Strasbourg, la région Alsace et le département du Bas-Rhin ont ainsi contribué à eux trois à 22% du budget global de 10 millions d'euros. Le Maroc a de son côté apporté 39% du budget, tandis que l'Arabie Saoudite et le Koweït ont contribué à hauteur de 14% à eux deux. Les fidèles ont apporté les 25% restants.

La grande mosquée de Strasbourg, implantée tout près du centre ville après de longues années de controverse, "est un signe de reconnaissance" pour les musulmans alsaciens, s'est félicité de son côté Abdellah Boussouf, l'un des initiateurs du projet.

"Les jeunes musulmans ne veulent plus prier dans des caves. Cette mosquée est aussi là pour leur donner un message de justice", a-t-il fait valoir.

Le Grand rabbin de Strasbourg, René Gutman, qui s'exprimait au nom des autres cultes, s'est félicité de la possibilité pour la communauté musulmane "de pouvoir célébrer l'unicité et l'amour de Dieu de façon juste et digne dans une construction et un lieu qui tienne compte de sa vitalité".

La cérémonie, qui avait commencé par un chant religieux, a été également l'occasion d'évoquer les tensions nées dans le monde musulman du fait des caricatures du prophète dans Charlie Hebdo et du film islamophobe aux Etats-Unis.

A ce propos, M. Valls a salué "la sagesse des responsables du culte musulman" qui avaient appelé leur communauté au calme, et le "discernement, la maturité dont ont fait preuve les musulmans de France" face à ces provocations.

Mais il a aussi affirmé qu'il n'hésiterait pas "à faire expulser ceux qui se réclament de l'islam et représentent une menace grave pour l'ordre public" en ne respectant pas les "lois" et les "valeurs" de la République. "Le racisme, le fondamentalisme, ce n'est pas cela l'islam", a souligné M. Valls.

Posté par stetienne à 16:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 janvier 2012

la délinquance augmente toujours

projet pour la france,guéant,racailles,agression,taux d'homicide,violence,cambriolage,ps,hollande,sarkosy

malgré les mensonge de la com au copain du nabot

Poignardée et égorgée chez elle : sur les traces d’un criminel acharné

la delinquance diminue dormé tranquille brave gens

Citer:
En France, il y a un meurtre toutes les 12 heures, une voiture incendiée toutes les 12 minutes, un viol toutes les 7 minutes, un vol de voiture toutes les 2 minutes, un cambriolage toutes les 80 secondes, une agression physique toutes les 65 secondes, une atteinte aux biens toutes les 13 secondes, ou plus généralement un crime ou délit toutes les 8 secondes. Vraiment pas de quoi se gargariser avec une baisse de la délinquance de 0,34% !

D’ailleurs les statistiques démentent le discours du gouvernement.

Selon les chiffres d’Eurostat la France a la plus forte criminalité européenne et détient de très loin le record des crimes et délits violents. Au dernier classement des 15 villes les plus dangereuses au monde, Saint Denis figure en bonne place, la seule ville européenne du palmarès !

Ajoutons que la réponse pénale est totalement déficiente. Avec 95 détenus pour 100000 habitants, la France est très loin de la moyenne européenne qui est à 127. C’est ainsi que plus de 80000 condamnés à des peines de prison ferme n’ont pas exécuté leur peine. Le gouvernement actuel a même décidé d’exonérer de toute incarcération les délinquants condamnés à moins de 2 années de prison ferme ! Curieuse conception de la dissuasion.

La France a le plus fort taux de criminalité d’Europe mais un des plus faibles taux d’incarcération !et cest aussi le pays le plus fliqué d'europe donc il y a un enorme probleme de disfonctionnement de l institution police justice

Posté par stetienne à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 janvier 2012

circulaire gueant sur les etudiants etrangers

etudiant,gueant,faculté,université,medecin,dentiste,usa,numerus clausus,medef,contribuable,formation,grande ecole,impots,

Monsieur le Premier Ministre,

Aujourd'hui j'ai licencié une de mes collègues, qui ne s'y attendait pas plus que moi et qui en est forcément encore plus affectée que moi.

Non parce qu'elle manque de diplôme – elle a été diplômée en 2011 d'une école d'ingénieur française. Non parce qu'elle a démérité, elle est brillante et travailleuse. Non parce que ma société manque d'activité, nous sommes en croissance et nous recrutons de nombreux candidats.

Seulement parce que son changement de statut étudiant a été refusé par la préfecture. A cause de la circulaire de Claude Guéant qui impose le refus du changement de statut aux étudiants étrangers qui effectuent leur premier emploi en France.

Jusqu'à présent mes recrutements se faisaient sans distinction de sexe, de race, de religion, de nationalité ou d'orientation sexuelle. Maintenant, je ne recruterai plus d'étudiant étranger en école d'ingénieur, puisque les changements de statuts seront refusés. Je ne vais certainement plus recruter d'étranger en situation régulière, puisque la prochaine étape sera de refuser les renouvellements de permis de travail.

Maintenant, ma première question va devenir : Vous avez vos papiers ? Et puisque nous avons besoin de recruter, je vais me retrouver contraint de collaborer et d'appliquer cette préférence nationale avant l'heure.

Le document de la préfecture justifie son refus par une règle qui compare le nombre d'offres et le nombre de postulants à Pôle emploi sur mon secteur d'activité. La règle est simpliste, implacable, inhumaine, détestable, elle ignore tout d'un entretien d'embauche, des compétences et des motivations de chacun.

Je me suis souvent demandé comment j'aurais réagi sous l'Occupation, si j'aurais obéi en courbant l'échine devant les instructions de la préfecture ou bien si j'aurais eu la force de résister. Doit-on appliquer une règle inique parce qu'elle émane de la préfecture ? Nous appliquerons la loi pour protéger l'entreprise dont je fais partie, mais je beuglerai autant que je pourrai.

Monsieur le Premier Ministre, c'est au moment d'inviter les étudiants dans les écoles françaises qu'il fallait réfléchir. Pas maintenant qu'ils sont employés, efficaces, intégrés. Pas maintenant qu'ils s'apprêtent à payer des impôts et à payer en partie l'investissement que les contribuables ont fait sur eux.

Après avoir vécu aux Etats Unis pendant quelques années, j'ai fait le choix de travailler en France. Au vu de cette circulaire, c'est un choix que je regrette. Nous sommes raillés par le reste du monde et nous le méritons bien.

Etudiants et talents de tous pays, courage, fuyez ! Et entrepreneurs de France, courage, fuyons ! Ou alors, monsieur le Premier Ministre, revenez vite en arrière sur cette circulaire malheureuse.

Arnaud Lievin, directeur associé dans une entreprise parisienne, a envoyé à Rue89 cette lettre qu'il a adressé à François Fillon via le site du ministère.

les usa forment beaucoup d'etudiant etranger mais:

1/aux usa les etudiants etranger payent leur formations et le facs us c'est tres tres cher alors qu en france c'est le con tribuable qui payent malheureusement la formation de ces etudiants etrangers

donc messieur les amerlocks fermé votre gueule svp

2/et pourquoi avoir embauché un étranger ????
je ne pige pas l'histoire qui consiste à former des étrangers gratuitement chez nous, de les embaucher ...
et de laisser des dizaines de milliers de jeunes français diplomés sur le carreau ?

cf les quotas drastique clausus numerus impossé par nos gouvernements de merde precedents alors que maintenant ils osent nous dire qu on manque de medecin et de dentiste et ben la faute a qui bande de megaultraincompetent

bef:

les etudiants etranger ok a partir du moment ou ils payent leur etude et non plus le contribuable

arretons d'importer alors qu on peut tres bien forme des francais ans aucun probleme



Posté par stetienne à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 décembre 2011

point de vue image du monde :)

 Thierry Gaubert,ami et conseiller de Sarkozy,fortement soupçonné avec son collègue Takieddine,d'avoir convoyé en Suisse des fonds douteux lors de la candidature Balladur (rétrocommissions,et non vente de ticheurtes et briquets:dix millions de francs......)
Au cours de l'enquête,qui nous a fait rencontrer la princesse hélène de Yougoslavie,les policiers ont été amenés à aller en Colombie où le couple possède un ranch tout ce qu'il y a de somptueux;on se demande comment le Gaubert en question a pu acheter ça
Bon
Mais où l'affaire se corse,et où le monde est petit ,c'est qu'on apprend que Gaubert s'était associé avec le propriétaire du somptueux ranch voisin,qui n'est autre qu'un dénommé Couzi,qui est le mari d'Astrid Bétancourt,soeur de la sainte que nous connaissons.
Et que le Couzi et le Gaubert,entre autres affaires douteuses ,ont ouvert deux bars dans la ville voisine,bars élégamment nommés le Nibar et le Nichon. :lol: :lol:
La princesse et Astrid ,soeur de l'autre,ont déclaré qu'il y avait des prostiputes dans les bars.

et oui la soeur de la sainte betancourt qui avait ete enlevé par les mechants vilains extremes gauchistes du farcs

enfin il y a peut etre un benitier a lentrée du bordel et il doit falloir se signer

et le guéant qui ose se moque des frasques sexuels du dsk

Posté par stetienne à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 novembre 2011

le mensonge de l ump sur le controle de l immigration

d'un cote les nervis du nabot font de la com sur le controle de l immigration mais la realité est tout autre aucontriare ils cherchent a favoriser cette immigration nuisible a la france

Loin de vouloir couper le robinet,   il est expliqué que sont prévus « la conclusion d’accords de réadmission et d’assouplissement du régime des visas »  au terme de négociations avec les pays d’émigration  concernés.

Posté par stetienne à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
26 octobre 2011

Région parisienne : près de 300 policiers blessés chaque mois depuis début 2011


Un policier surveille, en septembre 2011, un immeuble du quartier Michelet, à Sevran, en Seine-Saint-Denis.
© AFP/Archives Francois Guillot

Près de 2.700 policiers ont été blessés en service dans l'ensemble de l'agglomération parisienne (Paris et les départements de la petite couronne) sur les 9 premiers mois de l'année 2011, soit une moyenne de près de 300 par mois, a annoncé la préfecture de police de Paris (PP) dans sa lettre hebdomadaire PPrama.

Ces policiers ont été blessés "notamment dans le cadre d'opérations de maintien de l'ordre, de contrôles routiers, d'interpellations", a précisé la PP.

A titre d'exemple, la PP évoque l'un des derniers épisodes de violences envers des policiers survenu le 23 octobre à Stains (Seine-Saint-Denis). Alors que des policiers patrouillent en voiture, des pierres sont lancées sur leur voiture, brisant l'une des vitres. Deux policiers reçoivent des éclats de verre dans les yeux "leur occasionnant des rayures de la cornée" et 2 et 3 jours d'ITT, précise la PP.

"Ces chiffres sont à la fois le résultat de la RGPP (révision générale des politiques publiques), avec la baisse des effectifs et le fait d'une délinquance beaucoup plus jeune et plus violente", a estimé Nathalie Orioli, secrétaire régionale de l'agglomération parisienne d'Unité police SGP-FO (premier syndicat de gardiens de la paix).

"La riposte face aux policiers est de plus en plus violente, mais il n'y a pas de zone de non-droit pour les policiers qui vont sur le terrain", a-t-elle ajouté.

"Bien évidemment le métier de policier est de plus en plus difficile, et ces chiffres reflètent cette réalité. Les gens confrontés aux policiers sont de plus en plus violents", a également estimé Jean-Claude Delage, le secrétaire national d'Alliance (2e syndicat des gardiens de la paix).

"Cette dangerosité du métier implique une réaction proportionnée de l'Etat, et notamment des magistrats qui devraient infliger des condamnations plus sévères", a-t-il expliqué.

Sur cette même période en 2010, 18 policiers de plus avaient été blessés dans l'agglomération parisienne (2717). Un policier avait également trouvé la mort en avril 2010.

Posté par stetienne à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,