projet pour la france

05 octobre 2019

non le grand remplacement n est pas une intox

le pretendu besoin en immigration est le plus grand mensonge du 21 eme siecle il faut instaurer le zero immigration

interdire aux doubles nationalités toutes élections et les rendre inéligibles on est français  c est tout on peut pas vouloir le beurre et la rgent du beurre

en plus vu que les collabos du gouvernement du gouvernement donne la nationalité française a tous ce qui débarque  apres ils osent dire qu il y a tres peu d'etranger alors  qu il suffit de regarder les prénoms

bref l intox c'est de dire qu il n y a pas de remplacement

https://www.lopinion.fr/edition/politique/grand-remplacement-itineraire-d-intox-199470 

mais bon l'opinion c'est comme l expresse une revue de merde faite par des merdes suce boules du medef.

Zemmour : "tous nos problèmes aggravés par l'immigration sont aggravés par l'islam"

il n a pas tord c est pour cela que les faces de collabos du gouvernement cherche à le faire taire

"Je ne suis pas raciste mais je veux défendre mon Italie" : les soutiens de Matteo Salvini s'organisent contre le gouvernement en place

La justice valide le tour de vis antimigrants de Trump 
c est trumpinou qu il nous faudrait à la place de cette merde de mini micron le minuscule

Mexique - Le Mexique affirme avoir réduit de 56% le flux migratoire vers les Etats-Unis depuis mai

L’Islam n’a pas sa place en Occident pour 70% des Autrichiens


Posté par stetienne à 20:49 - immigration - Commentaires [0]
Tags : ,

17 septembre 2019

ces migrants n ont rien à faire en France: tolérance zéro pour l immigration

il faut les renvoyer dans leur pays par bateaux militaire

tolérance zero pour l'immigration et les collabos à migrants

Un millier de migrants étaient en cours d'évacuation mardi matin du campement de Grande-Synthe (Nord), une nouvelle opération de mise "à l'abri" selon les autorités, jugée insuffisante par les associations qui prévoient d'ores et déjà leur retour rapide.

Les alentours du gymnase mis à disposition par la ville de Grande-Synthe, où vivaient ces migrants, ont été bouclés avant 07H00 par les forces de l'ordre, et deux premiers bus ont quitté les lieux vers 08H30. A leur bord: des jeunes hommes essentiellement, portant leurs bagages. Familles et enfants ont suivi, empruntant un cordon de sécurité formé de barrières.

Les migrants, majoritairement des Kurdes irakiens, vivaient à la fois dans ce gymnase et aux abords immédiats, dans des tentes qui commençaient à être démontées par les services municipaux.

Selon le constat d'huissier produit par la mairie de Grande-Synthe en août devant le tribunal administratif de Lille, 170 personnes se trouvaient début août à l'intérieur et 800 autres dans environ 550 tentes. 

Elles devaient être acheminées vers différents centres d'hébergement, principalement en région Hauts-de-France, dans lesquels ils "se verront proposer un accompagnement individuel", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

"Localisation de Grande-Synthe ( AFP / )"Localisation de Grande-Synthe ( AFP / )

Localisation de Grande-Synthe ( AFP / )

Elle rappelle que cette "mise à l'abri" fait suite à une ordonnance du tribunal administratif de Lille du 4 septembre, saisi en référé par la mairie. La justice avait notamment pointé des "graves problèmes de sécurité publique" et de "salubrité".

Ce gymnase avait été ouvert aux migrants en décembre 2018 par la mairie pour héberger des migrants, comme elle l'avait fait l'hiver précédent. Il devait initialement fermer à l'arrivée du printemps.

Au début de l'été, la préfecture du Nord avait dû installer, sur injonction du Conseil d'État, des points d'eau, douches et sanitaires à proximité, en nombre insuffisant selon les associations.

- "Ils vont vite revenir..." -

L'hiver 2017, l'ancien maire Damien Carême (EELV), devenu député européen, avait déjà mis cet équipement à disposition des migrants. Et en mai 2018, les 400 migrants hébergés là et à proximité avaient aussi dû quitter les lieux. 

La même année, les forces de l'ordre avaient démantelé à plusieurs reprises le campement du Puythouck où vivaient des centaines de personnes.

Evacuation du campement de Grande-Synthe le 17 septembre 2019 ( AFP / FRANCOIS LO PRESTI )
Evacuation du campement de Grande-Synthe le 17 septembre 2019 ( AFP / FRANCOIS LO PRESTI )Evacuation du campement de Grande-Synthe le 17 septembre 2019 ( AFP / FRANCOIS LO PRESTI )

Satisfait que soit mis fin à "ces conditions de vie indignes", le nouveau maire de Grande-Synthe, Martial Beyaert (PS), a néanmoins dit à l'AFP sa crainte de "retours très prochainement" après cette "énième mise à l'abri". Comme en écho aux propos du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, qui, fin octobre 2018, après l'évacuation de 1.800 personnes du Puythouck avait affirmé sur place "la volonté de fermeté" du gouvernement pour que le campement ne se reconstitue pas "une énième fois"...

"J'ai plutôt confiance en la parole de l'Etat et sa vocation à prendre en charge ces populations", a aussi assuré M. Beyaert. Interrogé sur les mesures concrètes que la ville compte instaurer pour éviter de nouveaux retours, il a répondu: "il faut beaucoup d'information et d'accompagnement. On ne peut pas forcer les gens à entrer dans un parcours d'intégration à la française, ça passe par de l'information (...), c'est la force de l'Etat qui doit être mise en œuvre pour répondre à ces questions".

Tonalité assez similaire chez Claire Millot, secrétaire générale de l'association Salam: "personne ne souhaite voir des gens habiter comme ça, ce ne sont pas des conditions, l'hiver arrive, ils sont de plus en plus nombreux". "Mais les faire monter dans des bus pour des centres d'accueil où ils ne veulent pas aller, ça n'a pas de sens. Ils vont revenir (...). Pas forcément ici, peut-être à Calais, vers la Belgique ou plus vers l'ouest, mais leur souhait est d'aller en Angleterre", a-t-elle affirmé à l'AFP, dénonçant l'absence d'une "vision globale d'accueil".

Depuis son appartement, Michèle Blanc, 72 ans, retraitée, a vue directe sur le site: "il est beaucoup trop concentré près des habitations. Ce ne sont pas des conditions de vie! Mais ils vont vite revenir...", dit-elle aussi à l'AFP

Posté par stetienne à 11:15 - immigration - Commentaires [0]
Tags :

31 août 2019

Agression au couteau à Villeurbanne: un mort, huit blessés dont trois graves

va falloir arreter de recuperer tous les tarés du bulbos de la terre

zero immigration vite et expulsion massive des sans papiers sortons de l europe et remettons nos frontieres gardées

démissions de tous les politicards  ps putes en marches umpuant responsable de ce merdier et qui ont du sang sur les mains

C'est beau le mourir ensemble  comme disent les boboides promigrants lol

en attendant un Français tué par une merde de l islam que nos collabos du gouvernement font rentrer en France on perd toujours la guerre  en plus va falloir payer a engraisser les pshyttciatres qui vont s'occuper du tarer du bulbe

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/villeurbanne-le-suspect-dit-avoir-entendu-des-voix-le-poussant-a-tuer-20190901

« La naïveté et le laxisme de notre politique migratoire menacent gravement la sécurité des Français ! », a écrit la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, sur Twitter. « Il y en a assez de faire preuve de mansuétude avec des “fous” qui ressemblent quand même beaucoup à des terroristes. Que la France demande à la justice afghane de régler elle-même le cas de son ressortissant

vivement que marine devienne presidente d ela France parce un tel laxisme incompetence irresponsabilite d ela part du gouvernement et des jugeottes ca peut plus durer

c etait un cannabineux ce taré devinez avec quoi il se payait sa merde ben avec la caf et les français ont leur serre la ceinture pour donner à ces dégénérés.

Scène de terreur à Villeurbanne samedi-après midi: un homme armé d'un couteau et d'une fourche de barbecue s'en est pris aux passants à une sortie de métro, tuant un jeune de 19 ans et blessant huit autres personnes, dont trois se trouvaient entre la vie et la mort dans la soirée.

L'auteur présumé de cette agression aux motifs encore inexpliqués a été arrêté et placé en garde à vue pour "assassinat et tentative d'assassinats", a indiqué à l'AFP le parquet de Lyon. 

Selon une source policière, il s'agirait d'un Afghan demandeur d'asile.un certain Sultan Marmed Niazi, né en 86 en Afghanistan.

A ce stade, le Parquet national antiterroriste (PNAT) n'a pas été saisi mais il est en train d'évaluer la situation.

Les autorités ont dans un premier temps fait état d'un 2e suspect en fuite, mais le parquet et une source policière ont ensuite démenti l'existence d'un second auteur.

"Coups de couteau dans tous les sens" -

Les faits se sont produits autour de 16h30 au niveau de la station de métro Laurent Bonnevay, située sur la ligne A qui relie Lyon à Vaulx-en-Velin. Plusieurs autres stations, à Villeurbanne et Vaulx-en-Velin la Soie, n'étaient plus desservies samedi en début de soirée.

"Les services d'urgence à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, le 31 août 2019, après une attaque au couteau qui a fait un mort et neuf blessés ( AFP / PHILIPPE DESMAZES )""Les services d'urgence à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, le 31 août 2019, après une attaque au couteau qui a fait un mort et neuf blessés ( AFP / PHILIPPE DESMAZES )Les services d'urgence à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, le 31 août 2019, après une attaque au couteau qui a fait un mort et neuf blessés ( AFP / PHILIPPE DESMAZES ) c-image-Les services d'urgence à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, le 31 août 2019, après une attaque au couteau qui a fait un mort et neuf blessés ( AFP / PHILIPPE DESMAZES )

"Il y avait un monsieur à l'arrêt du 57 (un bus, ndlr) et qui s'est mis à mettre des coups de couteau dans tous les sens", a témoigné auprès de l'AFP une jeune fille au débardeur taché de sang.

"Il a réussi à toucher, à ouvrir le ventre d'une personne. Il a mis un coup de couteau dans la tête à un mec, il a ouvert l'oreille à une dame sur l'arrêt du bus", a-t-elle rapporté des sanglots dans la voix. 

Les personnes ont fui, se sont réfugiées où elles ont pu, dans des bus notamment, rendant difficile le travail des secours, ont rapporté les pompiers.

Parmi les blessés, trois sont en urgence absolue et cinq moins gravement atteints, selon le parquet. En plus, 20 autres personnes choquées ont aussi été prises en charge par les pompiers.

Un journaliste de l'AFP a vu un corps emballé dans un sac mortuaire et embarqué dans une ambulance, des traces de sang au sol à proximité de la station de métro autour de laquelle un large périmètre de sécurité était en place.

Gérard Collomb à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, le 31 août 2019, après une attaque au couteau qui a fait un mort et huit blessés ( AFP / PHILIPPE DESMAZES )"

Gérard Collomb à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, le 31 août 2019, après une attaque au couteau qui a fait un mort et huit blessés ( AFP / PHILIPPE DESMAZES )

Gérard Collomb à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, le 31 août 2019, après une attaque au couteau qui a fait un mort et huit blessés ( AFP / PHILIPPE DESMAZES )

Le maire de Lyon, Gérard Collomb, s'est rendu rapidement sur les lieux appelant à "rester très prudent" sur le caractère terroriste ou pas de cette "attaque au couteau", lors d'une brève déclaration à la presse sur place.

Par ailleurs, il a affirmé que l'auteur de l'agression visant "des personnes qui attendaient leur bus dans un endroit très fréquenté" et survenue "de manière assez soudaine", avait été "apparemment maîtrisé à la fois par les gens qui étaient là, les services de sécurité des TCL (réseau des transports, ndlr), au moment où il se dirigeait pour s'enfuir vers le métro".

Posté par stetienne à 20:07 - sécurité,justice - Commentaires [0]
Tags : , ,

29 août 2019

les jugeottes collabos à migrants sont à tondres et doivent etre démis de leur fonction avec interdiction d'exercé à vie

les gens de generation identitaire meritent la legion d'honneur se sont des résistant facent aux envahiseurs quand aux jugeottes allez hop à pole emploie et interdiction d'exercer à vie et pertent des droits civiques à vie pour ses faces de collabos

il faut une bombe atomique sur ce systeme judiciare ubuesque et le réformer de la tete au pied ( virons 50% des jugeottes et avocaillons qui servent à rien du tout  supprimons les jugeottes pour mineurs  avec l argent économisé construisont prisons low cost et bagnes  pour la petite délinquance le policier aura le pouvoir judiciaire  bref une reforme totale  et complete et si il faut reformer la constitution pas de probleme elle n est pas écrite dans le marbre

les représentants de Génération identitaire Clément Gandelin le président de Génération Identitaire le 11 juillet 2019 à Gap ( AFP / PHILIPPE DESMAZES )

Clément Gandelin le président de Génération Identitaire le 11 juillet 2019 à Gap ( AFP / PHILIPPE DESMAZES )L'association est condamnée à l'amende maximale de 75.000 euros.

Dans sa motivation, que l'AFP a pu consulter, le tribunal considère que, "compte-tenu de la nature extrêmement grave des faits ah bon explique moi en quoi c est grave et espece de jugeotte collabos de merde!!!, de l'importance du trouble à l'ordre public occasionné non seulement pendant leur période de commission mais de manière durable dans le département, de l'importance des valeurs protégées par les infractions reprochées et du passé pénal des prévenus", la prison ferme s'impose.au contraire il faut leur décerné la légion d'honneur

Les trois prévenus étaient poursuivis pour des "activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l'esprit du public une confusion avec l'exercice d'une fonction publique". 

Contre Clément Gandelin (dit Galant), 24 ans, président de Génération identitaire, son porte-parole Romain Espino, 26 ans, et un organisateur actif du mouvement, Damien Lefèvre (dit Rieu), 29 ans, le tribunal a également prononcé 2.000 euros d'amende, ainsi que la privation de leurs droits civiques, civils et de famille pendant cinq ans. on fera la meme chose aux jugeottes collabos

"privation de leurs droits civiques, civils et de famille pendant cinq ans. " ET dans le même temps, on va donner tous ces droits à qui ? Aux migrants ! Le comble !!!!!!!

Le 21 avril 2018, Génération identitaire avait monté une vaste opération au col de l'Échelle, point de passage de nombreux migrants dans les Hautes-Alpes. 

Une centaine de personnes vêtues de la même doudoune bleue s'étaient mobilisées, avec deux hélicoptères, une banderole géante, et une "frontière symbolique" matérialisée dans la neige par des grillages en plastique. Dans les semaines suivantes, les militants d'extrême-droite avaient annoncé des interceptions de migrants et des enquêtes sur les passeurs.

Me Pierre-Vincent Lambert, avocat des prévenus, a d'ores et déjà annoncé que ses clients feraient appel de la décision.normal il est grand temps de remettre les jugeottes collabos à leur place interdiction d'exercé et ils iront bosser dans la batiment si ils veulent de quoi crouter ces cretins de jugeottes

20 août 2019

zero immigration vite et coulons les bateaux de ces ong collabos à migrants et enfermons les en taule

moi maintenant j attend du remplacant de mini minuscule microscopique  micron qu il donne l'ordre de couler les bateaux de ces enculés d'ong collabos des passeurs et qu il fasse enfermer les fils de putes  membre de ces ong et qu il fasse virer les jugeottes collabos à migrants

tolérance zero et expulsion massive des sans papiers

Le bateau de l'ONG Open Arms au large de l'île italienne de Lampedusa, le 17 août 2019 ( AFPAFP / Alessandro SERRANO )"> Le bateau de l'ONG Open Arms au large de l'île italienne de Lampedusa, le 17 août 2019 ( AFPAFP / Alessandro SERRANO )">end">Le bateau de l'ONG Open Arms au large de l'île italienne de Lampedusa, le 17 août 2019 ( AFPAFP / Alessandro SERRANO )Un navire militaire espagnol est parti mardi pour Lampedusa afin de récupérer les migrants à bord de l'Open Arms, dont plusieurs se sont jetés à l'eau dans un geste désespéré pour rallier à la nage l'île italienne.

Stationnés depuis jeudi à quelques centaines de mètres des côtes de Lampedusa, ces migrants se sont vus refuser l'accès de l'île par les autorités italiennes, même si six pays européens (France, Allemagne, Luxembourg, Portugal, Roumanie et Espagne) se sont engagés à les accueillir.  

Secourus au large de la Libye par l'ONG espagnole Proactiva Open Arms, certains de ces migrants sont à bord du bateau depuis 19 jours, égalant ainsi le record des migrants secourus par le SeaWatch3 fin décembre avant leur débarquement à Malte le 9 janvier dernier.

L'Audaz, le navire militaire envoyé par Madrid, est parti à 18H30 (16H30 GMT) de la base de Rota (sud) avec 62 personnes à son bord.

"Il naviguera pendant trois jours jusqu'à Lampedusa où il prendra en charge les personnes recueillies par l'Open Arms" afin de les amener jusqu'au port de Palma de Majorque aux Baléares, a indiqué le gouvernement espagnol dans un communiqué.

Trajectoire prévue du navire espagnol Audaz pour secourir les migrants de l'Open Arms ( AFP / )Trajectoire prévue du navire espagnol Audaz pour secourir les migrants de l'Open Arms ( AFP / )"> o="">Trajectoire prévue du navire espagnol Audaz pour secourir les migrants de l'Open Arms ( AFP / )< Trajectoire prévue du navire espagnol Audaz pour secourir les migrants de l'Open Arms ( AFP / )

"Grâce à cette décision, l'Espagne résoudra cette semaine l'urgence humanitaire" à bord du navire, s'est félicité le chef du gouvernement socialiste espagnol, Pedro Sanchez, sur Twitter.

Dans un geste désespéré, quinze migrants, certains sans gilets de sauvetage, se sont jetés à la mer mardi pour tenter de rejoindre Lampedusa à la nage. Selon une porte-parole de l'ONG, ils ont été "secourus" par les garde-côtes italiens et amenés sur l'île.

"La situation est hors de contrôle", a indiqué sur Twitter l'ONG, dont le bateau comptait 147 migrants à bord à son arrivée près de Lampedusa et un peu plus de 80 désormais après l'évacuation vers Lampedusa des migrants ayant sauté à l'eau mardi et de plusieurs dizaines de mineurs ou de malades.

Face au refus du ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini de les laisser débarquer, Madrid avait fini par proposer dimanche à l'Open Arms de rejoindre Algésiras, dans l'extrême sud de l'Espagne, puis les Baléares, plus proches mais toujours distantes d'un millier de kilomètres de Lampedusa.

L'ONG a balayé ces deux propositions en raison des jours de mer nécessaires pour rallier ces différents ports, avant que Madrid ne propose finalement de venir prendre en charge directement les migrants à Lampedusa.

Capture d'image d'une vidéo diffusée par Local Team le 20 août 2019 montrant des migrants secourus par les garde-côtes espagnols après s'être jetés à la mer depuis le bateau humanitaire Open Arms pour rallier l'île de Lampedusa à la nage ta-image-alt="Capture d'image d'une vidéo diffusée par Local Team le 20 août 2019 montrant des migrants secourus par les garde-côtes espagnols après s'être jetés à la mer depuis le bateau humanitaire Open Arms pour rallier l'île de Lampedusa à la nage ( LOCALTEAM / - )Capture d'image d'une vidéo diffusée par Local Team le 20 août 2019 montrant des migrants secourus par les garde-côtes espagnols après s'être jetés à la mer depuis le bateau humanitaire Open Arms pour rallier l'île de Lampedusa à la nage ( LOCALTEAM / - )Capture d'image d'une vidéo diffusée par Local Team le 20 août 2019 montrant des migrants secourus par les garde-côtes espagnols après s'être jetés à la mer depuis le bateau humanitaire Open Arms pour rallier l'île de Lampedusa à la nage

Peu de temps après son arrivée au pouvoir en juin 2018, Pedro Sanchez avait frappé un grand coup en accueillant les 630 migrants de l'Aquarius, refusés par l'Italie et Malte, et en laissant accoster à plusieurs reprises l'Open Arms. Mais il avait également refusé de recevoir à nouveau l'Aquarius.

Passe d'armes -

Le sort des migrants de l'Open Arms a tourné à la passe d'armes entre Madrid et Matteo Salvini, accusé de vouloir tirer profit de cette affaire en pleine crise politique à Rome, où le gouvernement populiste, torpillé par le patron de la Ligue (extrême droite), a chuté mardi.

Conspuant une nouvelle fois M. Salvini, dont elle avait taxé lundi la position vis-à-vis de l'Open Arms de "honte pour l'humanité", la ministre espagnole de la Défense Margarita Robles a jugé mardi que "les vies humaines ne lui importaient pas".

"Face à l'urgence humanitaire, personne ne peut détourner le regard. Nous n'allons pas le faire, contrairement à Salvini", a-t-elle encore dit.

Posté par stetienne à 20:30 - immigration - Commentaires [0]
Tags : , , ,

18 août 2019

bravo à trump dans sa lutte contre l immigration nusible

Morton, Mississippi, ville sauvée  par les raids contre les travailleurs sans papiers

moi je suis pour le zero immigration et la décroissance de toute facons

le patronat serait obligé employé chomeurs Français mieux payé les gens. les appartement et logements couteraient moins cher il y aurait moins de délinquance et on pourrait foutre un coup d epompe au cul a 50% des jugeottes et avocaillons gratte papiers inutiles et nusibles.

bref vive trump concernant l immigration envahissante

par contre pas vive trump concernant l'environnement  meme si minuscule mini micron et son green washing faut pas mieux.

les sans papiers sont des délinquants et doivent etre traités comme des délinquants

Posté par stetienne à 17:01 - immigration - Commentaires [0]
Tags : , , ,

28 juin 2019

mais coulé le ce bateau de collabos à migrants

il est plus que temps d'utiliser la force contre ces tarés du bulbe collabos a migrants

Avec 42 migrants à bord, le Sea-Watch 3 force le blocus italien

Cette entrée illégale dans les eaux territoriales italiennes a mis Matteo Salvini hors de lui.

Carola Rackete, elle, risque des poursuites judiciaires pour aide à l'immigration clandestine et une amende de 50 000 euros, comme le veut le décret pris par Matteo Salvini.

de toute facons les collabos a migrants sont ultraminoritaire dans les urnes la  grosse majorité d ela population en a ras le bol de ces migrants

ces ong sont des passeurs a migrants elles doivent etre jugées comme trafiquant d'etre humain et envoyé en taule( quoique l asile pschychiatrique serait mieux recommendé  pour ces tarés du bulbe pro migrant)

et leur bateaux coulés

sea-watch = open society =SOROS.
c'est lui qu'il faudrait faire couler  il faut lui interdire de mettre les pieds en europe à ce gros enculé de soros

 

 

Posté par stetienne à 09:48 - immigration - Commentaires [0]
Tags : , ,

26 juin 2019

tant mieux :Un Salvadorien et sa fille de 2 ans se noient en tentant de gagner les Etats-Unis

et que sa serve de lecons aux candidats migrants

zero immigrations vite

l'immigration ca sert juste aux tres riche pour casser nos acquis sociaux ca remplis les prisons et ca sert juste à justifier aux jugeottines et avocaillons leur salaires de gratte papiers

ZERO IMMIGRATION et qu on coule les bateaux des ong collabos à passeurs

je n ai aucune sympathie pour tous ces parasites migrants ni pour les trou du cul des ong et autres collabos cul benits( ton vieux papuex sénile et le cul benit moi je l encule a sec dieu n existe pas les religions c est de la merde et des sectes rien dautre) et gauchiotte débile boutonneux au qi de moules hydrocéphales

l'immigration c est comme les boshs en 39 rien d'autre

Posté par stetienne à 09:21 - immigration - Commentaires [0]
Tags :

27 mai 2019

bon le rn a gagne

maintenant au boulot mise en place du zero immigration et expulsions des migrants hors d'europe et remettrent en place des vrais frontieres

Posté par stetienne à 09:51 - immigration - Commentaires [0]
Tags :

10 mai 2019

La France et l'Inde à la manoeuvre dans l'océan Indien

https://www.lepoint.fr/economie/la-france-et-l-inde-a-la-manoeuvre-dans-l-ocean-indien-25-01-2019-2288746_28.php

bon les ordres sont données par washington la france etant devenu le caniche nain des américains

pour rappel si je suis élue je vais totalement reformer les missions de l armée

1/sorti de l otan

2/95% des missions de la marine consitera à

a/ramener les migrants illegaux ( par exemple tous ce qui se trouvent à calais dans leur pays d'origine)

b/traquer et detruite les trafiques d'animaux de drogue et d'etre humain

bref une armée qui servira les interets de la France et plus les interets de multinationales ni des usa

Posté par stetienne à 16:03 - défense - Commentaires [0]
Tags : , , , , ,