23 septembre 2014

monsieur-le-president-pendant-que-vous-faites-la-police-en-irak-ou-en-syrie-ca-brule-chez nous

il y en a encore qui croient que l ump ou le ps vont faire quelque chose contre la délinquance qui ronge notre pays ca me sidere completement!!!

pour en finir avec la delinquance il faut remettre centre de travail pour jeune delinquants ,separer les prisons par typoe de delinquance avec prisons a part pour grand banditisme et trafiquant de drogue et reformer totalement le systeme judiciaire ubuesque et instaurer le zero immigration et remettre frontiere à la france.

http://www.express.be/joker/fr/platdujour/monsieur-le-president-pendant-que-vous-faites-la-police-en-irak-ou-e-syrie-a-brule-chez-nous

Posté par stetienne à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
18 septembre 2014

rétablissement de la peine de mort

projet pour la france,rétablissement de la peine de mort,grand banditisme,racailles,ps,ump,fn,prisons

-battu-a-mort-dans-un-cambriolage-pres-de-sisteron

rétablissons au plus vite la peine de mort 

Posté par stetienne à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2014

un systeme judiciare ubuesque

comme je le dis notre systeme judiciaire ubuesque est responsable de 80% de la delinquance. il ne peut y avoir un recul de la delinquance quand le reformant de la tete au pied

Les syndicats Alliance et Unité SGP Police ont lancé un appel à manifester dans plusieurs villes de France.

"Quand on les interpelle, les jeunes délinquants veulent juste savoir s'ils sont placés en garde à vue et s'ils vont être envoyés au trou. Le reste, ils s'en foutent, c'est de la poésie." Un drapeau d'Unité SGP Police à la main, ce brigadier-chef a répondu à l'appel des syndicats mercredi à Lille entre midi et deux (les policiers n'ont pas le droit de grève). Une manière pour lui, comme pour les autres, de manifester un malaise. De montrer leur incompréhension face à une nouvelle conception de la justice. Les policiers sont excédés de voir qu'au bout de la chaîne judiciaire, des suspects, qu'ils ont traqués parfois plusieurs mois, s'en sortent sans qu'aucune poursuite vienne les inquiéter. Les vices de procédure, sans cesse dénichés par les avocats, les font rougir de colère. "On sait que le mec est coupable. Mais devant la justice, ça ne joue pas sur le fond, mais sur la forme", s'agace un manifestant. "Moi, si mon enfant fait une bêtise, je le réprimande. S'il en fait une autre, je le punis. S'il continue, je le punis plus sévèrement", fait valoir un de ses collègues. Le ras-le-bol est total. Les policiers expliquent qu'ils ont du mal à éprouver la satisfaction d'un travail bien fait quand une personne ressort libre du tribunal ou écope d'une peine en milieu ouvert. "On n'est évidemment pas contre la justice, poursuit un autre. Mais il n'y a pas eu assez de concertation sur la réforme pénale." Au milieu des quelques fumigènes et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Posté par stetienne à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 octobre 2013

C'est une tournée pour la sécurité des Français...

valls-a-forbach-pour-une-tournee-contre-le-sentiment-d-abandon

Manuel Valls entend notamment annoncer la création d'une nouvelle ZSP (Zone de sécurité prioritaire) ( a ce rythme toute la france sera une grosse zsp!!!)


et voila  comme d'habitude la seul chose qu il ont a la bouge quand on parle d'insecurite c'est plus de policier or la france est déjà le pays le plus fliquer d'europe et a quoi ca sert de mettre des policiers a partir du moment ou les juges remettent les délinquants en liberté le lendemain!!!!!!!!!!!!!!

et oui le problème c est pas le nombre de policier mais belle et bien le système judiciaire ultralaxite ( chez moi trois fait de violence et trois multirecidivistes!!)

la lutte contre l insécurité c est la reforme de l institution judiciaire

bref valls n apporte aucune réponse a la délinquance et fait juste de la com  le fn na pas fini de grimper.

Posté par stetienne à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 septembre 2013

les cons ca osent tout

nice,bijoutier,liberation,hollande,juge,justice complice a racaille,valls,taubira,projet pour la france,délinquance,multirecidiviste,angelisme envers delinquant, Yann Turk,bijoutier de nice,racaille,Anthony A,aménagement de peine,

La sœur du braqueur ds Le Figaro : "Oui, nous avons même appelé les jeunes au calme. Si on l'avait voulu, cela aurait pu vraiment dégénérer. Mais nous avons été élevés ainsi, dans le respect de la justice."

ON RÊVE ! Elle connait des "jeunes" avec qui "cela aurait pu vraiment dégénérer" et a été élevée dans le respect de la justice ?! Son défunt frère, condamné 14 fois déjà à seulement 19 ans, a été élevé dans le respect de la justice ?!

"Libération" est définitivement un journal en phase avec le peuple. Pour ces tenants du camp du bien, le soutien au bijoutier sur internet serait simplement "la haine en réseau". Tandis que les braqueurs tabassant des types de 67 ans sont de braves mecs sans doute.

ben j espere que le petit journaleux de liberaton qui a ecris ca se fera tabasse a mort par racaille et que personne ne levera le doigt pour defendre un cretin pareil

il a raison le bijoutier les parents du jeune voyoux n ont qu a s'en prendre a eux meme

Posté par stetienne à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 septembre 2013

un scandale de plus

Braqueur tué à Nice: information judiciaire pour homicide volontaire

 

il a eu raison tout mon soutien a ce monsieur et ras le bol des juges complices avec les racailles et bon debaras la racaille abattu

il aurait du tuer les deux

http://www.lepoint.fr/societe/le-braqueur-de-nice-venait-de-beneficier-d-un-amenagement-de-peine-13-09-2013-1730808_23.php

il faut nettoyer le systeme  judiciaire totalement ubuesque les juges laxistes envers racailels doivent etre licencié

Posté par stetienne à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 août 2013

les collabos a racaille de l umps

c est vrai on a pas entendu l autre trou de balls valls la

mais messieur les collabos a racailles ne vous faites aucune illusion vous allez le payer cherement un jour

« On rentrait chez nous après une soirée et on a raccompagné une amie, parce qu’on savait qu’il y avait des individus de ce genre dans le quartier… On est passé devant eux, je me suis fait insulter« , a expliqué la victime lors de l’audience.

Quand les jeunes passent devant la bande des 4 garçons en question, ils se font insulter sans raison : « pute, sale Française ».

« C’est bon les gars, pas la peine de nous insulter », rétorque le jeune homme pour calmer la situation. Mais au contraire, cette réponse ne plait pas aux racailles qui s’énervent d’autant plus. « Qu’est-ce que t’as à me parler sale bâtard », rétorque un des agresseurs avant de se ruer vers eux avec ses trois copains (quel courage !).

La victime parvient à ouvrir la porte de l’immeuble et sa copine y rentre. Mais quand elle sort quelque minutes plus tard, son petit ami a pris plusieurs coups de couteau, il gît au sol.

On imagine évidement l’ampleur médiatique de la même histoire qui aurait eu lieu avec des « fachos » qui auraient traité une fille de « pute, sale algérienne », avant de mettre des coups de couteau à son copain. L’affaire aurait fait le tour des médias, les journalistes se seraient indignés de la droitisation de la France, ils auraient fait le parallèle avec les heures les plus sombres de notre histoire, ils auraient dénoncé vigoureusement la montée de l’extrême droite et du racisme en France…. Mais quand ce sont des Français qui sont victimes d’attaques xénophobes (dans leur propre pays, quelle ironie, il n’y a qu’en France que ce genre d’histoire peut arriver), on trouve à peine un petit article dans le Midi Libre ? Et pourtant, c’est bien plus fréquent.

Quand on voit que l’élection du président de la république française est célébrée avec des drapeaux étrangers, on comprend qu’il ne fait pas bon être Français de nos jours en France.

On attend les réactions du Mrap, de SOS Racisme, du Parti socialiste, de Najat Belkacem et de François Hollande…

 

Posté par stetienne à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 août 2013

violence a bord d'un tgv sud est par racailles de banlieue et complicite des juges

juge,justice,systeme judiciaire ubuesque,reforme de la justice,taubira,racailles qui beneficie de la complicite des juges,juges complicent des racailles,sncf,insecurity in france du to juge and taubira,ps,hollande,projet france,guillaume pepy,ministere de la justice,

Quatres trou de balls de la banlieue parisienne voyageant sans billet ont semé samedi la zizanie dans un TGV qui a dû être détourné à Lyon pour y subir un retard de 45 minutes.
Après 48 heures de garde à vue, les « potes » de Levallois-Perret affichaient, lundi, dans le box des comparutions immédiates des gueules d’ange alors que samedi ils ont mis en émoi toute une rame TGV et pour deux d’entre eux se sont rebellés contre les policiers de la PAF (Police aux frontières).

Partis tôt de la gare Lyon à Paris, la bande comptait aller piquer une tête dans la grande bleue. Direction Montpellier sans billet en poche mais joints au bec. Malheur à ceux qui dans le wagon ont émis quelques protestations. Sous l’effet du cannabis, de la toute-puissance mais aussi de l’alcool, les garçons de vingt ans déjà connus pour des incivilités ont vite réglé le problème à leur façon.

Baladeur arraché des oreilles d’un passager, termes orduriers adressés à une femme et même une gifle envoyée à une jeune fille. Quand les contrôleurs ont montré le bout de leurs casquettes ils ont été accueillis avec une bordée d’injures et de menaces.

Face à une situation ne pouvant qu’empirer la décision initiale d’effectuer une exfiltration en gare de Nimes a été abandonnée et c’est tout le TGV qui a été détourné sur Lyon.

L’interpellation par les agents de la PAF ne s’est faite sans heurts et la garde à vue n’a pas été non plus un long fleuve tranquille. Avec au final des condamnations allant de 1 à 3 mois de prison sans maintien en détention donc aménageables.


http://www.boursorama.com/actualites/un-tgv-paris-perpignan-deroute-vers-lyon-a-cause-de-quatre-jeunes-60ced6a73a2645d9f7af263dfdbc25ee
le laxisme de la justice dans toutes sa splendeur apres on s'etonne qu il y ai tant de délinquance [smilie=valoranim01.gif] [smilie=valoranim01.gif] vivement qu on passe a la trappe tous ces jugeottes laxistes

Posté par stetienne à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 août 2013

ras le bol de leur irresponsabilite penale

et tout ca pour engraisser un lobby medical sur le dos du contribuable vivement que marine supprime purement et simplement cette notion d'irresponsabilite

j ai deja pris ce bus et je ne me sens plus en securite si seulement ces dinguos pouvaient ecorger des ministres des senateurs au moins ca debarasserai et ca leur mettrait le nez dans leur caca a nos debiles de politicards pourris

Car de l'Aude: le passager ukrainien mentalement malade

Le passager ukrainien qui a provoqué la sortie de route mortelle d'un autocar sur l'A9 pour satisfaire un besoin pressant pourrait ne jamais être jugé: le psychiatre l'a trouvé assez perturbé mentalement pour remettre en cause sa responsabilité pénale.

Ce passager de 29 ans n'a même pas pu être maintenu en garde à vue et a été interné d'office dans un service psychiatrique à Limoux.

Cet homme, qui allait rendre visite à des proches en Espagne souffre de bouffées délirantes de type paranoïaque, selon le psychiatre qui l'a examiné lundi; le médecin a considéré que "les troubles psychiques qu'il subissait avaient fortement altéré, voire aboli son discernement" au sens de l'article du Code pénal qui prévoit l'irresponsabilité pénale, a dit à la presse le procureur David Charmatz.

"Cela signifie qu'en l'état de ce premier examen psychiatrique, le passager serait (...) irresponsable de ses actes", a dit le procureur, tout en précisant que de nouveaux examens pratiqués dans le cadre d'une information judiciaire devront confirmer ou infirmer ce diagnostic.

Selon les déclarations du chauffeur qui a de nouveau été entendu lundi après être sorti de l'hôpital, le passager lui a demandé de s'arrêter pour pouvoir satisfaire un besoin pressant.

Il n'a pas supporté que "le chauffeur lui dise que le prochain arrêt était à Barcelone puisqu'il venait d'y avoir un arrêt quelques kilomètres auparavant", a rapporté le procureur. "Il s'est saisi du volant et a donné un coup à droite pour le faire s'arrêter, précipitant le car dans le bas-côté", a dit le procureur.

La sortie de route, survenue peu après 01H00 dimanche à la hauteur de Fitou, a fait deux morts, une Espagnole et un Français, et une trentaine de blessés parmi les 41 passagers et trois chauffeurs présents à bord de l'autocar de la compagnie Eurolines qui transportait essentiellement des Français et des Espagnols de Marseille à Murcie (sud de L'Espagne).

Dix-huit personnes restaient hospitalisées lundi.

Des aveux presque spontanés

Les enquêteurs avaient d'abord jugé peu crédible la première explication fournie par le conducteur, d'autant que des témoignages semblaient contredire sa version des faits, même si la plus grande partie du car dormait à ce moment-là.

En fait, c'est l'Ukrainien lui-même qui, presque spontanément, a confirmé les dires du chauffeur, a indiqué le commandant Fara N'Doye, chef de l'escadron départemental de sécurité routière de l'Aude.

Le chauffeur avait certes livré un descriptif de l'individu en cause et de sa tenue vestimentaire. Mais celui-ci avait été évacué avec les autres blessés sous une couverture de survie et les gendarmes n'avaient pu établir le lien.

Le conducteur espagnol du car a lui-même été mis hors de cause et "il est en réalité considéré aujourd'hui comme une victime à l'instar des passagers", a dit le procureur.

L'Ukrainien n'avait pas d'antécédent en France. Des vérifications seront effectuées pour savoir s'il en avait en Ukraine.

L'analyse des disques de l'autocar qui enregistrent des données comme la vitesse et le temps de conduite n'a révélé aucune infraction ayant pu causer l'accident, a-t-il précisé.

Le parquet ouvrira mardi une information judiciaire pour homicides et blessures involontaires.

"Le premier rôle (du juge d'instruction) sera de diligenter une expertise psychiatriques en choisissant deux pyschiatres experts, de façon à établir, cette fois-ci de façon définitive et non pas de façon conditionnelle, si le mis en cause (...) était au moment des faits, ou non, responsable de ses actes", a dit le procureur.

Quant aux victimes, "c'est aujourd'hui très difficile pour elles de concevoir que (l'auteur des faits) pourrait être pénalement non coupable des faits qu'il a commis", a reconnu le procureur, "c'est pour autant la règle de notre code".

Posté par stetienne à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,