14 juin 2016

Orlando : tweet hommage et gros couac de communication pour Hollande

Orlando : tweet hommage et gros couac de communication pour Hollande . Le président a dû reformuler un hommage rendu aux victimes. L'expression "la liberté de choisir son orientation sexuelle" a provoqué de vives réactions.

..........Dans la foulée, le tweet suivant : « L'effroyable tuerie homophobe d'Orlando a frappé l'Amérique et la liberté. La liberté de choisir son orientation sexuelle et son mode de vie », a été mis en ligne sur le compte officiel de François Hollande. Un débat sur l'expression « choisir son orientation sexuelle » a immédiatement éclaté sur les réseaux sociaux et dans les médias...........

http://www.lepoint.fr/politique/orlando ... 415_20.php



pfff tempête dans un verre d'eau par contre "La France poursuivra avec davantage de force encore son combat pour l'égalité et la dignité des femmes et des hommes qui se battent partout dans le monde pour ces valeurs," en lechant les babouches des émirs ca laisse rêveur effectivement. bon hollande est une tache mega incompetente mais ca on le savait deja

Posté par stetienne à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

un homo refoulé recupé par trou de balls de l islam

7h14 : La piste de l'éventuelle homosexualité d'Omar Mateen apporte un nouvel éclairage sur la tuerie qu'il a commise. Après des témoignages disant qu'il avait fréquenté plusieurs fois le club dans lequel il a commis son crime, et qu'il utilisait un réseau social gay, un ancien camarade de promotion affirme que Mateen lui a fait des avances.

Les deux hommes étudiaient ensemble à l'académie de police d'Indian River Community College, en 2006.

6h40 : Selon plusieurs témoins, l’auteur de la tuerie, Omar Mateen, a fréquenté le club gay le Pulse à plusieurs reprises.

«Parfois il allait dans un coin et allait s’asseoir et buvait seul, et d’autres fois, il était tellement ivre qu’il était bruyant», a déclaré Ty Smith au quotidien Orlando Sentinel.

Il a déclaré également au quotidien local qu’il avait vu le tireur à l’intérieur du club gay au moins une douzaine de fois.

«Nous n’avons pas vraiment beaucoup discuté avec lui, mais je me souviens de lui disant des choses à propos de son père», a précisé Ty Smith.

Un autre habitué de la boîte de nuit a déclaré au Los Angeles Time qu’Omar Mateen lui avait envoyé un message via une application destinée aux gays.

Quelques-unes des 49 victimes. Photos DRQuelques-unes des 49 victimes. Photos DR

49 morts en plus du tueur, 53 blessés

Le bilan de la tuerie de dimanche, dans la discothèque gay le Pulse, est de 49 victimes, plus le tireur.

Toutes les victimes ont été identifiées, sauf une. Elles étaient âgées de 19 à 50 ans et leurs noms sont en majorité à consonance hispanique.

Les hispaniques représentent la principale minorité américaine dans l'État de Floride. Il s'agit de la pire tuerie de masse de toute l'histoire des États-Unis. 

Les autorités américaines ont rendu publics les noms des morts, au fur et à mesure de leur identification et seulement après que les proches sont prévenus. Une liste est publiée sur le blog de la mairie d'Orlando.

Le Pulse, à Orlando. Photo AFPLe Pulse, à Orlando. Photo AFP

Le Pulse, un club gay emblématique

Le club Pulse s'affiche comme l'une des boîtes de nuit emblématiques de la défense des personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexuées) aux États-Unis mais aussi ailleurs.

L'établissement a été fondé en 2004 après un drame familial: la mort en 1991 du frère de la copropriétaire, qui avait été emporté par le sida.

Omar MateenOmar Mateen

Un homme autoradicalisé sur internet

Selon le FBI, le tueur d’Orlando, Omar Mateen s'est radicalisé seul, notamment sur internet.

De même, le président américain Barack Obama a expliqué que, selon l'enquête, il n'y a "pas de preuve" que l'attaque a été commanditée depuis l'étranger.

Le tueur aurait été "inspiré" mais pas "dirigé" par Daech. Omar Mateen était un Américain d'origine afghane né en 1986 à New York.

Mateen habitait à quelque 200 km au sud-est d'Orlando, à Port Saint Lucie. Il travaillait pour une société privée de sécurité.

D'après son ex-femme, Mateen était un homme violent qui la battait.

Hommage aux victimes. Photo AFPHommage aux victimes. Photo AFP

Hommages à travers le monde

Les hommages se sont multipliés depuis la tuerie à travers le monde.

Lundi soir, la Tour Eiffel a été illuminée aux couleurs du drapeau américain et du drapeau arc-en-ciel.

Depuis dimanche, l'hôtel de ville de Paris arbore deux banderoles aux couleurs de l'arc-en-ciel et des drapeaux américains.

Aux États-Unis, les hommages se multiplient à travers le pays, et les drapeaux ont été mis en berne. En France, où se déroule l'Euro de football, une minute de silence a été observée dans toutes les fan-zones lundi soir.

Posté par stetienne à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

oblamerde et clinton financé par l'islam

D'après @MiddleEastEye, l'Arabie Saoudite a financé la campagne Clinton à hauteur de 20%, selon le prince-héritier.

Posté par stetienne à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 juin 2016

la shizoprhrenie des socialistes

les saussiflards sont des vrais schizophrènes

d'un cote ils vont votez des lois  pro gay

d'un autre coté ils font rentrer massivement en France des islameuh et leur construisent mochequetes où ses abrutis prêchent la haine des homos

bref il y a un tres gros problemes  chez les saussiflards heureusement que ca va etre la beresina pour eux et la traverser du désert pour tres tres longtemps.

quand aux homos messieurs les abrutis saussiflards se qu ils recherchent avant tout c est la sécurité  et a ce niveaux marine lepen en sortant d el Europe  en remettant frontières et en expulsant définitivement au bled les fils de pute de l islam  leurs offre bien plus de sécurité que votre politique schizophrène

ps: ceci dit dans le cas d'orlando et en californie  je pense plutot pour des abrutis homos refoulés  recuperer par les taches de daech qu un veritable attentat préparé.( les mass murder existaient aux usa bien avant daech)

les homos refoulés  y a pas pire homophobe

Posté par stetienne à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 mai 2016

Trans en France, une vie de discriminations

trans-en-france-une-vie-de-discriminations

Plus de 800 meurtres transphobes ont ainsi été rapportés entre 2008 et 2015 au Brésil, le pays le plus dangereux pour cette population, devant le Mexique (229 homicides), selon l'ONG Transgender Europe.

En France, les agressions violentes sont bien moindres (4 meurtres sur cette même période), mais la violence sociale réelle: rejet des proches, regards des passants, moqueries, insultes... Mais aussi "outings forcés" dans des administrations, "négation de l'identité de la personne", appelée par "son prénom ou son sexe de naissance" en milieu scolaire, "comportements abusifs" ou "allusions" graveleuses par des détenteurs d'autorité, énumère Clémence Zamora-Cruz.

Autant de dérives que vise à limiter l'amendement présenté cette semaine à l'Assemblée nationale, qui facilitera le changement d'état-civil pour les personnes trans.

Posté par stetienne à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2015

lol

islam humour burka islamiste

Posté par stetienne à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 octobre 2015

le chemin est encore long

pour que les homosexuels ,transexuel ...... voient leur droit enfin reconnu partout dans le monde

homo usa Humanoïde - Mai 2015

Posté par stetienne à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2015

une bonne nouvelle

Etats-Unis: le mariage homosexuel légalisé partout dans le pays

avec les progres de la medecine et de la genetique les homos pourront avoir des enfants  bientot

Posté par stetienne à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 janvier 2015

soutient aux homos egyptiens

Egypte : répression accrue de l'homosexualité sous le régime de Sissi

en tous cas c'est pas sissi l imperatrice cette enculé de fils de pute

Huit hommes jugés le 1er novembre 2014 au Caire pour être apparus dans une vidéo filmée, selon le parquet, lors d'un "mariage gay" ( AFP/Archives / - )
Huit hommes jugés le 1er novembre 2014 au Caire pour être apparus dans une vidéo filmée, selon le parquet, lors d'un "mariage gay" ( AFP/Archives / - )

"Maintenant, même à la maison tu as peur", s'alarme Hassan Shérif, un jeune Egyptien gay dont la crainte d'être inquiété par les autorités a décuplé depuis l'arrestation dans un hammam du Caire de 26 hommes soupçonnés d'homosexualité et poursuivis pour "débauche".

Habitués à se faire discret dans un pays où seul 3% de la population estime que "la société doit accepter l'homosexualité" --selon un sondage publié en 2013 par le centre de recherches américain Pew--, ce médecin de 32 ans redoute d'être à son tour victime de la répression ciblant la communauté gay.

Cette chasse aux sorcières s'est intensifiée depuis que l'ex-chef de l'armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi a destitué l'islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013.

"Nous vivons constamment dans la peur et l'angoisse. De toute ma vie, je n'ai jamais ressenti ça", poursuit M. Shérif, qui habite un appartement du Caire avec son compagnon et s'exprime sous un pseudonyme.

Les images de la dernière descente policière, diffusées sur une chaîne de télévision privée et montrant les prévenus à moitié nus, portant seulement leurs sous-vêtements, le hantent toujours. M. Shérif explique s'être déjà rendu dans cet établissement, mais dément les accusations "d'orgies sexuelles" lancées par les autorités et les médias.

- Arrestation médiatisée -

Les 26 hommes arrêtés lors de ce raid du 7 décembre sont actuellement jugés pour "débauche" et une nouvelle audience du procès est prévue dimanche. La journaliste qui a filmé l'intervention, Mona Iraqi, s'était targuée d'avoir dénoncé le hammam à la police, après avoir découvert son existence au cours d'une enquête sur le sida.

Huit hommes jugés le 1er novembre 2014 au Caire pour être apparus dans une vidéo filmée, selon le parquet, lors d'un "mariage gay" ( AFP/Archives / - )
Huit hommes jugés le 1er novembre 2014 au Caire pour être apparus dans une vidéo filmée, selon le parquet, lors d'un "mariage gay" ( AFP/Archives / - )

Cette affaire est loin d'être un cas isolé: fin décembre, huit hommes ont ainsi été condamnés à un an de prison après être apparus dans une vidéo filmée, selon le parquet, lors d'un "mariage gay".

Si la loi égyptienne n'interdit pas formellement l'homosexualité, plusieurs personnes ont été condamnées ces dernières années pour "débauche" dans des procès qui ont défrayé la chronique.

Et dans un pays où l'homosexualité reste décriée, le gouvernement peut multiplier les exactions sans craindre l'opinion publique. L'ONG Human Rights Watch accusait en septembre les autorités d'avoir "à plusieurs reprises arrêté, torturé et détenu des hommes soupçonnés de conduite homosexuelle".

De nombreux gays et militants expliquent l'intensification de cette répression par la volonté du nouveau pouvoir de se montrer encore plus soucieux du respect des bonnes mœurs que les Frères musulmans, le groupe islamo-conservateur de M. Morsi, dont les sympathisants sont la cible d'une sanglante répression ayant fait plus de 1.400 morts.

- 'Plus islamique que les islamistes' -

Dalia Abdel Hamid, experte de l'Initiative égyptienne pour les droits individuels (EIPR), parle ainsi de "répression systématique", alors que plus de 150 personnes ont été arrêtées depuis novembre pour des accusations de débauche ou de prostitution.

"L'Etat essaye de prouver qu'il est plus islamique que les islamistes", avance-t-elle.

Une position qui n'est pas pour déplaire aux autorités religieuses. "Il y a une différence entre les libertés et la décadence", assène Abbas Shoman, un représentant d'Al-Azhar, l'une des plus prestigieuses institutions théologiques de l'islam sunnite. "Si le pouvoir et le président n'interdisent pas une telle turpitude, quelle est leur fonction?", poursuit-il.

Dans ce contexte, les homosexuels font profil bas. "Je me souviens de l'époque où tout le monde allait aux mêmes fêtes et fréquentait les mêmes endroits (...) aujourd'hui, on reste en petit groupe", regrette M. Shérif, en couple depuis sept ans.

De son côté, Bouthaina Halim, écrivain lesbienne de 34 ans, qui s'exprime sous un pseudonyme, juge les dernières arrestations "inquiétantes."

"Cela montre que nous sommes moins protégés que nous le pensons", affirme Mme Halim, qui a révélé son homosexualité à ses amis à l'âge de 18 ans.

Pour elle, l'avenir de la communauté s'annonce "extrêmement triste". Être gay en Egypte, "c'est une lutte constante", résume-t-elle. "Pas seulement pour nous ajuster à l'espace que nous concède l'Etat, mais aussi une lutte interne, pour réaffirmer que nous avons le droit de disposer de notre corps."

Posté par stetienne à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 décembre 2014

homophobie en afrique

les pays où les homos risquent leur vie doivent etre banis de l onu et du commerce mondiale

tumblr_nftxmolvJx1rasnq9o1_1280

 

Posté par stetienne à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,