14 avril 2017

Les Etats-Unis larguent leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan

https://fr.yahoo.com/news/etats-unis-ut ... 19526.html

en plus tous ca pour juste ca
http://www.boursorama.com/actualites/af ... 6f7885ac26
aucun interet quoi
le jour ou on lira 100000 islamistes tué je dis pas mais meme pas 36 :doubt:

bon apres  ca permet aux amerlocks de se débarrasser d'un produit qui arrive à date de péremption sans avoir à faire un couteux recyclage [smilie=icon_smile034.gif]

de toute facons l'objectif des usa c'est pas de detruire les talibans mais de rester en Afghanistan  pour controler l iran et ses  1er reserves de petrol au monde et d'encercler la russie par le sud
alors ils tapent mais pas trop fort

bref de la com  circulé y a rien de nouveau

Posté par stetienne à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 juillet 2015

Après 12 ans de crise, un accord historique sur le nucléaire iranien

géostratégiquement ca c'est autrement plus important que la grece

l iran c est la 1er reserve de pétrole au monde

l iran veut le nucléaire pour la bombe ( on a pas besoin de nucléaire quand on a les 1er reserve de pétrole au monde).

l arabie saoudite veut du nucléaire pour les memes raisons la bombe.

les amerlocks ne sont pas dupes mais comme ils veulent le blocus economique de la russie( economie russe totalement dépendante du pétrole,gaz et minerai) ils ont besoin d'une source d'energie bon marche pour eux et leur alliés et le pétrole iranien tombe à pic car leur gaz de schistes personne n'est dupe surtout pas les popovs c'est du vent.( l amerique a epuisé son potentiel energetique et la fusion nucléairec est pas pour tout de suite)

ca va creer une forte zone de tension nucléaire  israel arabie saoudite iran pakistant inde les amerlocks en profiteront pour vendre leur systeme antimissile

bref la partie d'echec entre amerlocks et popovs continu

apres pour l iran les amerlocks feront comme ils ont fait aux popovs ils vont deversé des milliards les produits high tech la consommation et si les dirigeants  iranien  marche pas droit  blocus de nouveau pour qu ils aient leur populace sur le dos

d'un point vue de boursier les boites petrolieres vont continuer a baisser mais les amerlocks les racheteront pour une bouché de pain et relanceront la recherche off shore pour faire pression sur l iran

Posté par stetienne à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 août 2014

Maryam Mirzakhani, 1ère femme à décrocher la médaille Fields

Ses travaux se situent dans les domaines de la géométrie hyperbolique et la topologie. Certaines surfaces hyperboliques sont de forme irrégulière, comme des bagels. Un bagel ou une bouée sans valve déformée à l'infini permet de reproduire des formes infiniment complexes qui préoccupent les mathématiciens depuis des années. Mirzakhani a trouvé une nouvelle méthode qui consiste à élaborer une série de boucles sur la surface des formes pour calculer leurs longueurs. Peu d’applications pratiques existent à ce jour pour ses recherches, mais si l’univers se révèle être régi par la géométrie hyperbolique, son travail aiderait à définir sa forme et son volume.

Durant ses études à Harvard, elle raconte : «Je devais sans cesse expliquer qu’en tant que femme, oui j’avais le droit d’entrer à l’université en Iran.» Aujourd'hui, elle vient de prouver au monde entier qu'une femme, de surcroît iranienne, peut obtentir la très convoitée médaille Fields.

Contrairement aux idées reçues, en Iran, les femmes sont bien plus présentes que les hommes à l'université. Le nombre de femmes admises est passé de 40% à plus de 59,9% durant la dernière décennie, alors que le nombre d’élèves (féminins et masculins) est resté le même. Le taux d’obtention de diplômes universitaires, dans deux ou trois ans, sera de plus de 70% pour les femmes.

Le système éducatif iranien est donc devenu au fil du temps ultra élitiste, basé sur une compétition incessante organisée depuis le collège et jusqu'à l'université. Les lauréats de ces divers concours forment une élite scientifique reconnue au niveau international et quittent quasi systématiquement le pays pour évoluer en Occident. Selon le quotidien Shargh, 76% des Iraniens médaillés dans les olympiades internationales en mathématiques, entre 1993 et 2013, se trouvent actuellement dans les plus grandes universités américaines Harvard, Princeton, Stanford ou Britanniques.

a retenir de tout ca:

les amerlocks qui veulent s'emparer du pétrol iranien ( l iran 1ere reserve de pétrole au monde) diabolisent l iran mais font des courbettes a l arabie saoudite et au quatar qui arme les dégénérés du bulbe de l islam en irak et en syrie

vivement qu on envoit chier ces crétin amerlocks une bonne fois pour toutes en sortant de l europe et de l otan

contrairement aux mamouth le systeme scolaire iranien est tres selectif et recompense l effort

les iraniens medailles mettent les voiles d'iran ce qui veut dire que tous n est pas rose en iran

 

Posté par stetienne à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 décembre 2013

pour une fois que hollande a raison

et les abrutis de l umpouettepouette qui le critique ils suceraient pere et mere pour le pétrole ses trous de balls nauseeux

c est vrai l algerie est une dictature dont le vieux debris dictateur vient se faire soigner gratuitement en france  ( d'ailleurs ca debarque par wagon entier pour se faire soigner gratuitement en france  tant ce pays est arrieré)

c est un pays ultra violent entre d'un cote une dictature et de l autre cote les degeneres de l islam

une religion de merdel islam qui empeche toute sortie de l obscurentisme

un chomage monstreux

bref un pays sans avenir et la france doit prendre ses distances on ferait meiux d'aller en iran pour le petrole mais ces enfiles d'amerlock empechent les autres de faire du commerce pour tout rafler

pour s'en sortir la france doit dire niet aux amerlocks et les envoyer ballader une bonne fois pour toute

Posté par stetienne à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,