"L'école de demain n'aura plus rien à voir, même si elle garde ce nom. Sa fonction première sera de socialiser (fabriquer la paix sociale chère à Philippe Meirieu), d'éduquer très vaguement, et in fine de verser un tout petit SMIC d'instruction et de culture pour viser surtout à fabriquer de l'«employabilité» bas de gamme pour l'entreprise du XXIe siècle."

http://www.marianne.net/agora-encore-heureux-que-ecole-selectionne-100233393.html

avec la potiche à hollande la destruction de  l'ecole avance a grand pas

ps hollande naja vallaud belkacem ecole mamouth