03 novembre 2014

euro 2016 scandaleux tout simplement

Euro-2016-pas-de-panique-c-est-un-hold-up-fiscal-

ne plus voter pour eux et ca s'arrettera tout seul plus un centime pour le foot plus une voie pour l umps corrompu jusqua la moelle.

Posté par stetienne à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2014

Argent public : les surprises de la cagnotte des sénateurs

Argent public : les surprises de la cagnotte des sénateurs
Argent public : les surprises de la cagnotte des sénateurs

Quinze sénateurs (sur 348) s'arrogent 30 % de la cagnotte du Sénat, qui s'élevait à 53,9 M€ en 2013. C'est ce qui ressort de l'analyse des données de la réserve parlementaire des sénateurs, publiée ce week-end par Bercy, à une semaine des élections sénatoriales. Comme la loi relative à la transparence de la vie publique l'y oblige, le Parlement est désormais contraint de dévoiler l'utilisation de cet argent public, qui peut servir à subventionner soit des associations, soit des projets locaux (rénovation d'école, aménagement urbain, etc.). Pour les députés, le détail avait été révélé en janvier. Place maintenant aux sénateurs.

« C'est une bonne chose, cette transparence », affirme Philippe Marini, sénateur de l'Oise et président UMP de la commission des Finances, qui arrive en deuxième position des élus les mieux dotés. Comment fonctionne le système ? Chaque groupe politique reçoit entre 130 000 € et 150 000 € par sénateur. A charge ensuite au groupe de répartir la manne entre ses membres. Et c'est là qu'apparaissent d'étonnantes disparités. Alors que 7 élus disposent chacun de plus d'1 M€ à distribuer, ils sont, d'après nos calculs, 214 à devoir se contenter de 100 000 € ou moins.

Deux profils de « sénateurs donateurs » apparaissent : ceux qui financent des projets sur toute la France, et les autres qui se concentrent sur leur fief. Ainsi, le sénateur PS François Marc (Finistère) arrive en tête des élus les mieux dotés. Mais il joue un rôle de coordonnateur et porte sur son nom des subventions accordées par d'autres élus socialistes. Des projets qui concernent le Lot, la Corrèze, etc. Ou encore la Fondation Jean Jaurès, un centre d'études de gauche, que François Marc a doté l'an dernier de 90 000 €.

Générosité bien ordonnée commence par soi-même

Pas question cependant d'oublier sa propre commune, La Roche-Maurice (Finistère), qui a reçu « 50 000 € pour des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Posté par stetienne à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 septembre 2014

Le tableau des aides à la presse : estimé à 5 milliards d’euros entre 2009 et 2011

personnellement je suis pour la suppression de ces aides.

Monsieur christophe Barbier de l express regrettera surement de dire que les Français sont des assistés.

Dans le but de faire « une place la plus large possible à la transparence », le ministère de la Culture a publié jeudi dernier sur son site internet le montant total des aides versées à la presse en 2012.

Ainsi peut-on voir la liste de 200 titres qui bénéficient de ces aides publiques. En tête du classement, Le Monde et Le Figaro sont les mieux dotés avec respectivement 18,6 et 18,2 millions d’euros. Viennent ensuite le quotidien régional Ouest-France (11,9 millions), La Croix (10,7 millions), le titre du groupe Le Monde Télérama (10,3 millions), Libération (10 millions), Aujourd’hui en France (9,3 millions), Le Nouvel Observateur (9,3 millions) L’Express (7,2 millions) et Télé 7 jours (6,9 millions). Les « pure player », titres exclusivement sur internet, restent en bas du classement, comme Slate.fr qui est, par exemple, 194ème avec 166 524 euros d’aides.

Selon le ministère de la Culture, ces aides sont calculées en fonction du nombre d’exemplaires diffusés afin de « mettre en lien les volumes d’aides en euros avec le nombre de tirages de chaque titre ». Elles sont aussi bien directes, indirectes (aides postales) ou encore aux tiers (SNCF…).

La Cour des comptes a vivement critiqué le montant de ces aides depuis que celles-ci ont doublé en 2008. La Cour des comptes estime que le plan d’aide déployé entre 2009 et 2011, qui peut être estimé à 5 milliards d’euros, a été « peu efficace » et entraîne inévitablement une inquiétante situation de « dépendance » pour le secteur.

Posté par stetienne à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 janvier 2014

ca va couter une fortune aux contribuables se machin la

voila un avion invendable qui sert a rien du tout at qui va nous couter une fortune pour???? a part faire plaisir au vieux schnocks dassault et a la maffia ump ps

Rafale : des commances d'un milliard à Dassault pour améliorer l'avion

je suis pour sortir de la logique d'armement  que la france vende des produits civiles de bonnes qualités

bref je suis pour arreter de subventionné à tous va l industrie d'armement

Posté par stetienne à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 décembre 2013

Les classes moyennes, grandes perdantes du système fiscal français:

L'étude est passée relativement inaperçue. Elle contredit pourtant pas mal d'idées reçues sur le niveau de redistribution assuré par le modèle social français. Selon ce travail du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc) de fin 2012 et repris fin décembre 2013*, le système socio-fiscal français est, sans surprise, moins redistributif que les modèles scandinaves. Beaucoup plus étonnant, il l'est aussi moins que les modèles anglais ou irlandais, plus libéraux ! De quoi conforter le Premier ministre dans sa volonté de remettre à plat le système fiscal. D'un côté, les "classes moyennes inférieures" bénéficient relativement moins des transferts sociaux que dans d'autres pays ; de l'autre, les classes "moyennes supérieures" françaises contribuent autant (en proportion de leurs revenus) que les plus aisées. Encadré : comment le Credoc définit-il les classes moyennes ? Politiquement, se réclamer des classes moyennes est porteur. Les enquêtes d'opinion montrent en effet que l'essentiel des Français estiment en faire partie. Mais "personne n'arrive à se mettre d'accord sur la définition des classes moyennes", constatent les quatre auteurs de l'étude. Pour les appréhender au mieux, ils se sont donc appuyés sur une définition forcément arbitraire. Ils ont relevé le "niveau de vie" des ménages, c'est-à-dire les revenus qu'ils touchent une fois décomptés leur contribution au système (les impôts) et ce...

Lire la suite sur Le Point.fr

Posté par stetienne à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 octobre 2013

les impots locaux

 La lourde ardoise des impôts locaux

C'est la saison. Après l'impôt sur le revenu, les contribuables ont vu arriver dans leur boîte aux lettres les avis de taxes foncières, pour les propriétaires, et de taxe d'habitation pour tous ceux qui occupent un logement. Et pour beaucoup, la facture est lourde. Et risque de constituer un motif d'irritation d'autant plus aigu que les Français sont loin d'être tous logés à la même enseigne.

C'est le principal enseignement de l'étude menée par l'observatoire de SFL Forum ? une association qui regroupe des collectivités et des entreprises ? qui a passé au crible les impôts locaux exigés en 2013 dans 41 villes françaises de plus de 100000 habitants.

INFOGRAPHIE INTERACTIVE. L'évolution des impôts locaux, ville par ville

 

Inégalité de traitement

Pour une famille type avec deux enfants (voir l'infographie), la taxe d'habitation ne dépassera pas 462 ? à Paris mais elle grimpera à 1 211 ? dans la ville voisine de Montreuil et même 1 259 ? à Nîmes, l'une des villes les plus endettées de France. Pourquoi une telle inégalité de traitement? La décentralisation a élargi les charges pesant sur les collectivités locales alors que les dotations de l'Etat se réduisent comme peau de chagrin. Même motif, même punition pour les taxes foncières. Entre 2007 et 2012, elles ont bondi de 21,17%, a protesté hier l'Union des propriétaires immobiliers.

En Ile-de-France, comme ailleurs, les maires sont restés très sages sur les impôts locaux cette année. Pas question d'irriter l'électeur contribuable à quelques mois des municipales. Mais si on regarde depuis 2008, les impôts ont fortement augmenté dans certaines villes, pour des raisons très diverses : investissements en hausse, dette à combler... A Paris, Bertrand Delanoë avait taxé les propriétaires via les taxes foncières (+ 29 % en 2009). A Argenteuil (Val-d'Oise), la ville était surendentée et le maire socialiste avait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Posté par stetienne à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 septembre 2013

l immigration ruine la france

12 milliards d'euros ont été envoyés depuis la France par des migrants vers leur pays d'origine.

Transfert d'argent: Ce que cache l'offensive de Western Union

Les transferts de fonds des migrants vers les pays en développement ont représenté plus de 400 milliards de dollars en 2012, en hausse de 6,5% par rapport à 2011, selon le dernier rapport de la Banque mondiale sur le sujet. Selon la Banque de France, c’est près de douze milliards d'euros qui ont été envoyés depuis la France par des migrants vers leur pays d'origine.

http://www.20minutes.fr/economie/122169 ... tern-union
sachant que la pluspart des gens dans ces pays achete du made in china ( je ne les blames pas en france on fait la meme chose)
sauf que le systeme va totalement implosé car la redistribution sociale n est valable que si les beneficiant achetent les produits fait par les contributeur or la la france donne genereusement des aides au migrants ( because politicard umps collabo) qui ensuite achetent du made in china avec bref on engrosse la chine avec l argent du contribuable francais
bref on va dans le mur a vitesse grand v et le systeme va totalement implosé
j espere que les collabnos umps seront tondus sur la place publique comme en 1945
pour les beneficiaires des aides socilaes je creerais magasin d'etat avec uniquement magasin produit francais
de toute facons ca va imploser completement le systeme suffit de voir les umpouetteurs qui paniquenet a mort car la marine va les degager a coup de pompe au cul

Posté par stetienne à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,