et construisons bagnes et prisons

Rapidement, onze individus, dont sept mineurs de 15 à 17 ans connus des services, sont arrêtés puis placés en garde à vue. Après avoir nié les faits, ils sont tous libérés le lendemain. Ils seront convoqués devant un juge pour enfants. Pour les habitants incrédules, l’indignation s’ajoute à la détresse.

https://www.valeursactuelles.com/societe/delinquance-saccages-menaces-le-calvaire-des-habitants-de-juvisy-62253